fbpx

Comment formuler une demande efficacement ? Formuler une demande dans le cadre des étapes de la vente, ou une simple demande ayant juste pour objectif de demander quelque chose à quelqu’un.

Qu’il s’agisse d’une demande dans le milieu professionnel, familial ou social, votre objectif sera d’obtenir une réponse positive.

Dans cet article, je vais vous donner mes meilleurs conseils pour que vous puissiez formuler vos prochaines demandes de la manière la plus efficace possible, en mettant toutes les chances de votre côté d’obtenir ce que vous désirez.

Cet article va se découper en quatre parties. Je vais d’abord vous donner une méthode logique pour formuler une demande efficace, puis d’autres techniques imparables et, enfin, un bonus. C’est parti !

 

La méthode DOLE pour formuler une demande efficace

La méthode dont je voulais vous parler pour formuler une demande efficace, je l’ai créée moi-même à partir de mes différentes recherches. Il s’agit d’un anagramme très facile à retenir : DOLE.

1- Une demande Direct

La première lettre, D, signifie « direct ». Votre demande doit être directe. Ne vous embarrassez pas de phrases du style« j’ai quelque chose à te demander »,« est-ce que je peux te poser une question », etc.

Ces petites phrases marquent une certaine gêne et vont parasiter la conversation. Vous voulez une communication fluide. Formulez-donc votre demande de manière directe, tout en restant poli bien sûr.

 

2- Une demande contenant un Objectif

Le « O » de DOLE signifie « objectif ». Votre demande doit être la plus objective possible, dans le sens de réalisable.

Ne demandez pas quelque chose que vous ne pouvez pas obtenir, comme une augmentation de 200%.

On verra plus tard qu’il peut être intéressant de demander plus que ce que voulez vraiment pour prévoir une marge de négociation, mais il ne faut pas non plus exagérer.

Prenez en compte les intérêts de tous les partis, pas seulement les vôtres.

 

3- Formuler une demande Logique

Le « L » de DOLE signifie logique.

Il faut contextualiser votre demande pour montrer à votre interlocuteur qu’elle ne sort pas de nulle part, qu’elle découle d’un raisonnement logique.

Par exemple, si vous demandez une augmentation de salaire, vous devez montrer que vous avez eu des résultats significatifs dans votre travail récemment.

 

4- Une demande Énergique

Enfin, le « E » de DOLE signifie énergique. 

Vous devez formuler votre demande en montrant que vous êtes impliqué, que vous avez à coeur d’obtenir une réponse favorable.

Soyez sûr de vous et positif. Pour cela, utilisez les basiques de la communication : le sourire, un timbre de voix clair, un discours dynamique.

 

Si votre demande est formulée de manière directe, objective, logique et énergique, vous mettrez toutes les chances de votre côté d’obtenir ce que vous désirez.

Favorisez une bonne communication lorsque vous formulez une demande

Ensuite, il y a une chose que vous devez garder à l’esprit : favoriser une bonne communication avec votre interlocuteur est plus important que d’obtenir une réponse positive à votre demande.

Par exemple, si vous allez voir votre employeur pour demander des avantages ou une augmentation, vous devez faire en sorte que cet échange consolide votre relation et votre bonne communication, même si vous n’obtenez finalement pas ce que vous demandez.

Il sera toujours possible de renouveler votre demande à un autre moment ou d’obtenir une partie de ce que vous avez demandé.

Laissez une marge de manoeuvre à votre interlocuteur

Autre point important à garder en tête lorsque vous formulez une demande : vous devez toujours laisser une marge de manoeuvre à votre interlocuteur.

Ce n’est pas une exigence ou un ordre que vous formulez mais bien une demande. 

La décision revient à votre interlocuteur et il doit le sentir.

Il peut dire oui ou non mais aussi vous proposer un entre-deux. Peut-être en changeant les termes de votre demande. Pour reprendre l’exemple de la demande d’augmentation de salaire, vous pouvez demander 10% alors que votre objectif est d’en obtenir 5.

Ainsi, vous laissez une marge pour la négociation avec votre employeur.

Trois techniques pour obtenir un « oui » à votre demande

Ensuite, j’aimerais vous partager trois techniques pour réussir à obtenir un « oui » à votre demande.

Il s’agit de toucher l’inconscient de votre interlocuteur pour lui donner envie de vous répondre favorablement.

 

La première technique consiste à introduire des « oui » dès le début de la conversation, de créer une communication positive.

Vous pouvez donc commencer par poser des questions simples et sans enjeux auxquelles vous savez que la réponse sera « oui ».

Pour reprendre notre exemple de l’augmentation de salaire, vous pouvez dire « Est-ce bien à vous que je dois m’adresser pour négocier les termes de mon contrat ? ».

 

Deuxième technique : supprimer toutes les expressions et phrases qui contiennent du négatif.

Un exemple que j’aime beaucoup est l’expression « pas de souci ».

On veut dire que tout va bien mais on utilise pour cela un mot négatif « souci ». C’est la même chose pour « pas de problème », « j’y vois aucun inconvénient », etc.

On veut dire des choses positives mais le cerveau retient quand même ce mot négatif et cela peut influencer, inconsciemment, la décision de votre interlocuteur pour répondre à votre demande. Soyez donc attentif aux mots que vous utilisez.

 

Troisième et dernière technique pour obtenir un « oui » à votre demande : introduire la notion de temps.

Il s’agit de contextualiser votre demande d’une manière qui va influencer positivement votre interlocuteur.

Pour le cas de l’augmentation de salaire, n’utilisez pas une justification personnelle du type « je vais acheter une nouvelle voiture », « j’envisage d’acheter une maison », etc.

Restez dans le contexte de l’entreprise.

Par exemple« Nous sommes en début d’année et mes résultats de l’année qui vient de se terminer ont été salués par toute l’équipe. J’apprécierais donc un geste pour augmenter encore mes performances pour l’année qui débute. »On reste dans l’idée de formuler une demande logique.

 

Restez en position de force quand vous formulez une demande

Terminons cet article par un bonus : mon dernier conseil pour vous est de rester en position de force quand vous formulez une demande.

On a vu qu’il fallait laisser une marge de manoeuvre à votre interlocuteur et favoriser une communication positive.

Mais cela ne signifie pas pour autant que vous devez laisser tomber votre garde. 

Vous ne devez pas non plus montrer que vous êtes dans le besoin. Au contraire, vous devez montrer que vous méritez que l’on vous accorde ce que vous demandez. Sans prétention mais de manière logique.

 

On arrive à la fin de cet article et j’espère qu’il vous aidera à formuler vos prochaines demandes et à obtenir des réponses positives.

Si vous êtes intéressé par la communication et souhaitez aller plus loin, sachez que je propose une formation vidéo gratuite d’une heure sur la prise de parole en public.

Elle vous permettra de devenir un orateur convaincant et à l’aise dans toutes les situations.

Si vous manquez pour l’heure d’aisance relationnelle, c’est la formation qu’il vous faut. Pour participer, il suffit de renseigner votre adresse e-mail.

Les articles complémentaires sur la négociation :