SĂ©lectionner une page

 

Bonjour Ă  toutes et Ă  tous. Aujourd’hui, je vais vous expliquer comment rĂ©ussir Ă  exprimer un dĂ©saccord. Cela peut-ĂȘtre lors d’une conversation, d’une prise de parole ou encore d’un dĂ©bat.

Le but de cet article est de vous faire comprendre :

  • s’il est intĂ©ressant de montrer votre dĂ©saccord Ă  quelqu’un lors d’un Ă©change ;
  • les 3 mĂ©thodes efficaces pour exprimer votre dĂ©saccord, Ă  mettre en pratique dans votre communication ;
  • les comportements Ă  ne surtout pas adopter.

 

L’auteur Dale Carnegie se demandait dans l’un de ses livres, s’il Ă©tait vraiment nĂ©cessaire de rentrer en conflit avec son interlocuteur. Faut-il constamment remettre en cause les propos de la personne avec qui on Ă©change ? Est-il si important de montrer votre position ?

En effet, il est possible qu’exprimer votre dĂ©saccord puisse blesser une personne. Cela peut Ă©galement faire baisser sa propre estime ou celle que son entourage a d’elle.

Avant de s’opposer à son interlocuteur, il faut donc toujours se demander si cela en vaut vraiment la chandelle.

 

Les 3 méthodes efficaces pour réussir à exprimer un désaccord

1. Utiliser l’argumentation

L’argumentation est une technique qui se base sur des faits factuels, rĂ©els et prĂ©cis. Si vous souhaitez montrer votre opposition Ă  quelqu’un, il va falloir avoir des preuves tangibles (chiffres, propos, tĂ©moignages), et non des faits bancals. 

Lors d’une prise de parole, par exemple, vous pouvez ajouter un slide pour expliquer plus en dĂ©tail une idĂ©e

2. Jouer sur la persuasion

Si la premiĂšre mĂ©thode consistait Ă  convaincre votre interlocuteur, ici il s’agit de le persuader. Cette fois-ci, vous allez jouer sur le pathos, sur les Ă©motions. 

Le but ici est de montrer que : 

  • vous avez de l’empathie ;
  • vous comprenez le point de vue de la personne en face de vous ;
  • et que vous l’acceptez.

Ceci, tout en maintenant votre position et en défendant votre point de vue.

 

J’aime beaucoup cette technique, car il est selon moi plus facile de persuader, que de convaincre. C’est une mĂ©thode moins “brusque” par rapport Ă  la personne en face de nous. Dans la premiĂšre mĂ©thode, la personne peut ĂȘtre sur la dĂ©fensive en se rendant compte qu’elle a tord. De cette maniĂšre, votre communication sera donc moins efficace.

Lorsque vous ĂȘtes en train de persuader votre interlocuteur, vous pouvez Ă©galement le remercier d’avoir exprimĂ© ses idĂ©es opposĂ©es. En effet, cela est toujours enrichissant. Vous faites entrer en jeu les Ă©motions.

Pour utiliser cette méthode, il faut bien évidemment bannir tout jugement de votre part, sur les idées ou de la personne avec qui vous discutez. 

Évitez Ă  tout prix les remarques telles que : tu n’y connais rien, ce n’est pas de ton domaine, tu n’as pas assez de connaissances, tu n’es pas assez qualifiĂ©, etc.

 

3. Pousser l’opposition de la part d’une autre personne

Cette technique est trĂšs utile pour exprimer son dĂ©saccord, lors d’une prise de parole ou un pitch. L’idĂ©e est de crĂ©er votre discours et votre dialogue autour d’une question que votre public pourrait vous poser. Vous ne cherchez pas Ă  Ă©viter les questions en fin de discours, au contraire.

Admettons que vous remettiez en cause un concept fondamental, vous allez donc :

  • dĂ©velopper votre argumentation ;
  • vous faire interpeller Ă  la fin de votre discours par une personne avec des idĂ©es opposĂ©es ;
  • rĂ©pondre Ă  cette opposition, par des rĂ©ponses que vous aurez prĂ©vues en amont.

 

Autres conseils utiles pour exprimer un désaccord

 

1. Utiliser les gestes barriĂšre

Je vous rĂ©pĂšte trĂšs souvent qu’en communication, il est important de ne pas utiliser les gestes barriĂšres. En effet, cela peut-ĂȘtre nocif lorsque vous souhaitez faire passer un message impactant.

 

Toutefois, lorsque vous souhaitez exprimer votre dĂ©saccord, son utilisation peut ĂȘtre de rigueur. Utilisez donc les croisements de bras, le bras le long du corps, les micros expressions du visage (froncer les sourcils), etc. La personne en face de vous sera probablement perturbĂ©e.

