GRATUIT : COMMENCER a LIRE "LES 9 CLES DE LA PRISE DE PAROLE"
arrow
ebook prise de parole répondre aux questions de soutenance

Comment répondre aux questions de soutenance

répondre aux questions de soutenance dans classe

Bonjour et bienvenue dans ce nouvel article dans lequel je vais vous expliquer diffĂ©rentes mĂ©thodes pour rĂ©pondre aux questions de soutenance. A la fin de votre oral, vous aurez le jury ou le public qui vous posera diffĂ©rentes questions. Si vous avez la rĂ©ponse, gĂ©nial ! Mais si ce n’est pas le cas, comment improviser une rĂ©ponse qui tient la route ? Parfois, vous serez face Ă  des personnes qui vous poseront des questions piĂšges afin de voir votre aptitude Ă  gĂ©rer la question et offrir une rĂ©ponse adĂ©quate. Nous allons voir 5 questions au sens large et je vais vous offrir des rĂ©ponses prĂ©cisent Ă  donner aux membres du jury. Sachez Ă©galement que ces questions de soutenance sont quasiment identiques Ă  celles posĂ©es lors d’un entretien d’embauche. D’oĂč l’importance de savoir quoi rĂ©pondre dans ce genre de situation.

 

Vous n’avez pas la rĂ©ponse Ă  la question posĂ©es

Dans ce cas, je vous recommande 2 mĂ©thodes diffĂ©rentes Ă  employer. La premiĂšre, c'est de dire que vous n'avez pas la rĂ©ponse et d’admettre. Mais vous ajouterez Ă  ça, que vous ĂȘtes ici pour apprendre, si c’est pour un entretien. C'est d’ailleurs quelque chose que j'ai utilisĂ© lors d'un entretien que j'ai eu pour un job d'Ă©tudiant. Je voulais travailler les week-ends et lorsque j’ai rencontrĂ© le responsable du magasin il m’a posĂ© une question. Mais je n’avais pas la rĂ©ponse. Je postulais pour un mĂ©tier totalement diffĂ©rent de mon domaine d’étude, il Ă©tait donc normal, que je ne connaisse pas certaines choses. NĂ©anmoins, j'Ă©tais trĂšs motivĂ©, j'Ă©tais ambitieux et c’est sur ces compĂ©tences que j’ai axĂ© ma rĂ©ponse. Ajoutez Ă  cela la formule « je suis ici pour apprendre, et croyez-moi, j’apprends vite », et vous proposez une rĂ©ponse qui tient presque mieux la route que la rĂ©ponse attendue.

La deuxiĂšme rĂ©ponse que vous allez pouvoir donner c'est de dire qu'il ne sert Ă  rien de tout savoir. Ce qui est vraiment important, c’est de savoir oĂč trouver rapidement les informations. Si l’on vous demande, Ă  la fin de votre soutenance quelles sont les rĂšgles de sĂ©curitĂ© de l’entreprise dans laquelle vous avez travaillĂ© durant ces 3 derniers mois, rĂ©pondez : « Je ne les connais pas toutes mais je sais que les principales sont 
 et puis elles sont consultables dans le document unique situĂ© dans le bureau de ma responsable. »

 

Vous ne souhaitez pas communiquer la réponse au jury

répondre aux questions de soutenance secret

Dans ce deuxiĂšme cas, si vous estimez qu’elle doit rester privĂ©e, jouez sur la confidentialitĂ© de l’information. Encore une fois, si votre soutenance concerne un stage ou une expĂ©rience dans le milieu professionnel, il va ĂȘtre facile de jouer sur la confidentialitĂ©. Si ce n’est pas le cas, et que l’information vous concerne vous, jouez sur le cĂŽtĂ© vie privĂ©e. Vous serrez Ă©ventuellement ouvert pour en parler aprĂšs la soutenance en face Ă  face avec la personne. Mais pour le moment, vous ne pouvez pas rĂ©pondre Ă  la question.

Enfin, si la question porte sur un autre sujet, jouez la carte du secret. Dites que vous n’avez pas la possibilitĂ© de donner cette information car il s’agit d’un sujet gardez secret par l’organisme concernĂ©.

 

 

On vous reprend sur une erreur, lors des questions de soutenance

Pendant longtemps, j’ai aimĂ© dissimuler mon erreur et embrouiller l’esprit de la personne qui me reprenait, sans jamais admettre ma faute. Je pensais que si j’admettais mon erreur, ma crĂ©dibilitĂ© allait fortement chuter. DĂ©sormais, j’ai une approche lĂ©gĂšrement diffĂ©rente du sujet. Ce que je vous recommande de faire aujourd’hui pour rĂ©pondre aux questions de soutenance, c’est de rapidement reconnaitre votre erreur. Mais ce n’est pas tout. Montrer ensuite que la personne qui vous a fait la remarque a un certain sens de l'observation ou que vous avez la capacitĂ© de garder son attention quand vous parlez. ConcrĂštement voici ce que vous pourriez dire « Oui c’est vrai, vous avez raison, je vois que vous Ă©coutez attentivement ce que je dis. Au moins c’est que ma soutenance vous captive sinon, vous n’auriez pas relevĂ© cette faute ». Donc finalement, vous passez d’une situation oĂč vous perdez votre crĂ©dibilitĂ©, Ă  une situation qui vante vos compĂ©tences d’orateur. PlutĂŽt un bon retournement de situation pour vous !

