fbpx

Bonjour Ă  tous, nous allons voir les diffĂ©rents avantages du silence dans votre communication. Que cela soit pour une prise de parole, un exposĂ©, une communication, ou une conversation avec quelqu’un.

La plupart des personnes pensent, Ă  tort, que le blanc ou le silence est nĂ©faste, mais savez-vous pourquoi ? C’est fait un problĂšme trĂšs simple : ils ne crĂ©ent pas le blanc, ils le subissent ! Alors qu’un orateur qui crĂ©e lui-mĂȘme des temps de pause Ă  l’oral, rend sa prise de parole beaucoup plus simple. Il Ă  tout le temps de se concentrer sur sa diction pour avoir une diction parfaite et bien transmettre son message !

Donc j’aimerais vous expliquer dans une premiùre partie, comment ne plus subir le silence en communication. Puis vous expliquer les avantages du silence qui se comptent au nombre de 4.

Mais qui suis-je pour vous parler de silence, de blancs et de communication ? Il y a de ça 4 ans, j’étais quelqu’un d’assez timide qui n’aimait pas du tout prendre la parole en public. Je dĂ©testais les blancs qui s’imposaient presque Ă  chaque fois que je parlais Ă  quelqu’un. Avec le temps, et une volontĂ© de changĂ© de situation, je suis ensuite tombĂ© dans l’effet inverse : parler tout le temps. Et je peux vous assurer que ce n’est pas mieux. Le but de la communication Ă©tant de transmettre un message, ou de divertir, je n’étais dans aucun de ses objectifs. Puis depuis plus d’un an, j’estime maitriser 90% des silences que je crĂ©e au sein de mes conversations. Ils sont, soi voulus, soi comblĂ©s avec des mĂ©thodes pour Ă©viter les blancs Ă  l’oral.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le personnage, voyons quels sont les avantages du silence.

 

Différencier silence subit et silence provoqué

Comme je vous l’ai indiquĂ© dans l’introduction, la majeure partie des personnes subissent le silence et ne le crĂ©e pas. Lorsque vous parler avec une personne, vous alimentez la conversation, mais il arrive souvent un moment ou vous n’avez plus de matiĂšre Ă  fournir. Vous cherchez dĂ©sespĂ©rĂ©ment un moyen de vous sortir de cette situation. Et cette situation stressante vous pĂšse. C’est ce qu’on appelle un silence subit. A contrario, prenons l’exemple qu’une prise de parole. Une personne du public vous pose une question, et vous attendez quelques instants avant de rĂ©pondre. Le public pourrait penser que vous n’avez pas la rĂ©ponse, mais en fait, vous laissez du suspens. Vous n’avez donc aucune raison de stresser, vous maitrisez la situation, vous maitrisez le silence.

Ce qu’il faut Ă©galement savoir, c’est l’effet psychologique que le silence subit peut entrainer. À force de ne jamais maitriser le silence, vous allez, finir par le dĂ©finir comme nĂ©gatif. Pour vous : silence = moment gĂȘnant = stress. Vous allez donc, comme moi, passer par une phase oĂč vous chercherez toujours Ă  le combler. Ce qui n’est pas forcĂ©ment mieux, car par consĂ©quent, vous ne crĂ©erez jamais de silence maitrisĂ©.

 

Les avantages du silence 1 : Rythmer votre communication

les avantages du silence

On vous a expliquĂ© depuis la petite section Ă  l’école que la ponctuation Ă©tait la chose la plus importante et ce n’est pas pour rien. CrĂ©er des silences entre chacune de vos parties est essentiel. Si c’est compliquĂ© de le montrer Ă  travers un article, c’est beaucoup plus facile Ă  l’oral ou en vidĂ©o. IdĂ©alement, j’aurais fini ma premiĂšre partie, crĂ©Ă© un silence, puis enchainĂ© avec l’avantage numĂ©ro 1. Il n’y a rien de pire qu’un orateur qui parle avec un ton monotone et sans pauses. La communication, si elle devait ĂȘtre reprĂ©sentĂ©e par une courbe, serait une courbe sinusoĂŻdale, avec des hauts et des bas.

Le rythme, fait partie intĂ©grante de la forme de votre communication. C’est pourquoi, il est important qu’il soit parfaitement maitrisĂ©. Si vous voulez ĂȘtre un bon orateur, vous devez parler lentement, et rythmer votre discours par des blancs qui, j’insiste, sont maitrisĂ©s. Ne faites pas des blancs non maitrisĂ©s car ils sont dĂ©vastateurs et engendre une grande quantitĂ© de stress…

Une conversation, une prise de parole, un discours dont le contenu (le texte) est soignĂ©, mais qui ne possĂšde pas une bonne forme, est une intervention gĂąchĂ©e. Vous le savez j’accorde une grande importance Ă  la forme, plutĂŽt qu’au fond. Car on peut avoir des choses extrĂȘmement intĂ©ressantes Ă  raconter, ce qui est le cas de beaucoup. Mais si on ne sait pas comment les mettre en forme, comment se faire comprendre ou comment transmettre, cela devient inutile.

