Sélectionner une page

Bonjour à toi futur leader de la communication. Après un article sur la voix grave, on se retrouve aujourd’hui dans un nouvel article afin de t’aider à avoir une voix plus aiguë. Il y a une tranche d’âge durant laquelle nous cherchons à avoir une voix plus grave, mais il est également possible que ce soit l’inverse. Je vais donc te donner 4 conseils et exercices afin que tu puisses mieux maîtriser l’intonation de ta voix. La voix est un outil de communication qui permet d’échanger avec les choses. Cependant, lorsque l’on n’apprécie pas sa voix, on s’empêche parfois de s’exprimer. Il faut donc faire un travail pour apprendre à aimer et accepter sa voix avant de commencer à vouloir la modifier.


1. Faire grandir sa voix dans la gorge et les clavicules pour avoir une voix plus aiguë


Au cours de l’article “Comment avoir une voix grave ?”, j’ai eu l’occasion de parler des résonateurs. Je t’invite donc à le consulter. Pour résumer, les résonateurs sont des cavités qui vont permettre de faire vibrer la voix au sein du corps. Plus le résonateur est gros, plus la voix est grave. À l’inverse, plus le résonateur est petit, plus la voix est aiguë. Pour avoir une voix grave, il est intéressant de placer sa main sur le nombril, de gonfler légèrement le ventre et faire descendre sa voix. À l’inverse, pour avoir une voix aiguë, il faut la bloquer au niveau des clavicules. Il n’est pas nécessaire de se forcer à outrance, mais simplement de garder sa voix dans la gorge et dans la bouche.


2. Accentuer certaines syllabes et sons comme I, J, U ou É


Prenons l’exemple du mot “parler”. En accentuant la voix sur le A, la voix sonne plus grave. À l’inverse, accentuer sur la fin du mot “ER”, rend le mot plus aigu. Les lettre sur lesquelles tu peux donc insister sont le I, le U, le É. Dans le cas du mot “différence”, l’accent se fera sur la lettre I et non pas sur le son “EN”.


3. Adopter un bon débit de parole pour avoir une voix plus aiguë

 

Pour avoir une voix plus aiguë, je te conseille de diminuer ton débit de parole. En effet, quand on est stressé, on peut avoir tendance à parler dans sa barbe. Le fait de baisser le menton va donc peut-être te donner une voix encore plus grave qu’habituellement. Avec un débit de parole maîtrisé, avec de la ponctuation, des temps de pause et des moments de silence, la voix sera moins grave.


4. Sourire pour avoir une voix aiguë

Plus tu vas ouvrir la bouche lorsque tu parles, plus tu auras des chances d’avoir une voix aiguë. Le meilleur exemple que je peux te donner pour illustrer ce principe, c’est de dire la “S” de manière prolongée, en changeant simplement la largeur de ton sourire. Lorsque tes lèvres sont presque fermées, le son devient plus grave. À l’inverse, quand ton sourire est à son apogée, le son est au plus aigu.

Prenons un nouvel exemple. En adoptant une attitude fermée, un état d’esprit triste et négatif, la sonorité d’une phrase sera plus grave qu’avec une attitude positive. Je t’invite à essayer de dire “Il fait beau aujourd’hui.” en adoptant ces deux attitudes différentes. Ton simple sourire devrait rendre tes mots plus aigus. 

À lire aussi :


Plus de sourire, plus de focalisation sur certaines voyelles, un débit de parole maîtriser et un bon placement de voix, ce sont les clés pour obtenir une voix plus aiguë. Si tu souhaites maîtriser ton outil vocal, j’ai créé une formation dédiée à cet effet. Il s’agit de plus de trois heures pour t’aider à améliorer ton élocution et à apprendre comment maîtriser ton débit de parole. Gérer sa voix est primordial en communication. On estime que le langage para-verbale impact à hauteur de 38 % ton auditoire. Afin de mettre toutes les chances de ton côté et devenir un leader, je t’invite donc à t’intéresser à la formation Voice 2.0 pour découvrir et te faire une idée sur le programme.