Comment enrichir son vocabulaire ?

enrichir son vocabulaire (femme)

Pour être un bon orateur, il va falloir que vous développiez un large vocabulaire. Dans le but de pouvoir l’adapter ensuite à votre auditoire afin de transmettre du mieux possible votre message. C’est un peu comme savoir parler plusieurs langues différentes, pour pouvoir communiquer avec différents types de personnes. Dans cet article, je vais vous donner 4 méthodes différentes. Vous pourrez choisir pour celles qui vous conviendront le mieux.

La raison principale qui pousse une personne à vouloir enrichir son vocabulaire, c’est de pouvoir être plus performant à l'oral. Mais vous allez également pourvoir être plus confiant avec un plus grand nombre de personnes. Votre message sera mieux compris, simplement parce qu’il y aura une forme de synchronisation avec le langage de votre public. Vous comprendrez aisément, que l’on ne parle pas avec le même vocabulaire à un enfant de 4 ans, son fils de 16 ans, ou le patron de son entreprise.

 

Enrichir son vocabulaire en en ayant soif de lecture

liseuse kindle (enrichir son vocabulaire)

Alors je vous vois déjà venir me dire que vous n’aimez peut-être pas lire, que vous n’avez pas le temps, mais rassurez-vous, je parle de la lecture au sens large. Vous avez la possibilité de lire des livres en format papier ou numérique sur une liseuse Kindle (COMMANDEZ LA VOTRE ICI) par exemple. Vous avez aussi la possibilité de lire des articles, comme vous le faites actuellement, donc je vous encourage à lire les autres de mon blog ^^. Des articles dans les journaux, sur des sites plus importants du net. L’objectif est de lire un maximum quelle que soit la source. Parce qu’autour de la question d’enrichir son vocabulaire, deux grandes écoles s’affrontent. Ceux qui vous diront :

 

 

  • Vous devez lire beaucoup, quelle que soit la source (romans, articles, news, culture gĂ©nĂ©rale, dĂ©veloppement personnel, biographie, journaux, mangas, bd, poĂ©sie, nouvelles, Ă©crits religieux …)
  • Vous devez lire des ouvrages qualifiĂ©s (comme lorsque vous Ă©tudiez dans vos Ă©tudes : livres philosophiques, Ă©crits des auteurs français comme Rousseau, Sartre. Tout ce qui contient un vocabulaire extrĂŞmement Ă©levĂ©.

Pourquoi ma position est ferme sur le sujet et je vous conseille la méthode numéro 1. Simplement parce que lire un livre, dans lequel vous devez chercher 1 mot dans le dictionnaire toutes les 30 secondes parce que vous ne le connaissez pas, risque de fortement nuire à votre passion pour la lecture. Il vaut mieux apprendre 1 mot toutes les 10 minutes, dans un article de blog ou dans les journaux.

 

Enrichir son vocabulaire en comprenant le sens des mots

Dans une langue étrangère, lorsque vous voyez un nouveau mot, que vous comprenez grâce au contexte, mais que vous ne connaissiez pas que faites-vous ? Vous allez sur Google Traduction découvrir sa traduction. En français, faites de même. Cela va renforcer dans votre esprit la présence de ce mot. Certaines personnes mémorisent plus facilement en visualisant un mot, d’autres en l’écoutant (ce que vous pouvez aussi faire sur Google Traduction), et d’autres en écrivant. Ce qui nous mène à la troisième astuce.

 

Forcez vous Ă  Ă©crire ce nouveau mot au quotidien.

Lors d’une conversation par SMS, pour l’envoi d’un mail, d’une lettre (si certain en écrive encore ^^). Essayez de l’écrire au maximum, si vous rédigez des comptes rendus pour le travail ou les études, si vous écrivez des articles de blog ou des posts sur les réseaux sociaux. En fait vous avez une période de 3 semaines, 21 jours durant lesquels, votre cerveau va s’imprégner de la nouvelle information qu’il vient d’apprendre. C’est le temps nécessaire au cerveau pour assimiler de nouvelles connaissances. Par exemple, l’apprentissage de la conduite en voiture, de nouvelles fonctions motrices, mouvements mécaniques …

Passé cette période de 21 jours, pour la majorité des cas, vous allez avoir acquis au sein de votre vocabulaire le mot en question.

 

Si vous n’avez pas une mémoire kinesthésique, enrichissez votre vocabulaire en utilisant verbalement de nouveaux mots

Certaines personnes auront donc une mémoire auditive. Si c’est votre cas, pas la peine d’essayer de vous forcer à utiliser la méthode précédente. Utilisez celle-ci, qui consiste à employer verbalement, durant 3 semaines, les mots ou expressions de vocabulaire que vous apprenez et que vous souhaitez ajouter à votre panoplie d’orateur.

Comme je vous l’ai dit, 21 jours sera le temps nécessaire pour que votre cerveau intègre le nouveau vocabulaire, pour que vous finissiez par l’employer sans vous en rendre compte. Pour vous donner un petit retour d’expérience là-dessus, il m’arrive d’employer certains mots ou expressions peu utilisés qui surprennent les personnes avec qui je parle. C’est donc à ce moment, que je m’en rends compte parce que la personne avec qui j’échange semble perplexe, répète mon expression, ou ne la comprend pas.

Mais attention, le contexte doit être propice à l’expression que vous allez utiliser. Ne vous forcez pas à employer certains mots qui n’auraient pas leur place dans la conversation. Cela doit sembler fluide aussi bien pour le contexte que la manière dont vous employez le mot. Si vous balbutiez, vous perdez toute crédibilité, donc entrainez-vous à le prononcer seul si sa prononciation est complexe.

 

BONUS : pour développer son vocabulaire, arrêter d’écrire en abréviation

Vous savez, ce langage codé souvent associé aux jeunes au début des années 2.000 lorsqu’ils échangeaient par SMS. Aujourd’hui il s’est démocratisé, et est très utilisé. Il est même appris à l’école, pour la prise de notes. Employé par une grande partie des enseignants à partir du lycée. Et utilisé en entreprise dans le cadre de réunions. Alors je n’ai rien contre cette sorte « d’innovation », mais je suis toujours resté très distant des abréviations. Je l’explique simplement par le fait que ma mémoire est totalement visuelle. Donc si je veux améliorer mon vocabulaire et ma rédaction, il m’est important d’écrire les mots entièrement pour les mémoriser correctement.

Après, si votre mémoire et auditive, peut-être que vous pouvez continuer la prise de notes. Mais si comme moi, vous êtes visuelle ou même kinesthésique, je vous recommande un léger effort qui vous sera fortement bénéfique.

Si vous souhaitez voir mon dernier conseil, jetez un œil à cette vidéo résumant cet article :

 

Envie de RĂ©ussir vos Prises de Parole ?

Pour devenir Charismatique, Confiant et Influent !

ebook prise de parole offert
OUI, je veux découvrir

Je reçois directement et gratuitement l'extrait du livre de William sur la prise de parole.

Je ne veux rien changer Ă  ma vie

GRATUIT : COMMENCER a LIRE "LES 9 CLES DE LA PRISE DE PAROLE"
arrow
ebook pour enrichir son vocabulaire facilement

© CHARISME DEVELOPPEMENT