SĂ©lectionner une page

Les amis, dans ce nouvel article, dans lequel, Ă©pisode 2, on va voir l’orateur Winston Churchill. Les secrets des plus grands orateurs rĂ©vĂ©lĂ©s, et dĂ©cortiquĂ©s dans cette sĂ©rie d’articles. Nous avions vu Gandhi prĂ©cĂ©demment dont vous pourrez retrouver l’article Ă  la fin de celui-ci.

L’orateur Winston Churchill, pour ceux qui ne le connaĂźtrait pas, nous allons rapidement commencer par sa biographie, puis analyser l’un de ses discours, qu’il a prononcĂ© durant la seconde guerre mondiale, contre l’envahisseur nazi. Par la suite, je vous donnerais ses diffĂ©rentes caractĂ©ristiques, ses diffĂ©rents traits de caractĂšre, et pourquoi il est considĂ©rĂ© comme l’un des plus grands orateurs.

Si je rĂ©alise cette sĂ©rie d’articles, c’est pour que vous puissiez vous identifier Ă  l’un de ces orateurs. Également pour que vous puissiez vous construire votre propre personnalitĂ© d’orateur. Admettons que vous ayez un physique assez fragile, mais que vous ayez une forte personnalitĂ©, vous allez pouvoir vous identifier Ă  Gandhi.

C’Ă©tait quelqu’un qui physiquement Ă©tait extrĂȘmement maigre et avait un physique trĂšs fragile. Mais par contre sa mentalitĂ© Ă©tait de fer. Il avait un Ă©tat d’esprit extrĂȘmement robuste.

Donc ce contraste reprĂ©sente son trait caractĂ©ristique principal et vous allez peut-ĂȘtre pouvoir vous inspirer lui si vous lui ressemblez.

Enfin, assez parlĂ©, voyons ce pour quoi vous ĂȘtes lĂ , l’orateur Winston Churchill !

 

L’orateur Winston Churchill : Biographie

Winston Churchill est né le 30 novembre 1874 au Royaume-Uni dans une famille britannique. Il est né dans une famille de nobles trÚs impliquée dans la politique de leur pays : le Royaume-Uni.

Par consĂ©quent, on comprend facilement pourquoi le petit Churchill se passionne trĂšs jeune pour l’art politique. Par contre c’est un garçon qui, dĂšs son plus jeune Ăąge, possĂšde un problĂšme de bĂ©gaiement. Mais pour lui, ce n’est pas forcĂ©ment un problĂšme.

Il ne considĂ©rait pas ça comme une entrave Ă  sa volontĂ© de rĂ©ussir en politique. Ou dans d’autres domaines ou l’éloquence est prĂ©sente et nĂ©cessaire.

En 1953, il reçoit le prix Nobel de littĂ©rature, pour son caractĂšre fort, ses talents d’orateur, et son acte engagĂ© vers la dĂ©fense de nombreuses valeurs humaines.

Mais comment va-t-il fait pour corriger son problĂšme d’Ă©locution et devenir ce grand orateur qui reçoit en 1953 le prix Nobel de littĂ©rature ? Il a Ă©galement Ă©tĂ© Premier ministre de son pays natale.

Donc comment il a fait pour corriger ses lacunes gĂ©nĂ©tiques et devenir l’un des hommes les plus influents de son siĂšcle ?

Nous allons voir tout ça, Ă  travers l’analyse d’un de ses discours. Ce discours, c’est celui qu’il a prononcĂ© contre la peste nazie, le 13 mai 1940.

Analyse d’un discours de l’orateur Winston Churchill

orateur winston churchill

Ce discours a pour but de convaincre les dĂ©putĂ©s de la chambre des communes de rĂ©sister Ă  l’envahisseur nazi.

A l’Ă©poque, certains pays abdiquaient et ouvraient leurs portes Ă  l’envahisseur nazi. Le but de Winston Churchill Ă  l’Ă©poque, c’Ă©tait de convaincre.

Il Ă©tait Premier ministre et il fallait qu’il soit percutant. Avec son opposition Ă  ce rĂ©gime totalitaire, il devait expliquer son point de vue et le dĂ©fendre pour convaincre les dĂ©putĂ©s.

Nous allons donc voir quelles sont les mĂ©thodes qu’ils utilisent et qu’il emploie dans son discours.