 

Les avantages du silence 2 : Laisser le public assimiler vos propos

Le deuxiĂšme intĂ©rĂȘt que vous avez Ă  crĂ©er un silence est de permettre au public de retenir les derniers propos que vous venez d’énoncer. Ce sera d’autant plus intĂ©ressant que votre prise de parole sera compliquĂ©e.

Admettons que vous soyez en train d’expliquer comment se construisent les ponts de nos autoroutes. J’imagine facilement qu’il existe une formule pour calculer la pression Ă  chaque point du pont. Mais donner une formule lors d’un oral est toujours compliquĂ©. C’est pour cela que je vous recommande de donner la formule, laisser un silence, puis enchainer. Le public aura le temps de l’assimiler, de se la rĂ©pĂ©ter mentalement.

Il faudra aussi utiliser cette mĂ©thode lorsque vous prononcez un mot-clĂ©. C’est comme ça, qu’à la fin de votre prise de parole, le public sera en mesure de rĂ©pondre Ă  la fameuse question « alors, qu’avez-vous retenu de cet oral ? ».

Cet avantage, ce diffĂ©rencie de l’avantage 4, par le fait qu’il soit rĂ©alisĂ© de façon inconsciente par le public. Il ne cherche pas Ă  retenir mais se rĂ©pĂšte inconsciemment les derniĂšres paroles que vous avez eues.

 

Les avantages du silence 3 : Obtenir de l’attention

les avantages du silence

Cet avantage est souvent utilisĂ© dans le cadre scolaire. Il s’agira de laisser un silence afin de retrouver l’attention du public. Si votre prise de parole n’est pas assez rythmĂ©e, vous risquez d’endormir le public avec un dĂ©bit monotone.

Ce que vous allez pouvoir faire pour avoir ce regain d’attention, c’est de faire un long silence. Les personnes qui ne vous Ă©coutaient pas, auront alors cette impression d’avoir ratĂ© un Ă©pisode. Vous savez, ce moment oĂč l’on se demande ce qui se passe. A-t-il fini ? Est-ce la pause ? Vient-il de poser une question ? Suis-je visé ?

Comme je vous l’ai dit au dĂ©but, c’est le mĂȘme principe dans le milieu scolaire. Lorsqu’un Ă©tudiant, un peu trop bavard se fait remarquer, l’enseignant s’arrĂȘte et le fixe. Ainsi, un silence gĂ©nĂ©ral s’impose, et tout le monde se demande qui est le responsable.

Alors ne fixez pas les personnes, au risque de vous les mettre à dos. Mais posez un silence de 5 bonnes secondes, qui aura pour avantage de retrouver l’attention de votre auditoire.

 

Les avantages du silence 4 : Laisser au public un temps de réflexion

Et voici le dernier avantage du silence, laisser le temps au public de digĂ©rer volontairement les informations que vous venez de lui communiquer. Il n’y a rien de pire qu’un orateur qui parle, parle, parle sans jamais laisser le temps Ă  son public d’assimiler les nouvelles donnĂ©es qu’il lui communique.

N’oubliez jamais, qu’un orateur est au service de son public et non l’inverse.

Si votre prise de parole traite de sujets scientifiques, financiers, mathĂ©matiques, ou tous autres domaines qui pourraient complexifier la comprĂ©hension du message que vous avez Ă  transmettre. Donc retenez, que parmi tous les avantages du silence, il vous offre la possibilitĂ© d’ĂȘtre plus facilement compris.

Et un public qui comprend facilement, est un public qui se sent intelligent. Et si vous me suivez encore, un public qui se trouve intelligent est un public conquis !

 

Vous pensez que c’est tout ce que cet article pouvait vous offrir, et vous avez raison ! Vous connaissez maintenant les avantages du silence Ă  l’oral. Mais je tiens Ă  vous donner Ă©galement quelques clĂ©s supplĂ©mentaires pour votre prochaine prise de parole en public. Plus haut, vous trouverez un bouton, ou vous pourrez rentrer votre adresse mail. Rien ne vous y oblige, mais je vous donnerai gratuitement 2 clĂ©s de mon livre sur la prise de parole.

Elles vous expliqueront comment faire le tour de votre sujet et savoir bien le structurer. Vous découvrirez ensuite comment booster votre confiance en soi avant un oral pour ne pas arriver stresser le jour J.

Si vous voulez dĂ©couvrir tout çà, le bouton est juste au dessus, c’était William, Ă  la prochaine.

 

Les articles qui pourraient vous intéresser :

  1. 200 phrases de prononciation pour s’entrainer
  2. 3 Exercices de diction