Sélectionner une page

 https://www.youtube.com/watch?v=K8EHaSAc-_E

Comment √©viter les crises d’angoisse ?¬†Ne serais-ce pas plus simple d’√©viter de faire des crises de panique, plut√īt que d’apprendre √† calmer une crise d’angoisse ? Car il est compliqu√© de stopper une crise d’angoisse. Avec la mont√© du stress, les √©motions qui s’emballent et le rythme cardiaque qui grimpe, c’est assez compliqu√© de calmer une crise de panique.

Mon point de vue sur le sujet, c’est plus d’apprendre √† ne plus faire de crise d’angoisse. Et r√©soudre le probl√®me √† la source !

Je vais vous partager des techniques pour vous permettre d’√©viter de des crises d’angoisse.

On va commencer par voir en d√©tails ce qu’est une crise d’angoisse. Car beaucoup de personnes pensent y √™tre confront√©es alors qu’il s’agit en r√©alit√© de peurs √©ph√©m√®res, li√©es √† un moment pr√©cis. C’est parti !

Qu’est-ce qu’une crise d’angoisse ?

Il y a beaucoup d’id√©es re√ßues et de pr√©jug√©s autour des crises d’angoisse.

Chacun s’en fait une id√©e mais, en r√©alit√©, peu savent vraiment de quoi il s’agit.

Commen√ßons donc par d√©finir la crise d’angoisse¬†pour que vous sachiez si c’est r√©ellement ce que vous vivez.

Tout d’abord, il faut savoir qu’une crise d’angoisse ne survient pas d’un coup. Non, une crise d’angoisse se met en place sur le long terme.

On ne parle pas de mois ni d’ann√©es mais de quelques jours, ou de plusieurs heures. Par exemple sur une journ√©e ! Vous commencez votre journ√©e de bonne humeur ou peut-√™tre d√©j√† avec une pointe d’angoisse.

Au fur et √† mesure que la journ√©e avance, l’angoisse monte jusqu’√† devenir insoutenable. C’est cela une crise d’angoisse.

Elle s’accompagne de diff√©rents sympt√īmes : difficult√© √† respirer, √† se concentrer, sensation d’√™tre comprim√©, de ne plus pouvoir r√©fl√©chir, etc.

Il y a donc une diff√©rence entre faire une crise d’angoisse et √™tre angoiss√©.

Si vous stressez √©norm√©ment avant un entretien, une prise de parole, une conversation que vous redoutez, etc., c’est tout √† fait normal. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez rien y faire et qu’il faut le subir.

Au contraire !

Vous trouverez sur ce blog de nombreux articles qui vont vous aider √† surmonter votre stress et les angoisses que l’on peut qualifier d’√©ph√©m√®res car li√©es √† un √©v√®nement pr√©cis.

 

En finir avec les crises d’angoisse : les techniques qui fonctionnent

Maintenant que vous savez ce qu’est une crise d’angoisse, je vais vous partager des techniques pour les √©viter au maximum.

 

La premi√®re chose √† faire pour √©viter d’avoir des crises d’angoisse, c’est d’identifier la premi√®re pens√©e n√©gative.

Au cours de votre journ√©e, vous devez vraiment vous entra√ģner √† surveiller vos pens√©es et √† d√©tecter le moment o√Ļ elles deviennent n√©gatives.

Vous allez forcément exprimer vos angoisses dans votre dialogue intérieur. Cela peut parfois être brouillé.

Par exemple, vous montrez de la col√®re alors qu’il s’agit en r√©alit√© d’une angoisse. D√®s que vous identifiez une angoisse, il faut la d√©m√™ler.

Demandez-vous concrètement ce qui vous angoisse et ce que vous pouvez faire pour y remédier.

Cela peut √™tre un probl√®me relationnel, une surcharge de travail, un manque d’organisation, des probl√®mes financiers, une manque de confiance en l’avenir, etc. Rappelez-vous que tout probl√®me comporte une solution. Il faut simplement la chercher et la mettre en place.

Tout seul ou en demandant de l’aide si besoin.

 

Je dois toutefois pr√©ciser que la solution √† votre probl√®me ne sera pas forc√©ment positive, ou du moins n’appara√ģtra pas comme telle tout de suite.

Par exemple, si vous êtes dans une relation amoureuse ou amicale toxique, la solution sera peut-être de couper les ponts.

Au d√©but, cela est tr√®s douloureux. Mais c’est la meilleure solution sur le long-terme. Et cela mettra fin √† vos angoisses rapidement !

 

Rappelez-vous que ne pas d√©cider, c’est se torturer. Et c’est lorsque l’esprit est tortur√© que l’on angoisse !

Crise d’angoisse : trois m√©thodes pour √©viter le trop-plein d’√©motions

Bien souvent, la crise d’angoisse est li√©e √† un trop-plein d’√©motions.

On se laisse submerger au cours d’une journ√©e ou de plusieurs jours par des √©motions diverses, parfois contradictoires.

Jusqu’√† atteindre le trop-plein : le moment de la crise. Parfois, la goutte qui fait d√©border le vase para√ģt ridicule avec du recul.

Par exemple, la journée commence par une dispute avec votre conjoint, puis vous croulez sous le travail, vous mettez longtemps à rentrer à cause de travaux.

Et, quand vous arrivez enfin chez vous, le chat a vomi sur votre pile de v√™tements propres. Si c’√©tait le seul √©v√®nement n√©gatif de la journ√©e, vous l’auriez peut-√™tre pris en rigolant.

Mais, l√†, vous avez la sensation d’avoir subi votre existence toute la journ√©e. Alors c’est la crise !

