SĂ©lectionner une page

 

Cet article est le troisiÚme épisode de comment améliorer sa communication (au sens large). AprÚs la communication non-verbale, la communication verbale, je vais vous présenter la communication para-verbale.

En guise d’introduction, je souhaiterais vous exposer quelques chiffres concrets et une dĂ©finition. La premiĂšre statistique intĂ©ressante est que la communication para-verbale reprĂ©sente entre 40 et 50% de l’efficacitĂ© de votre discours auprĂšs du public. ConcrĂštement, cela signifie que ce que l’on utilise comme packaging de communication va influencer directement le fait que les personnes retiennent votre discours. On estime que 10% correspond au langage verbal, 40 Ă  50% pour le langage non-verbal et idem pour le langage para-verbal. Or, la communication para-verbale est quelque chose que l’on peut travailler trĂšs facilement.

Mais alors, c’est quoi la communication para-verbale ? C’est tout ce qui va accompagner directement votre langage verbal. Cela correspond au dĂ©bit de votre voix (les temps de pause), le timbre de votre voix (aigu ou grave), la puissance de votre voix (selon que l’on parle Ă  un grand auditoire ou Ă  une seule personne).

Je vais maintenant vous présenter les 4 points indispensables pour améliorer sa communication para-verbale.

  • Le dĂ©bit de parole et les silences

Avant toute chose, il faut savoir que j’ai dĂ©jĂ  fait des vidĂ©os sur comment maĂźtriser le silence (si c’est un axe qui vous intĂ©resse). Dans cette vidĂ©o, je vais vous donner de nouveaux conseils.

Celui-ci s’applique au niveau du dĂ©bit de votre voix et des silences que vous installez.

Il s’agit de l’exercice suivant :

Vous pouvez vous exercer avec vos amis proches ou votre famille.

Lorsque vous discutez avec eux, vous allez faire une longue pause Ă  la fin de chaque phrase et prenez une respiration pendant ce temps. Vous faites cela pendant une semaine afin de comprendre tous les avantages et tout l’intĂ©rĂȘt des silences. Vous habituerez ainsi votre cerveau Ă  marquer des pauses. Je tiens Ă  prĂ©ciser que crĂ©er des pauses Ă  la fin de chaque phrase n’est pas utile dans un discours. Au bout d’un moment, votre discours sera trĂšs hachĂ© et cela n’est pas intĂ©ressant pour votre public. En revanche, il y a certains moments oĂč les temps de pause seront vraiment pertinents. Cet exercice Ă  rĂ©ellement pour but de vous habituer Ă  prendre des respirations et Ă  souffler un peu.

 

  • La puissance de voix

Pour la puissance, vous devez faire en sorte d’utiliser le rĂ©sonateur le plus gros de votre corps. Pour les rĂ©sonateurs, vous en avez plusieurs :

  • La bouche qui vous permet de façonner votre voix
  • La gorge
  • La cage thoracique
  • Le ventre

Si vous avez quelque chose à retenir, c’est : Adopter la bonne posture ! En vous tenant droit, vous aurez naturellement une voix plus grave et plus puissante. C’est quelque chose de trùs facile à mettre en place, mais que trùs peu de personnes font. Ce geste trùs simple, vous permettra de gagner en puissance vocale.

En plus de cela, vous verrez que faire partir votre voix de votre ventre implique un maximum de puissance. Mettez votre main sur chacun de vos résonateurs en émettant un son afin de vous rendre compte des différences entre chaque timbre de voix.

Améliorer sa communication para verbale

  • L’articulation

Il existe plusieurs exercices d’articulation, comme par exemple les phrases telles que “Les chaussettes de l’archi-duchesse, sont-elles sùches ou archi-sùches ?”.

A mon avis, ces phrases sont inutiles. Concrùtement, cela ne sert à rien de s’entraüner sur des phrases que l’on ne va pas utiliser.  Il est important d’utiliser des mots de la vie de tous les jours et un vocabulaire que l’on maütrise.

Si vous avez des problĂšmes d’articulation, le fait de parler moins vite et de marquer des temps de pause vous permettra de respirer plus profondĂ©ment. Vous articulerez alors beaucoup plus facilement.

Au niveau de l’articulation, il n’y a donc pas en soi de recette miracle, sinon d’utiliser des mots qui font partie de votre vocabulaire quotidien.

  • L’élocution

Cela renvoie Ă  la maniĂšre dont on articule les mots entre eux. Pour cela, je vous propose deux exercices :

  • Exercice 1 : Avant une prise de parole en public, vous prenez une bouteille et buvez un coup. Cela va dĂ©tendre toute votre bouche et votre gorge afin d’avoir une meilleure articulation. RĂ©cemment, avant un discours en anglais, j’avais la bouche sĂšche. J’ai pris un peu d’eau et ça allait beaucoup mieux. Pour une prise de parole dans une langue Ă©trangĂšre, il est beaucoup plus difficile d’articuler, car comme je le disais plus tĂŽt, les mots Ă©trangers ne font pas partie de notre vocabulaire. Ils sont donc beaucoup plus difficiles Ă  prononcer.
  • Exercice 2 : Le bĂąillement permet de dĂ©tendre tous les muscles de la mĂąchoire. AprĂšs un long bĂąillement, on travaille sur la mĂąchoire au maximum. Faire de grands mouvements avec votre bouche vous permettra d’avoir une meilleure Ă©locution. Baillez donc plusieurs fois pour Ă©tirer votre muscle. C’est comme en sport, il faut Ă©tirer le muscle avant de commencer Ă  le travailler. Appliquez donc ce conseil pour la prise de parole en public pour amĂ©liorer votre Ă©locution.

 

VoilĂ  les 4 axes que vous pouvez travailler pour amĂ©liorer votre communication para-verbale. Je vous invite Ă©galement Ă  regarder ma chaĂźne Youtube s’il y a un de ces points que vous souhaitez approfondir.

 

Conseil Bonus : L’enregistrement pour amĂ©liorer sa communication para-verbale

 

Je souhaiterais Ă©galement vous donner une autre technique. A mon sens, c’est le meilleur conseil que je puisse vous donner. C’est le fait de vous enregistrer Ă  l’oral. Utilisez votre tĂ©lĂ©phone, un petit micro ou n’importe quel outil qui enregistre correctement votre voix. RĂ©citez un discours, un cours ou ce que vous souhaitez. Et par la suite, Ă©coutez-vous ! A ce moment, votre langage para-verbal va ressortir. Faites alors abstraction des mots que vous utilisez et concentrez-vous sur votre dĂ©bit de paroles, la puissance de votre voix, votre articulation et votre Ă©locution. Par exemple, si vous vous rendez compte que vous parlez trop rapidement, faites en sorte de parler plus lentement la prochaine fois.

Améliorer sa communication para verbale

Cet article clĂŽt le chapitre sur la communication. Si vous avez lu les autres, c’est que cette problĂ©matique vous intĂ©resse. Je vous invite alors Ă  suivre ma formation gratuite pour la prise de parole en public. Cette heure de formation est scindĂ©e en 5 vidĂ©os que vous recevrez progressivement afin d’amĂ©liorer diffĂ©rents points de votre communication.

Moyenne des votes...
[Total: 1 Average: 5]
montage pour formation offerte

ATTENDS! Bonjour l'ami, voici un cours en ligne gratuit sur la communication

Tu vas découvrir à travers 5 vidéos de formation différents plein de conseils pour parler en public ou avoir plus de tchatche

Super, tu as fait le bon choix, rendez vous sur ta boite mail !