SĂ©lectionner une page

DĂ©velopper son intelligence sociale, en quoi cela consiste ? Comment rĂ©ussir Ă  avoir plus d’intelligence interpersonnelle afin de mieux comprendre les autres et de bien agir en consĂ©quence ? Et surtout, comment amĂ©liorer sa communication avec les autres grĂące Ă  une excellente intelligence sociale !

Futur leader de la communication, je suis là pour répondre à toutes tes questions. Voici donc comment, à travers 4 leviers à actionner et mettre en place dans ton quotidien, tu vas pouvoir développer ton intelligence sociale.

DĂ©finition de l’intelligence sociale

L’intelligence sociale c’est la capacitĂ© Ă  comprendre les gens (ses mots, ses gestes, ses expressions du visage, ses pensĂ©es, ses sentiments, etc.). Il s’agit Ă©galement d’analyser le comportement de la personne pour ĂȘtre en mesure par la suite d’agir efficacement en prĂ©sence de cette personne (ou groupe de personne). C’est un travail d’analyse, d’action, d’influence et de communication. AmĂ©liorer cette compĂ©tence est un outil redoutable qui peut te permettre de :

  • aider quelqu’un ;
  • manipuler une personne (l’influencer, travailler sur la psychologie, etc.).

Les 4 astuces pour développer son intelligence sociale

1 Comprendre les besoins et envie de ton interlocuteur pour développer son intelligence sociale

Pour cela, tu peux utiliser la pyramide de Maslow qui se base sur les 5 besoins fondamentaux :

  • physiologique (boire, manger, dormir) ;
  • sĂ©curitĂ© ;
  • appartenance ;
  • reconnaissance ;
  • accomplissement personnel.

ConnaĂźtre ces besoins va te permettre d’interprĂ©ter les paroles de ton interlocuteur. Prenons par exemple une personne qui souhaite amĂ©liorer son aisance relationnelle.

Je comprends derriĂšre cela qu’elle a un besoin de reconnaissance et peut-ĂȘtre d’accomplissement personnel.

En dĂ©veloppant ton intelligence sociale, ce type de rĂ©flexion va devenir un mĂ©canisme. Tu vas par la suite ĂȘtre en mesure d’adapter tes propos lorsque tu communiques avec cette personne.

 

2- Comprendre les peurs, les craintes et les blocages

Il s’agit ici de comprendre ce que cachent les besoins. Si l’on reprend l’exemple prĂ©cĂ©dent, un besoin de reconnaissance peut cacher :

  • une peur de parler en public ;
  • la crainte du jugement d’autrui ;
  • l’humiliation ;
  • un stress compulsif, etc.

Une fois de plus, suite à cette analyse, tu seras capable d’adapter ta communication.

Pour te faire un parallĂšle un peu plus poussĂ©e, c’est notamment ce qui se passe lorsqu’une personne va te critiquer. En connaissant les peurs ou les craintes de cette personne, se sera bien plus facile pour toi d’accepter les critiques ou les tacles. Car beaucoup de personnes, lorsqu’elles sont en position inconfortable en sociĂ©tĂ©, essayent de rabaisser les autres, pour se sentir mieux.

Donc avec une bonne intelligence sociale tu accepteras mieux et comprendras mieux certaines critiques d’autrui !

3- Analyser le non-verbal

Nous venons de voir que les peurs et les blocages sont analysables par les paroles.

Toutefois, tu peux aussi les dĂ©couvrir Ă  travers l’attitude d’une personne (sa tenue vestimentaire, sa posture, les bras croisĂ©s, le regard, les micro-expressions du visage, etc.).

C’est ce que l’on appelle le langage non-verbal. Par exemple, une personne qui prend de la place, qui Ă©carte les bras ou s’étale sur un canapĂ© est probablement Ă  l’aise.

À l’inverse, une personne qui croise les jambes, qui ne prend pas de place et qui cherche Ă  ĂȘtre discrĂšte est trĂšs probablement timide.