 

Evidemment, on ne peut pas emp√™cher ce genre de journ√©es de se produire. C’est malheureusement le cours de la vie !

En revanche, ce que l’on peut tous faire, c’est apprendre √† g√©rer nos √©motions. C’est-√†-dire apprendre √† mieux g√©rer ou ext√©rioriser ce qui nous arrive pour ne pas arriver au trop-plein d’√©motions et d’angoisses.

Pour cela, j’ai trois techniques √† vous partager.

¬†1- √Čviter les crises d’angoisse gr√Ęce √† une activit√© sportive

En premier lieu, je vous conseille vraiment d’int√©grer une pratique sportive √† votre quotidien. Choisissez un sport qui vous fait du bien et qui vous d√©foule. Vous aurez alors l’occasion de rel√Ęcher toutes vos √©motions tout en prenant soin de votre sant√© !

 

2- Faire de la méditation régulièrement pour éviter les crises de panique

La deuxi√®me technique efficace contre le trop-plein d’√©motions et les crises d’angoisse, c’est la m√©ditation. Pas besoin de devenir un super m√©ditant ! Cinq minutes par jour ou tous les deux jours suffisent pour apprendre √† g√©rer ses √©motions. C’est l’occasion de faire le point sur vos sensations, corporelles et psychologiques. C’est prendre un moment pour se recentrer et, bien souvent, relativiser.

 

3- Tenir un journal de gratitude pour arr√™ter de faire des crises d’angoisse

Troisi√®me technique : tenir un journal. Vous √™tes libre d’y √©crire ce que vous voulez, aussi souvent que vous le souhaitez. Mais je vous conseille surtout d’y noter ce qui vous contrarie, ce qui vous angoisse. Parfois, le simple fait de l’√©crire permet de trouver une solution ou de relativiser. D’autres fois, cela permet juste de se d√©fouler pour pouvoir se concentrer sur autre chose et revenir √† ses √©motions plus tard. Un journal ne peut pas vous faire de mal !

Garder le contr√īle pour √©viter les crises d’angoisse

La crise d’angoisse intervient bien souvent lorsque l’on a la sensation de ne pas √™tre en contr√īle, de subir les √©v√®nements.

Parfois dans une situation en particulier, parfois pour plusieurs qui s’accumulent et intensifient les crises d’angoisse.

Il est donc primordial de veiller √† garder le contr√īle des diff√©rentes sph√®res de votre vie et de ce qui vous arrive.

Ne vous placez pas en victime.

Cela ne fera que faire monter l’angoisse ! Choisissez d’√™tre la personne qui prend le contr√īle.

 

Cela ne va pas se faire du jour au lendemain.

Mais vous pouvez y aller pas √† pas. Pour ma part, la premi√®re √©tape a √©t√© de reprendre le contr√īle de mon alimentation.

J’ai cess√© d’acheter des plats pr√©par√©s et de manger dans les fast-foods. J’ai appris √† cuisiner sainement des plats qui me plaisaient. J’√©tais sur en forme, j’ai perdu du poids, j’ai eu envie de faire plus de sport.

Sans que je m’en rende compte, je me suis mis √† reprendre le contr√īle dans de nombreuses autres sph√®res de ma vie.

A partir d’une simple d√©cision, celle de changer mon alimentation. Tout est donc possible si vous d√©cidez que vous pouvez changer.

Cultiver les ondes positives pour √©viter les crises d’angoisse

Mon dernier conseil pour √©viter les crises de panique c’est d’apprendre √† cultiver les ondes positives.

Que ce soit dans votre discours, dans vos actions, dans vos relations, dans votre environnement physique, vous pouvez et devez rechercher le positif et le célébrer.

Car le positif entra√ģne le positif¬†!

Prenons un exemple simple avec l’environnement physique, c’est-√†-dire ce qui vous entoure.

Cela peut être votre appartement, votre jardin, votre bureau et même votre voiture.

Mettons que vous vous levez le matin et partez sans faire votre lit, puis rentrez et jetez vos affaires sur votre lit avant de manger devant un film direct au lit car vous êtes crevé.

Le lendemain, vous allez certainement vous réveiller sans grande envie de vivre une journée productive et heureuse.

Parce que ce sera le d√©sordre chez vous et, donc, dans votre t√™te. Cela fonctionne pour tout ! Si vous vous plaignez √† longueur de journ√©es, m√™me de choses qui ne vous importunent pas vraiment, vous entra√ģnez votre cerveau √† voir et retenir le n√©gatif.

C’est tellement dommage, puisque vous pourriez le faire avec le positif. Et ainsi √©viter les crises d’angoisse !

 

On arrive √† la fin de cet article. J’esp√®re que ces diff√©rentes techniques vous aideront √† √©viter au maximum les crises d’angoisse.

Je ne vous conseille pas de toutes les mettre en place en m√™me temps mais au contraire d’y aller progressivement.

Vous verrez des résultats concrets et cela vous motivera à persévérer !

 

Si vous souhaitez √©galement en apprendre plus sur l’aisance relationnelle et l’estime de soi, je vous invite √† suivre ma formation gratuite sur la prise de parole en public. Si vous vous investir en vous et gagner en confiance pour vivre la vie que vous m√©ritez, je vous conseille de suivre ma formation de cinq heures antistress et estime de soi. Dans tous les cas, je vous dis √† tr√®s vite pour un nouvel article !

Les articles complémentaires qui pourraient vous intéresser. :

  1. Comment calmer une crise d’angoisse naturellement
  2. Combien de temps dure une crise d’angoisse
  3. Exercice respiration pour g√©rer une crise d’angoisse
  4. Comment en finir avec les crises d’angoisse (Livre de Shirley Trickett)