> GRATUIT : RECOIS 1H DE FORMATION PRISE DE PAROLE

Recevez 5 vidéos de formation offertes pour booster vos prises de parole en public

Votre email restera confidentielle, zéro spam.

arrow

Envie de Réussir vos Prises de Parole ?

Pour devenir Charismatique, Confiant et Influent !

formation gratuite
OUI, je veux découvrir la formation

Je reçois directement et gratuitement 1H de formation prise de parole.

formation  supprimer un tic de langage

Comment supprimer un tic de langage

Bienvenu dans ce nouvel article les amis, c’est William et nous allons voir comment supprimer un tic de langage. Grâce à un plan d’action concret vous allez pouvoir identifier de manière chiffrée quels sont les mots que vous employez le plus à l’oral. Par la suite, s’il s’agit de mots que vous souhaitez supprimer ou diminuer, vous pourrez prendre des mesures correctives. Mais tout d’abord, quels peuvent être les avantages pour vous de supprimer un tic de langage que vous avez actuellement ? Commencez par vous poser cette question afin de savoir s’il est vraiment nécessaire de faire la démarche. Je considère personnellement qu’un tic de langage, ou un mot que vous employez souvent, peut caractériser votre personnalité. Cela peut être un moyen pour vous d’être identifié seulement avec votre parole donc ce n’est pas forcément mauvais en soi. D’un autre côté, les tics de langage sont prononcés de manière inconsciente et machinalement. Ce qui peut être néfaste s’ils viennent parasiter votre discours ou communication.

Dans cet article, je vais vous donner dans un premier temps une liste des tics de langage les plus connus. Puis un plan d’action pour identifier les mots que vous prononcez le plus lors d’une prise de parole. Et enfin, je vais vous donner une dernière méthode plus simple mais moins puissante pour identifier et supprimer un tic de langage.

 

Les 7 tic de langage les plus courant :

  1. « Ils croivent». Non, à la 3ème personne du pluriel, croire devient croient.
  2. « Comme même ». Même moi, cela me fait du mal de l’écrire comme ça. Lorsqu’une personne prononce cette expression, on a souvent tendance à croire qu’elle est enrhumée et qu’elle parle du nez. Mais en fait non, c’est un tic que certains ont et qu’il va falloir supprimer.
  3. « Voilà ». Les combinaisons sont presque infinies : « après…voilà, non mais…voilà, voilà quoi, …
  4. « Genre ». Une expression que j’ai pu voir croitre surtout chez les jeunes de mon âge.
  5. « J’avoue ». Le sens premier du mot a totalement changé pour se transformer en une sorte d’acquiescement. L’aveu est normalement utilisé lorsque l’on est contraint et embêté de dire les choses.
  6. « C’est clair ». Une expression trop souvent utilisée pour montrer que son point de vue est le même que l’interlocuteur. Un peu moins utilisé que le précédent mais tout de même récurrent dans le lange français.
  7. « Je dis ça je dis rien ». Un grand classique qui a pour unique but d’agacer ceux qui l’entendent. L’expression en elle-même n’a pas de sens, mais certains continus de l’employer.

 

Identifier et supprimer un tic de langage en 4 étapes

La première étape va être de préparer un petit discours ou une prise de parole d’au moins 3 minutes. Quel que soit le sujet que vous choisissez, peu importe, il faut juste que cela ressemble à un discours que vous pourriez tenir en temps normal. Une fois que vous avez préparé le discours, prenez votre téléphone et filmez-vous en train de parler. Puis, lorsque vous aurez fini transférez la vidéo sur votre compte YouTube. Je vous recommande juste de mettre la vidéo en « privé » afin que personne ne puisse voir. A moins que vous vouliez faire le buzz avec votre super prise de parole ^^.

Une fois la vidéo mise en ligne, cliquez dessus pour la regarder. Allez à droite du bouton enregistrement qui se trouve en dessous du lecteur de vidéo. Cliquez sur les 3 petits points et faites « affichez le script ». Une fois le script affichez, cliquez sur les 3 petits points au-dessus du script et « supprimer l’horodatage ». Faites ensuite un copier-coller de tout le script, et collez-le sur le site suivant : http://rainbow.arch.scriptmania.com/tools/word_counter.html

Cliquez ensuite sur « Count Words » et il vous donnera les mots que vous avez le plus utilisés durant votre discours. Si les premiers sont des petits mots tels que : « je » « nous » « et » « alors », c’est tout à fait normal. Par contre identifier les mots qui semblent trop utilisés par rapport à votre sujet. Vous pourrez ensuite trouver des synonymes ou garder votre vocabulaire à l’identique si vous souhaitez que cela reflète votre personnalité d’orateur.

 

Demander à un ami de détecter les tics de langage

comment supprimer un tic de langage

Cette deuxième méthode est la plus connue et la plus utilisée de tous. Il s’agira simplement de demander à quelqu’un que vous connaissez de vous accorder quelques minutes. Vous réaliserez votre prise de parole ou votre discours devant lui en lui demandant d’analyser et de détecter vos tics de langage. Puis à la fin de votre oral, il vous donnera son point de vue ainsi que les mots et expressions qu’il a le plus entendu.

Mais les limites de cette méthode sont bien là. La personne que vous chargez de cette mission peut potentiellement percevoir certains mots plutôt que d’autres. Vous n’aurez pas un résultat chiffré pour savoir par la suite quels tics de langage supprimer. Si je vous dis ça, c’est parce qu’il m’est arrivé la situation en entreprise. A la fin de ma prise de parole, une personne me reproche de trop employer l’expression « c’est pourquoi ». Alors que ça collègue à côté a plus été attirée par une autre expression.

Par conséquent, cette méthode vous donnera une idée mais n’est vraiment pas objective. Elle se base sur la perception des mots que peut avoir la personne qui vous écoute. Et cette perception est conditionnée par son attention, son vocabulaire et son expérience. Admettons que je prononce 3 fois en 10 minutes un mot que le public ne connaît pas. Il aura logiquement l’impression que je l’ai prononcé une dizaine de fois, juste parce que cela l’aura marqué.

 

 

Voilà, vous savez désormais comment supprimer un tic de langage facilement avec 2 méthodes différentes. Les deux fusionnées forment à mon sens le meilleur moyen pour se débarrasser de ses tics de langage. L’une est basée sur des chiffres et l’autre sur la perception et le ressenti du public en fonction de votre vocabulaire. Vous avez aussi appris quels sont les tics de langage les plus courant.

On se retrouve très prochainement pour un autre article ou un vidéo YouTube, c’était William, à la prochaine les amis…

 

ARTICLES COMPLÉMENTAIRES :

Comment enrichir son vocabulaire

Gérer son stress avant un oral

 

© CHARISME DEVELOPPEMENT