 

Vous devez prendre position durant les questions de votre oral.

Imaginons que vous rĂ©alisiez une prise de parole sur l’émergence des rĂ©seaux sociaux. Lorsque arrive le moment de rĂ©pondre aux questions de soutenance, une personne se lĂšve et vous demande : « Alors ĂȘtes-vous pour ou contre l’utilisation des rĂ©seaux sociaux pour les jeunes de 10-15 ans ? ». A ce moment, vous devez prendre position. Mais si le jury Ă  un point de vue diffĂ©rent du vĂŽtre, vous risquez de perdre des points. Parce que oui, Ă  part s’ils sont dotĂ©s d’une grande ouverture d’esprit, ils risquent d’ĂȘtre contre vous et votre rĂ©sultat s’en ressentira. Je ne vous recommande donc pas de prendre position mais plus de toujours peser le pour et le contre. Vous pourrez donc dire que vous pensez des rĂ©seaux sociaux qu’ils sont gĂ©niaux, en thĂ©orie. Ils offrent la possibilitĂ© au monde d’ĂȘtre connectĂ©, d’échanger, de dĂ©battre, et d’ĂȘtre informĂ©. NĂ©anmoins, c’est l’utilisation qui en est faite, qui est mauvaise. Le fait que beaucoup passent trop de temps dessus. Le fait que certains dĂ©tourne l’utilisation principale des applications 


Dans ce cas les personnes du jury qui seraient pour, et qui trouveraient que c’est une prouesse technologie seront satisfaits. Et les dĂ©tracteurs des « social medias » seraient aussi contents car votre argumentaire va dans leur sens. Mais retenez qu’il ne faut jamais donner son point de vue et trancher lors des rĂ©ponses aux questions de soutenance. Nuancez vos propos, et tout le monde sera comptant. Si le jury insiste, revenez Ă  la mĂ©thode 2. C’est d’autant plus le cas pour les sujets politiques ou religieux.

 

Si le jury tente de remettre en cause votre expérience

Pour rĂ©pondre Ă  cette question, il faut que vous ayez prĂ©parĂ© votre argumentaire en amont. Je vais vous raconter une histoire qui m’est rĂ©cemment arrivĂ©e. Lors d’un entretien, je montre sur mon CV que je suis rĂ©dacteur d’un blog sur la prise de parole et que je donne des conseils sur YouTube. La personne en face de moi me dit que c’est un beau projet, mais me demande si je ne suis pas un peu jeune pour aider d’autres personnes. Pour rĂ©pondre Ă  sa question, il fallait donc que je connaisse en amont mes points forts. Je vous invite donc Ă  prĂ©parer ce genre de question et dĂ©terminant vos qualitĂ©s et vos points forts.

Dans un premier temps, je lui ai demandĂ© si j’avais l’air timide ou mal Ă  l’aise ? Elle m’a rĂ©pondu que non. Puis je lui ai dit que je me formais beaucoup sur le sujet Ă  travers diffĂ©rentes plateformes. Et enfin que ce domaine Ă©tait une rĂ©elle passion et un plaisir pour moi. VoilĂ  pourquoi je souhaite aider les personnes qui seraient motivĂ©es d’apprendre et de devenir meilleur en communication. Bien Ă©videmment, je n’ai pas la prĂ©tention d’ĂȘtre un orateur professionnel mais je ne pense pas qu’il faut l’ĂȘtre pour aider les personnes qui sont au niveau qu’on avait il y a 1 ou 2 ans.

 

VoilĂ , vous savez maintenant comment rĂ©pondre aux questions de soutenance les plus connut. Gardez bien en tĂȘte ces idĂ©es clĂ©s et si vous souhaitez en savoir plus sur la confiance en soi Ă  l’oral et la prise de parole, je vous invite Ă  tĂ©lĂ©charger gratuitement mon extrait de livre. Vous dĂ©couvrirez comment structurer votre oral et booster votre confiance. Le bouton se trouve en haut de la page. On se voit de l’autre cĂŽtĂ©, a tout de suite.

 

 

ARTICLES COMPLÉMENTAIRES :

Comment influencer les autres Ă  l'oral

Comment enrichir son vocabulaire

 

© CHARISME DEVELOPPEMENT