 

4- Améliorer son intelligence sociale pour communiquer efficacement

Si les trois premiers points Ă©taient axĂ©s sur l’analyse, celui-ci est focalisĂ© sur la communication.

Tu vas devoir créer une connexion avec ton interlocuteur.

Une bonne interaction sociale peut passer par un contact physique, par la proximitĂ© avec ton interlocuteur lors d’un Ă©change, etc.

Tu peux aussi créer des connexions par le choix de ton vocabulaire.

Par exemple, au lieu d’employer le pronom “tu”, tu peux dire “on” pour englober la personne ainsi que toi-mĂȘme. 

Pratiquer rĂ©guliĂšrement les techniques d’intelligence sociale

L’une des meilleures maniĂšres pour progresser dans le domaine est certainement le fait de pratiquer de façon rĂ©guliĂšre et assidue.

Il n’est pas possible de dĂ©velopper son intelligence sociale en restant chez soi ou en n’ayant que trĂšs peu de contacts avec les autres.Tu vas devoir te forcer Ă  rencontrer de nouvelles personne et dĂ©velopper ton aisance relationnelle. En Ă©tant Ă  l’aise avec les autres et en sociĂ©tĂ©, tu pourra mieux comprendre les mĂ©canismes sociaux.

C’est Ă  force d’essayer, de discuter avec des personne times que tu vas pouvoir mettre tes connaissances en pratique.

Le fait d’arriver Ă  les rendre Ă  l’aise sera une bonne maniĂšre d’analyser ta progression et tes capacitĂ©s. 

Dissocier la bienveillance et l’intelligence sociale

Il est important de faire la diffĂ©rence entre ces deux principes. L’intelligence sociale, ce n’est pas de la bienveillance. La bienveillance c’est simplement le fait d’avoir une communication positive avec son interlocuteur, de le mettre Ă  l’aise, d’éviter les situations qui pourraient le mettre mal Ă  l’aise, respecter ses idĂ©es, etc.

L’intelligence sociale c’est avoir une longueur d’avance sur son interlocuteur. En effet, en dĂ©cryptant son langage verbal et non-verbal, tu seras en capacitĂ© de deviner ses rĂ©actions avant qu’elles ne surgissent. C’est donc bien comprendre les autres et savoir comment interagir avec eux !

DĂ©couvrir ses avantages de l’intelligence interpersonnelle

Peu importe les raisons qui te poussent à vouloir développer ton intelligence sociale, les avantages restent identiques. Voici une liste non-exhaustive des avantages de cette technique :

  • Savoir quand il est bon de parler ou de se taire pour rythmer sa communication (installer des moments de blanc, couper la parole Ă  un moment prĂ©cis, etc.)
  • Avoir une meilleur intelligence Ă©motionnelle (car tu maitriseras Ă  la fois tes propres Ă©motions en sachant comment les gens agissent. Et tu pourras mieux comprendre les Ă©motions des autres notamment en faisant preuve d’emathie !)
  • Adapter sa position pour ĂȘtre synchronisĂ© avec la personne ; 
  • Choisir ses expressions du visage pour s’adapter Ă  une situation ;
  • SĂ©lectionner certains mots pour adapter son discours, etc.

Nous arrivons au terme de cet article.

J’espĂšre que tu sais connais Ă  prĂ©sent les avantages et la nĂ©cessitĂ© de dĂ©velopper ton intelligence sociale.

Comme à la fin de chaque article, tu es libre de recevoir gratuitement une formation sur l’aisance relationnelle. J

e te propose 5 vidĂ©os pour amĂ©liorer tes prises de parole et ta communication ainsi que ton charisme Ă  l’oral.

N’attends plus et rejoins tout de suite les milliers de personnes qui ont dĂ©jĂ  suivi cette formation ! Autrement, on se retrouve sur YouTube pour plus de vidĂ©os !

Les articles qui pourraient vous intéresser :

  1. Comment développer sa communication non verbale
  2. Comment développer son langage para-verbal
  3. Se faire respecter et s’affirmer en public
  4. Comment améliorer sa communication verbale