SĂ©lectionner une page

Le pouvoir des habitudes. C’est un livre de Charles Duhigg que j’ai lu rĂ©cemment et dont j’avais trĂšs envie de vous parler. Dans cet article, je vais vous rĂ©sumer les principes clĂ©s Ă©voquĂ©s par l’auteur mais aussi vous donner mon avis. On va voir comment mettre en place de nouvelles habitudes et les conserver mais aussi comment remplacer une mauvaise habitude par une bonne. C’est parti !

 

Bonne ou mauvaise habitude ? Telle est la question !

Le pouvoir des habitudes de charles duhigg résumé et avis

Dans un premier temps, j’aimerais que l’on fasse un point sur un vĂ©ritĂ© issue du livre de Charles Duhigg que j’ai trouvĂ©e vraiment pertinente : une habitude qui est mauvaise pour quelqu’un ne l’est pas forcĂ©ment pour vous, et inversement.

Pour prendre un exemple concret, jouer Ă©normĂ©ment aux jeux vidĂ©os peut ĂȘtre une mauvaise habitude pour beaucoup de personnes. Si le temps passĂ© Ă  jouer empiĂšte sur le temps de travail par exemple. Ou si la personne s’isole complĂštement du monde extĂ©rieur pour jouer. Mais, pour d’autres personnes, passer Ă©normĂ©ment de temps Ă  jouer aux jeux vidĂ©os sera plutĂŽt une bonne habitude. C’est le cas des personnes dont c’est le mĂ©tier ou l’activitĂ© complĂ©mentaire, comme les streamers. Il faut donc vous poser la question de savoir si vos habitudes sont bonnes ou mauvaises en fonction de votre vie personnelle et de vos objectifs, et non en fonction de ce que la sociĂ©tĂ© pense.

 

Les Ă©crans, une mauvaise habitude ?

Avant de parler du processus pour adopter une nouvelle bonne habitude, j’aimerais vous donner quelques chiffres. Saviez-vous qu’en moyenne un français passe 3h30 par jour Ă  regarder la tĂ©lĂ©vision? Bien sĂ»r, c’est une moyenne. Peut-ĂȘtre est-ce seulement 1 heure pour vous. Peut-ĂȘtre est-ce Netflix et non la tĂ©lĂ©vision. Mais le chiffre reste pertinent !

Aussi, un EuropĂ©en passe en moyenne 66 heures par mois sur son tĂ©lĂ©phone portable, soit plus de 2 heures par jour. C’est Ă©norme ! Si vous additionnez 3h30 de tĂ©lĂ©vision, 2h de portable et 7 heures de sommeil, on arrive Ă  12h30. Cela signifie que plus de la moitiĂ© d’une journĂ©e est consacrĂ©e Ă  ces activitĂ©s !

Si vous vous reconnaissez dans ces statistiques, c’est peut-ĂȘtre une habitude Ă  corriger. Pour cela, je vous conseille de commencer par observer vos comportements. Pour le tĂ©lĂ©phone portable, vous pouvez tĂ©lĂ©charger une application qui vous dit combien de fois vous checkez votre tĂ©lĂ©phone par jour et combien de temps vous passez sur chacune de vos applications. Vous saurez alors ce qu’il faut corriger.

 

Le plan d’action pour prendre de nouvelles habitudes et les garder

Dans le livre Le pouvoir des habitudes, Charles Duhigg nous apprend que 40% des actions rĂ©alisĂ©es en une journĂ©e sont automatisĂ©es. C’est-Ă -dire qu’on les fait par habitude. Se lever, se brosser les dents, prendre une douche, prĂ©parer le petit-dĂ©jeuner, etc. Pour tout cela, on n’a pas besoin de rĂ©flĂ©chir. C’est ce qu’on appelle une routine. Pour intĂ©grer une nouvelle bonne habitude Ă  notre vie, il faut donc faire en sorte d’automatiser cette action. Que cela devienne routinier.

Le livre de Charles Duhigg ne nous dit pas quelles habitudes prendre – car on sait tous ce qui nous aiderait Ă  amĂ©liorer notre vie et atteindre nos objectifs– mais comment les mettre en place et, surtout, les conserver sur le long-terme. Il nous livre un plan d’action trĂšs concret que je vais vous partager. On va prendre l’exemple du sport puisque c’est une habitude que nous sommes nombreux Ă  vouloir prendre.

La premiĂšre Ă©tape du plan d’action se fait naturellement : c’est le stimuli. Il s’agit du moment oĂč vous vous lancez dans cette nouvelle habitude et votre motivation est au maximum. A ce moment-lĂ , vous n’avez besoin de rien pour suivre votre nouvelle habitude : vous ĂȘtes heureux d’aller Ă  la salle de sport, d’aller courir, de faire votre sĂ©ance de yoga, etc.