Tout d’abord, il faut savoir que son discours est dĂ©crit comme « éclair ». Le script de ce discours tient Ă  peine sur deux pages. Il choisit donc d’aller directement Ă  l’essentiel.

L’orateur Winston Churchill sait qu’il doit convaincre et voici son arme redoutable : jouer sur les Ă©motions. Il emploie un registre dramatique au sein de son vocabulaire. C’est le levier le plus puissant pour convaincre quelqu’un, rien ne sert de jouer sur la logique. Voici une phrase prononcĂ©e par Churchill : « Je n’ai rien d’autre Ă  vous offrir que du sang et de la peine, des larmes et de la sueur ». Le vocabulaire employĂ© et direct et dramatique. Il n’y a pas plusieurs interprĂ©tations possibles, et il n’aurait pas fallu que son message puisse ĂȘtre mal interprĂ©tĂ© Ă  l’époque.

Il s’implique Ă©galement Ă  la premiĂšre personne dans cette phrase, ce qui montre sa volontĂ© d’ĂȘtre vraiment prĂ©sent dans ce combat. Il ne dit pas « le peuple d’Angleterre », « les rĂ©sistants », non, c’est personnellement qu’il parle au nom de tout le pays.

Enfin, il utilise de nombreuses oppositions entre des termes de guerre comme, la survie, le sang la souffrance. Et de l’autre cĂŽtĂ© des termes comme victoire, rĂ©ussite, gagner, remporter la guerre.

Et, c’est ce contraste marquant qui touchera directement les Ă©motions des dĂ©putĂ©s, car ils auront un choix manichĂ©en Ă  faire, soi perdre, soi gagner.

 

RĂ©sumĂ© des qualitĂ©s de l’orateur Winston Churchill.

Pour ce qui est de ses qualitĂ©s, je dirais que la premiĂšre est son rĂ©el engagement dans la politique de son pays. Une qualitĂ© qu’il nourrit depuis son enfance. Et qui se renforce dans les moments critiques comme durant le discours prĂ©cĂ©dent.

La deuxiĂšme qualitĂ©, va ĂȘtre son franc-parler et la simplicitĂ© de ses propos. C’est sĂ»rement le contexte de guerre de l’époque qui l’oblige Ă  ĂȘtre trĂšs direct. Mais c’est une qualitĂ© qui est importante de souligner.

Il martÚle son discours avec des répétitions et des oppositions trÚs prononcées.

Ensuite, ce qui fait la force de l’orateur Winston Churchill, c’est bien sĂ»r sa capacitĂ© Ă  utiliser le registre dramatique et Ă  toucher le cƓur de son auditoire. Jouer sur les Ă©motions est un art compliquĂ© Ă  utiliser, mais qui ne semblait pas l’ĂȘtre pour ce personnage emblĂ©matique de la seconde guerre mondiale.

Comme je vous l’ai dit prĂ©cĂ©demment, c’est le levier le plus puissant lorsque vous cherchez Ă  convaincre quelqu’un. Il est donc assez intelligent pour le savoir, le mettre en place, et rĂ©ussir son discours.

En dernier lieu, je dirais que c’est un homme qui a su prendre le contrĂŽle de sa vie. Il a su, au dĂ©triment de ses problĂšmes de bĂ©gaiements, devenir l’orateur qu’il voulait ĂȘtre.

Devenir l’un des hommes qui jouera un rĂŽle majeur dans la politique de son pays. Et il y finalement rĂ©ussi par le devenir.

VoilĂ , j’espĂšre que cet orateur vous inspirera pour vos prochaines prises de parole. Si vous lisez ces derniĂšres lignes, je suis sĂ»r que vous souhaitez plus d’informations sur la communication. Je peux vous offrir une formation de 1h sur la prise de parole et l’aisance relationnelle. Vous allez ainsi pouvoir devenir un meilleur orateur en rejoignant les autres participants de cette formation. Elle se trouve juste de dessous de ces derrniĂšres lignes…

 

 

Articles complémentaires qui pourraient vous intéresser :

  1. L’orateur Gandhi analyse
  2. L’orateur Winston Churchill analyse
  3. L’orateur Anthony Robbins analyse
  4. L’orateur Steve Jobs analyse