> GRATUIT : RECOIS 1H DE FORMATION PRISE DE PAROLE

Recevez 5 vidéos de formation offertes pour booster vos prises de parole en public

Votre email restera confidentielle, zéro spam.

arrow

Envie de Réussir vos Prises de Parole ?

Pour devenir Charismatique, Confiant et Influent !

formation gratuite
OUI, je veux découvrir la formation

Je reçois directement et gratuitement 1H de formation prise de parole.

formation améliorer sa communication non verbale

Comment améliorer sa communication non verbale ?

 

Savoir communiquer avec les autres est essentiel, d’autant plus avec le développement de nouvelles technologies et de la digitalisation de beaucoup de choses. Mais lorsque vous allez parler avec une personne, ou en public, vos mots ne représenteront à peine la moitié de votre communication. Votre message sera englobé dans un packaging de communication faisant notamment intervenir en grande partie : la communication non verbale. Il s’agit de toutes les actions que vous êtes en mesure de mettre en place pour appuyer votre discours. Regard, gestes avec les bras, gestuelle de votre corps, et même votre tenu vestimentaire. Cela influence grandement le public et sa capacité à être réceptif à votre message. Il ne faut donc pas négliger sa communication non verbale. Certains disent qu’elle représente 90% d’un discours, à mon sens, elle en vaut plutôt 60%. Mais dans tous les cas, je considère qu’elle est plus importante que votre communication verbale.

C’est pourquoi dans cet article, j’aimerais vous donner les erreurs de communication non verbales à ne pas faire. Et bien évidemment les choses à faire pour corriger ses erreurs et améliorer sa communication non verbale.

 

Avoir un bon eye-contact

Afin d’améliorer sa communication non verbale, il faut que vous appreniez à avoir un bon contact visuel avec votre interlocuteur. Apprenez à fixer votre regard dans celui de votre public ou de la personne avec qui vous parlez. Cela aura comme objectif de montrer que vous êtes à l’aise en communication et de créer un lien fort. L’erreur qui est commise par la majeure partie des personnes, et de regarder ailleurs, au sol ou au loin. Mais à travers cette réaction, vous envoyez de mauvais messages non verbaux. Manque d’implication dans la conversation, distraction facile, mal à l’aise, ou que vous avez quelque chose à cacher.

Alors ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, il faut aussi apprendre à relâcher le regard avec parcimonie. Et pour cela, montrez quelque chose à votre interlocuteur. Si vous êtes à l’oral devant un public, regardez les personnes à tour de rôle. Et faîtes-en sorte de regarder toutes les personnes avec qui vous conversez. Si l’une d’entre elles a l’impression que vous la fuyez, ou que vous lui accordez peu d’importance, ce sera également une erreur de body langage. Un bon eye-contact est synonyme d’une bonne connexion pour transmettre n’importe quel message, gardez cela en tête.

 

Améliorer sa communication non verbale avec ses bras

améliorer sa communication non verbale

Ce deuxième problème englobe beaucoup de mauvais gestes qui sont commis par de nombreux orateurs. Il s’agit de la position de leur bras lorsqu’ils parlent en public. Et c’est vrai que l’on ne sait jamais quoi faire de ses bras lors d’une prise de parole. Faut il exagérer tous ses gestes pour attirer l’attention du public ? Faut il garder les bras le long du corps comme un robot ? Avoir les bras croisés ? Derrière le dos ? Pour savoir quelle position avoir en public, sachez juste que votre communication non verbale doit permettre d’habiller votre discours. Au même titre que votre diaporama ou un objet qui animerait votre communication. Tous ces artifices doivent entourer, renforcer et habiller votre speech, et non le compenser ou le remplacer.

En plus, il faut que vous sachiez que toute chose qui se trouverait entre votre corps et celui de votre interlocuteur et une barrière physique mais aussi psychologique à votre communication. Afin de se sentir à l’aise à l’oral, certains vont avoir tendance à croiser les bras. Ou poser un bras sur leur épaule opposée. Dans cette position, on se sent automatiquement plus en sécurité. En fait, c’est un geste de protection de vos organes vitaux (cœur, poumons, foie…) que vous ne contrôlez pas. C’est un geste automatique qui se produit lorsque la situation est inconfortable, et peut donc être dangereuse. Je vous rassure, seul votre cerveau primaire pense qu’une prise de parole peut être considérée comme un danger ^^. Le problème de ce geste, c’est que le cerveau de votre interlocuteur possède aussi une partie primaire. Et considère donc que vous n’êtes pas à l’aise dans la situation.

Par contre si vous lui ouvrez vos points vitaux, et que vous ne laissez rien entre votre cœur et le sien, vous instaurerez une relation de confiance. Qui se traduira par une bonne transmission de votre message.

 

Savoir parler en public avec son corps

Nous avons vu la position des bras, passons désormais au corps tout entier. Les conseils que je vais vous révéler son ceux que je donne en partie dans le programme Construire un Diaporama et Savoir l’Utiliser (5H). Le fait de ne pas bouger durant sa prise de parole et encore une fois une erreur que j’ai eu l’occasion de voir beaucoup de fois. Avant de vous donner une méthode pour améliorer votre communication non verbale, je tiens à faire une petite parenthèse pour les personnes timides. Si vous n’êtes pas à l’aise en communication, commencez déjà par bouger les bras et créer un bon eye-contact. Je sais à quel point cela est déjà compliqué à mettre en place. Je n’ai pas envie de vous dire de faire un tas de choses et qu’au final, vous ne mettiez rien en place. Une fois que vous maitriserez les deux premiers points, vous pourrez mettre en place cette troisième solution pour avoir une meilleure communication non verbale.

Pour les plus confiants, voici la technique. Bouger latéralement vis-à-vis du public lors de votre oral vous permettra de capter l’attention de tout le monde. Aussi bien la personne tout à droite de la salle que celle qui est dans le coin à gauche. Souvent les orateurs restent bloqués sur un côté de peur de passer devant leur diaporama. Mais si vous restez sur l’aile gauche, je peux vous assurer que les personnes à l’autre bout de la salle vont vite décrocher. Le deuxième mouvement que vous pouvez faire, c’est de vous rapprocher du public et du premier rang. Gardez la même puissance dans votre intonation, mais diminuez le volume. Vous créerez ainsi un sentiment de complicité qui vous permettra d’accroitre la relation de confiance avec votre public. Et enfin, reculer et vous rapprocher de votre diaporama vous permettra d’avoir une vue globale de la salle et de parler à tous avec une voix puissante et forte.

 

 

Voilà vous savez désormais comment améliorer votre communication non verbale, avec 3 positions à adopter. Je tiens à vous rappeler que ces conseils sont valables aussi bien pour une conversation ou une prise de parole en public. Ils seront juste à adapter à l’ampleur de la situation. De plus, si vous êtes timide, comme je vous l’ai dit précédemment, faites les choses étape par étape. N’essayez pas de mettre en place les 3 conseils de cet article au risque d’être déçu en cas d’échec. Faites plutôt 2 ou 3 prises de parole en testant 1 méthode, puis ajoutez les autres au fil du temps. En espérant que ces conseils ont répondu à vos attentes, c’était William, à très vite pour un autre article les amis !

 

 

ARTICLES COMPLÉMENTAIRES :

Améliorer ses prises de parole en public

Comment préparer une prise de parole

 

© CHARISME DEVELOPPEMENT