COMMENT EXPRIMER UN DÉSACCORD

 

2. Avoir une vision objective

Vous avez la possibilitĂ© de vous prĂ©parer en amont ou d’improviser cette partie. Dans les deux cas, vous devez savoir rester objectif. 

Vous devez pouvoir vous mettre à la place de votre interlocuteur et connaßtre tous les tenants et aboutissants de la situation. 

Par la suite, vous ne serez pas obligĂ© d’évoquer tout ce qui est en votre connaissance. En revanche, vous pourrez sĂ©lectionner les bons arguments qui vous permettront de dĂ©fendre votre option et votre vision de la situation. Vous pourrez ainsi montrer facilement votre dĂ©saccord. 

 

Si vous avez la possibilitĂ© d’anticiper une telle situation (un rendez-vous par exemple), je vous recommande de prĂ©parer vos arguments. Si vous utilisez la premiĂšre mĂ©thode de l’argumentation et le fait de convaincre, prĂ©parez votre stratĂ©gie (notamment grĂące Ă  la mĂ©thode QQOQCCP).

3. Garder en tĂȘte votre objectif principal

Certes, vous souhaitez exprimer votre désaccord. Mais quel est votre objectif principal ? 

C’est ce dont je vous parlais dans l’introduction. Exprimer votre dĂ©saccord dans le seul but de vous sentir plus puissant, cela a-t-il vraiment un intĂ©rĂȘt ?

Lorsque vous allez argumenter, il y a de grandes chances que la conversation s’envenime ou que le sujet dĂ©vie au fur et Ă  mesure. Je vous recommande donc de garder votre objectif principal pour ne pas perdre votre temps et votre Ă©nergie.

COMMENT EXPRIMER UN DÉSACCORD

 

Les 3 erreurs à ne pas commettre quand on exprime son désaccord

1. Se laisser submerger et emporter par ses Ă©motions

Il est important de garder votre sang-froid et, de ne pas rĂ©pondre du tac au tac aux attaques de votre interlocuteur. Vous risqueriez d’ĂȘtre dĂ©stabilisĂ© et d’avoir une mauvaise rĂ©partie. 

 

2. Oublier votre objectif principal

Le point prĂ©cĂ©demment dĂ©veloppĂ© et celui-ci sont liĂ©s. Il est trĂšs facile lorsque l’on perd son calme, de s’égarer dans son discours et d’oublier son objectif principal.

3. Ne pas laisser parler votre interlocuteur

Il est important d’écouter parler les autres. Plus une personne s’exprime, plus elle vous donne d’informations. Cela est capital, car cela vous permet par la suite, de les utiliser Ă  bon escient. 

N’essayez pas de rĂ©pondre rapidement ou de couper la personne pour l’empĂȘcher d’avoir une bonne argumentation. Au contraire, Ă©coutez-la. Laissez des temps de pause et rĂ©pondez de maniĂšre calme et sereine.

Nous arrivons Ă  la fin de cet article. Vous ĂȘtes intĂ©ressĂ©s par la communication en gĂ©nĂ©ral, par la prise de parole en public ou l’aisance relationnelle ? Ne ratez pas ma formation gratuite d’une heure. Vous apprendrez Ă  devenir meilleur Ă  l’oral au travers de 5 vidĂ©os.

Nous verrons ensemble :

  • des concepts sur la confiance en soi Ă  l’oral ;
  • comment vaincre sa timiditĂ© ;
  • comment structurer ses idĂ©es pour crĂ©er un discours rythmĂ© et convaincant ;
  • dĂ©velopper ses compĂ©tences d’orateur.

Pour vous inscrire, c’est trĂšs simple. Cliquez sur le lien et entrez votre adresse e-mail. Vous recevrez tout de suite un courrier Ă©lectronique de confirmation. Vous pourrez commencer instantanĂ©ment !

Si vous ĂȘtes Ă©galement intĂ©ressĂ© par des conseils : en prise de parole, communication, nĂ©gociation, vente ou encore influence, n’hĂ©sitez pas Ă  suivre ma chaĂźne YouTube. Vous rejoindrez les autres centaines de personnes qui suivent dĂ©jĂ  mes conseils sur la communication.

Moyenne des votes...
[Total: 2 Average: 5]
montage pour formation offerte

ATTENDS! Bonjour l'ami, voici un cours en ligne gratuit sur la communication

Tu vas découvrir à travers 5 vidéos de formation différents plein de conseils pour parler en public ou avoir plus de tchatche

Super, tu as fait le bon choix, rendez vous sur ta boite mail !