SĂ©lectionner une page

Bonjour Ă  toi futur leader de la communication. On se retrouve aujourd’hui Ă  l’occasion d’un nouveau rĂ©sumĂ© de livre. J’aimerais te prĂ©senter Power : 48 Lois de pouvoir de Robert Greene, un Ă©crivain amoureux de l’histoire et de la littĂ©rature. Cet auteur a rĂ©digĂ© un grand nombre d’ouvrages, notamment sur la sĂ©duction, la psychologie, la communication et le leadership. J’ai donc sĂ©lectionnĂ© pour toi 6 principes essentiels parmi les 48 abordĂ©s dans ce bouquin. Ces principes sont selon moi les plus intĂ©ressants, mais aussi les plus complĂ©mentaires aux rĂ©sumĂ©s de livres que j’ai dĂ©jĂ  rĂ©alisĂ©s auparavant. En effet, parmi les 48 lois de pouvoir de Robert Greene, on retrouve plusieurs principes issus de l’Art de la Guerre de Sun Tzu. Voici donc l’analyse d’un des meilleurs livres pour devenir un leader.


1. Ne jamais surpasser son maĂźtre

Cette loi insinue que tu dois toujours rester dans l’ombre des personnes qui se trouvent au-dessus de toi, ou qui pensent l’ĂȘtre. Prenons un exemple pour illustrer ce principe. Tu es employĂ© dans une entreprise dans le secteur de la communication. On vient fĂ©liciter ton service pour votre dernier projet qui a trĂšs bien fonctionnĂ©, et on se demande qui est Ă  l’origine de cette idĂ©e. Il ne va pas falloir que tu te mettes en avant et que tu t’attribues les mĂ©rites du projet si tu es en la prĂ©sence de ton manager. En effet, techniquement, il est mieux placĂ© dans la hiĂ©rarchie que tu ne l’es. Te mettre en avant va le renvoyer dans une position infĂ©rieure Ă  la tienne et tu risques de te mettre en porte-Ă -faux pour l’avenir.

Selon moi, tu as deux cas de figures. Tu peux te placer Ă  un niveau supĂ©rieur de ton maĂźtre de maniĂšre volontaire, ou non. Tu es peut-ĂȘtre naturellement plus Ă  l’aise Ă  l’oral, plus Ă©loquent, plus charismatique, plus confiant ou plus entreprenant que ton maĂźtre. Si tu arrives Ă  t’en rendre compte, je te suggĂšre d’essayer de mettre cela de cĂŽtĂ© en sa prĂ©sence.


2. Remporter la victoire par ses actes : 2e loi des 48 lois de pouvoir de Robert Greene

Ce principe reprend la loi numĂ©ro 9 de Robert Greene : remporter la victoire par ses actes et non par son discours. Une fois de plus, on fait rĂ©fĂ©rence au mystĂšre, au fait de ne pas Ă©taler ses plans Ă  travers de beaux discours. Une autre citation de motivation qui illustre bien ce principe et qui me plaĂźt beaucoup est la suivante : “Laissez parler vos rĂ©sultats Ă  votre place et laissez vos rĂ©sultats faire du bruit.”.


3. Miser sur l’intĂ©rĂȘt collectif

Nous passons Ă  prĂ©sent Ă  la loi numĂ©ro 13 du livre. Elle nous explique qu’il vaut mieux miser sur l’intĂ©rĂȘt collectif plutĂŽt que sur la pitiĂ© ou sur la reconnaissance. Comme j’aime souvent le dire, personne n’est l’AbbĂ© Pierre, si ce n’est lui-mĂȘme. Lorsque tu vas partir en nĂ©gociation, tu ne dois pas t’attendre Ă  ce que l’on ait de la reconnaissance ou de la gĂ©nĂ©rositĂ© envers toi. Bien Ă©videmment, nous avons tous un cĂŽtĂ© gĂ©nĂ©reux, mais on ne peut pas miser sa carriĂšre ou son futur sur ce principe. Il est plus intĂ©ressant de miser sur l’intĂ©rĂȘt collectif. Si tu es en entretien d’embauche et que l’on te demande pourquoi il faudrait te choisir toi et pas un autre, tu ne peux pas dire : “Prenez-moi car je n’arrive pas Ă  trouver de travail.”. De cette maniĂšre, tu as trĂšs peu de chances d’ĂȘtre choisi. Tu dois plutĂŽt miser sur l’intĂ©rĂȘt de ton interlocuteur.


