Sélectionner une page

Vous vous posez peut-être la question de savoir si vous êtes fait pour devenir un orateur. S’il est nécessaire d’avoir des prédispositions génétiques depuis la naissance, ou un don quelconque pour devenir éloquent. Mais je vous arrête tout de suite si vous pensez cela. Vous pouvez très bien acquérir toutes les qualités d’un bon orateur au cours de votre vie. Développer les 6 compétences que je vais vous révéler dans quelques instants, va vous permettre de devenir un bon orateur, mais vous verrez également des répercussions dans les autres domaines de votre vie. Avoir un vocabulaire riche va vous aider à l’écrit. Aimer le contact avec le public va améliorer votre vie sociale. Et avoir plus confiance en vous à l’oral va vous permettre d’être plus à l’aise chaque jour. Voici les 6 qualités d’un bon orateur :

Il possède un vocabulaire riche

Plus votre vocabulaire sera grand, plus vous serez en mesure de vous adapter à un large type de personne. Vous aurez la possibilité d’adapter votre discours à tous les types de public : adolescents, adultes, expert, scientifiques… Une personne avec un vocabulaire riche laisse penser qu’elle connaît l’ensemble de son sujet. Qu’elle maitrise le jargon du domaine dans lequel elle est impliquée.

Prenons un exemple : vous réaliser une intervention sur l’anatomie humaine devant une promotion de 150 étudiants en médecine. Si vous ne connaissez pas les termes techniques, muscles, os, ligaments vous allez perdre en crédibilité et passer pour un orateur moyen, voire mauvais. La richesse de votre vocabulaire est donc un point essentiel pour devenir un bon orateur. Néanmoins, n’employer pas un vocabulaire soutenu tout le temps, sachez l’adapter à votre auditoire. C’est d’ailleurs une autre qualité que vous allez devoir développer, savoir s’adapter.

 

Il arrive facilement à s’adapter à la situation

Dans la même optique que pour le vocabulaire, la totalité de votre intervention sera différente si vous faîtes face à des professionnels, des étudiants, le grand public, ou votre meilleur ami. Un bon orateur se fera remarquer par cette capacité d’adaptation. Il fera porter sa voix au loin si la salle est grande. Occupera tout l’espace qui lui est imparti. Adaptera son discours en fonction du temps qu’on lui accorde, sans pour autant laisser de côté la moitié de son discours. Si vous voulez être un bon orateur, il vous faudra savoir ce que le public attend de vous, et cela est différent à chaque intervention, il vous faudra donc vous adapter.

 

Il sait comment raconter des histoires

Savoir capter son auditoire en racontant une histoire est une qualité très puissante. Tout le monde aime entendre des histoires quand elles sont bien racontées. Une histoire, à l’inverse d’un simple discours, aura tendance à plonger le public dans une ambiance plus chaleureuse. Il aura également plus de facilité à comprendre le message car il se représentera la scène mentalement. Si je vous dis que j’écris ces mots, un soir d’été, sur la terrasse d’un café en bord de plage, avec des lunettes de soleil un short beige et une chemise légèrement ouverte. Que venez-vous d’imaginer ? C’est une puissante technique je vous l’ai dit.

Le cerveau humain ne peut s’empêcher de créer un film mental pour mieux comprendre la situation. Et en offrant au public un maximum de détails, en le plongeant totalement dans votre histoire, vous décrochez toute son attention. Donc apprenez à raconter des histoires intéressantes, illustrées par des détails utiles.

 

Un orateur aime le contact avec le public

Si vous voulez être bon dans un domaine, ici en tant qu’orateur, vous devez aimer ce que vous faîtes. Sans passion profonde, vous n’arriverez jamais à atteindre un bon niveau, vous risquez d’abandonner au premier échec. Dans le cas d’un orateur, peut-être même plus que d’autres domaines, vous devez transmettre vos émotions, votre passion, votre enthousiasme pour votre sujet, à l’auditoire. Si vous n’aimez pas le contact avec le public, que vous le méprisez, impossible d’être impactant. Une personne qui parle avec le cœur, qui est heureuse d’être là sera beaucoup plus écoutée. Donc retenez bien qu’il faut aimer ou apprendre à aimer le public si vous voulez devenir un bon orateur. Un peu à l’image d’un nageur qui aime l’eau, ou d’un pilote de formule 1 qui aime sa voiture.

 

Il a de l’éloquence

L’éloquence c’est l’art de bien parler, d’être à l’aise, de savoir persuader ou émouvoir son public. Tout cela passe par un certain comportement de l’orateur. Au-delà du vocabulaire soigné, il doit apprendre à gérer son débit de parole, sa respiration, sa gestuelle, son expression faciale. Ne pas manger de mots, articuler correctement, dans le but de transmettre un message le plus clair possible. L’éloquence est un art, comme j’aime l’appeler, qui vous demandera le plus de travail. Beaucoup pense que c’est une caractéristique innée, et qu’il est impossible de travailler dessus. Je vous affirme le contraire car j’en suis la preuve vivante. Mais à force de travail, j’ai réussi à développer cette qualité qui d’après mon entourage, me caractérise aujourd’hui.

 

Un bon orateur est confiant

qualites orateur

C’est cette qualité qui va principalement faire de vous un bon orateur. Prenez le cas d’une personne timide, avec un bon vocabulaire, qui sait comme raconter des histoires en détail, et qui possède une bonne élocution. Mais lorsque cette personne est face à un public d’inconnu, c’est la panique. Le stress monte, et elle finit par perdre ses autres qualités car son corps fait face à une situation qu’il pense « dangereuse ». Si vous cherchez le conseil principal de cet article, il est ici : un bon orateur, qui inspire son public, doit absolument avoir confiance en lui et faire ressentir ce sentiment aux autres. Pas forcément la peine d’être confiant à 100%, personne ne l’est jamais de toute façon. L’objectif est de vraiment laisser transparaitre cette qualité.

Pour vous raconter mon cas personnel, je suis retourné il y a peu dans mon ancien lycée pour sensibiliser les jeunes sur les formations possibles après le bac. En étant très honnête avec vous j’estimerais mon niveau de confiance à 75%. Pourtant, à la fin de mon oral, j’ai distribué un questionnaire aux étudiants, pour savoir ce qu’ils avaient pensé de mon intervention. Résultat : « très à l’aise à l’oral, éloquent, parle bien, … ». Et si je leur avais demandé à combien ils estimaient ma confiance, ils auraient sûrement parié entre 90 et 95%.

Moyenne des votes...
[Total: 1 Average: 5]
montage pour formation offerte

ATTENDS! Bonjour l'ami, voici un cours en ligne gratuit sur la communication

Tu vas découvrir à travers 5 vidéos de formation différentes, plein de conseils pour parler en public ou avoir plus de tchatche

Super, tu as fait le bon choix, rendez vous sur ta boite mail !

montage pour formation offerte

ATTENDS! Bonjour l'ami, voici un cours en ligne gratuit sur la communication

Tu vas découvrir à travers 5 vidéos de formation différents plein de conseils pour parler en public ou avoir plus de tchatche

Super, tu as fait le bon choix, rendez vous sur ta boite mail !