Puis arrive la deuxiĂšme Ă©tape du plan d’action : automatiser le fait de faire du sport. C’est la fameuse routine, l’habitude. Pour faire en sorte d’automatiser l’action en question, Charles Duhigg recommande de se concentrer sur la rĂ©compense, les progrĂšs. Pour le sport, ça va ĂȘtre votre progression. Si vous souhaitez perdre du poids et/ou gagner du muscle, sachez que ça se fera trĂšs lentement. Les rĂ©sultats ne seront pas visibles tout de suite, sur la balance ou Ă  l’oeil nu.

Il faudra donc vous concentrer sur les progrĂšs que vous faites dans votre pratique sportive : le poids que vous soulevez, le nombre de rĂ©pĂ©titions que vous faites, la durĂ©e de vos sĂ©ances, etc. En vous concentrant sur vos progrĂšs, vous allez crĂ©er un nouveau stimuli, un regain continuel de motivation. Ainsi, sans mĂȘme vous en rendre compte, vous allez automatiser le fait de faire du sport. Et n’importe quelle habitude que vous pouvez vouloir mettre en place.

 

Remplacer une mauvaise habitude par une bonne

Le pouvoir des habitudes de charles duhigg résumé et avis

Voyons maintenant le cas des mauvaises habitudes. Le premier rĂ©flexe serait de vouloir les supprimer. Et bien Charles Duhigg nous explique que c’est impossible. C’est l’assurance d’Ă©chouer ! Il nous dit de ne pas essayer de supprimer nos mauvaises habitudes mais plutĂŽt de les remplacer par une bonne habitude.

Lorsqu’il a arrĂȘtĂ© de fumer, Charles Duhigg a fait cette expĂ©rience. A chaque fois qu’il avait envie d’une cigarette, il allait parler Ă  quelqu’un. Un proche, un ami, un collĂšgue. Et ça a marchĂ© ! Ainsi, il a arrĂȘtĂ© de fumer et il a enrichi sa vie sociale. Cela marche avec n’importe quelle habitude du moment que l’on a un plan d’action.

L’essentiel est de faire en sorte que le remplacement se fasse naturellement. Si vous vous dites que vous allez faire du sport Ă  chaque fois que vous avez envie de manger sucrĂ©, vous ne tiendrez pas. Car vous ne pourrez pas toujours lĂącher ce que vous ĂȘtes en train de faire pour aller faire du sport. Il faut donc ĂȘtre rĂ©aliste au moment de choisir la bonne habitude qui remplacera votre mauvaise habitude.

 

Pour adopter une nouvelle habitude, croyez en vous

QuatriĂšme et dernier principe extrait du livre Le pouvoir des habitudes: vous devez croire en votre capacitĂ© Ă  rĂ©ussir. La tentation d’abandonner arrivera forcĂ©ment Ă  un moment ou Ă  un autre. Vous aurez beau vous concentrer sur vos progrĂšs, il est fort probable que vous ne soyez pas satisfait de vous Ă  un certain moment. C’est justement Ă  ce moment-lĂ  qu’il faudra travailler votre confiance en vous, en votre capacitĂ© Ă  atteindre vos objectifs.

Pour vous motiver, vous pouvez vous entourer de personnes qui ont dĂ©jĂ  intĂ©grĂ© l’habitude que vous essayez de mettre en place. Ainsi, vous aurez la preuve vivante que c’est possible. Et que vous aussi vous pouvez le faire ! S’il n’y a personne comme cela dans votre entourage, vous pouvez suivre un influenceur ou un YouTuber qui l’a fait. Il y a de grandes chances pour que cette personne dĂ©livre des conseils prĂ©cieux qui vont vous aider Ă  avancer et Ă  garder votre motivation.

J’espĂšre que ces conseils extraits du livre de Charles Duhigg, Le pouvoir des habitudes, vous aideront Ă  mettre en place de nouvelles bonnes habitudes et Ă  remplacer vos mauvaises habitudes.

Si vous souhaitez vous amĂ©liorer en prise de parole, je vous propose une formation d’une heure totalement gratuite sous la forme de vidĂ©os. Pour participer et devenir un orateur convaincant et confiant, il suffit de renseigner votre adresse e-mail ci dessous.

montage pour formation offerte

ATTENDS! Bonjour l'ami, voici un cours en ligne gratuit sur la communication

Tu vas découvrir à travers 5 vidéos de formation différents plein de conseils pour parler en public ou avoir plus de tchatche

Super, tu as fait le bon choix, rendez vous sur ta boite mail !

montage pour formation offerte

ATTENDS! Bonjour l'ami, voici un cours en ligne gratuit sur la communication

Tu vas découvrir à travers 5 vidéos de formation différents plein de conseils pour parler en public ou avoir plus de tchatche

Super, tu as fait le bon choix, rendez vous sur ta boite mail !