4. Garder les mains propres : 4e loi des 48 lois de pouvoir de Robert Greene

 

Passons Ă  prĂ©sent Ă  la 26e loi des 48 lois de pouvoir de Robert Greene. Cette loi vise Ă  sensibiliser les personnes afin d’éviter qu’elles ne s’intĂ©ressent Ă  de sombres domaines tels que les arnaques. Prenons l’exemple d’une personne souhaiterait se rabaisser Ă  cela. Elle prendrait soin de faire appel Ă  une tiers personne pour rĂ©aliser la mauvaise part du travail. Elle ne se salirait pas les mains. Dans aucun cas elle souhaiterait ĂȘtre rattachĂ©e aux mesquineries.

Ceci est la vision de l’auteur. Bien Ă©videmment, pour ma part je te dĂ©conseille de te rapprocher de ce type de comportement, de prĂšs ou de loin. Reste digne dans tes propos et dans tes actes.


5. Savoir maĂźtriser son temps

Nous passons Ă  prĂ©sent Ă  la loi 35 qui nous parle de la maĂźtrise du temps. Selon moi, c’est peut-ĂȘtre la notion la plus essentielle. En effet, le temps va au-delĂ  de l’argent et de l’énergie. Une personne qui sait bien maĂźtriser son temps est une personne qui est capable d’aller loin dans la vie. Si nous sommes tous Ă©gaux sur quelque chose, c’est sur le nombre d’heures que nous avons dans une journĂ©e. La diffĂ©rence entre deux personnes se fait donc dans la capacitĂ© de maĂźtriser le temps, de savoir s’organiser et d’ĂȘtre efficace, ou non. MaĂźtriser son temps c’est ĂȘtre en mesure de prendre sa vie en main et de la manier Ă  son souhait.

C’est notamment le cas en communication. Une personne qui ne maütrise pas son temps de parole ou ne parle pas au bon moment, est une personne qui ne sera pas bonne oratrice.


6. Mépriser les contrariétés

Il y a beaucoup de facteurs susceptibles de te contrarier au cours de ta journĂ©e. Toutefois, si tu souhaites ĂȘtre un bon leader, tu dois apprendre Ă  gĂ©rer cela. En effet, un leader est une personne qui mĂ©prise les petites contrariĂ©tĂ©s de la vie. En effet, te focaliser sur des petits problĂšmes est le bon moyen de leur accorder une importance dĂ©mesurĂ©e. Cela peut-ĂȘtre envenimer davantage ce problĂšme. Pour illustrer cela, tu peux imaginer que tu as une petite Ă©gratignure. Te focaliser sur celle-ci va peut-ĂȘtre t’amener Ă  la toucher ou Ă  la gratter, ce qui est le meilleur moyen pour aggraver l’état de cette petite blessure.

À lire aussi :


Nous arrivons au terme de cet article. J’espùre que tu as bien saisi les 6 principes issus de Power, les 48 lois de pouvoir de Robert Greene :

  1. ne jamais surpasser son maĂźtre ;
  2. remporter la victoire par ses actes ;
  3. miser sur l’intĂ©rĂȘt collectif ;
  4. garder les mains propres ;
  5. savoir maĂźtriser son temps ;
  6. mépriser les contrariétés.

Si tu veux en apprendre davantage sur la communication et l’aisance relationnelle, je t’invite à rejoindre ma formation gratuite d’une heure sur ce sujet.