SĂ©lectionner une page

Bonjour à tous, bienvenue au sein de ce nouvel article. Comme l’indique le titre, je souhaiterais aider les personnes à ne plus parler avec le nez. Je vais vous donner des conseils et des exercices précis à réaliser. 

La voix est un outil puissant et essentiel lors de la prise de parole, il ne faut donc pas la négliger. Rappelez-vous, le langage para-verbale représente 38 % de l’impact qu’a votre communication sur votre auditoire.

Avant d’approfondir le sujet, je souhaiterais inviter les personnes ayant une quelconque pathologie ou une malformation des sinus, à consulter directement un médecin. 

IDENTIFIER SI L’ON PARLE DU NEZ OU DE LA BOUCHE

Pour identifier cela, il suffit de réaliser un exercice très simple. Commencez par vous concentrer sur un son, et ensuite sur des phrases.

Faites le son “Mmmmm”. Bloquez ensuite tour à tour votre nez, puis votre bouche. Certes, vous ne bloquez pas vraiment votre bouche, car elle est déjà fermée. Toutefois, concernant le nez, le son est différent. Le son est donc émis essentiellement par le nez, et non par la bouche.

Avec le son “ahhh”, le son émis par la bouche est le même. En revanche, il est obstrué.

Ce que vous devez comprendre, c’est que votre voix prend forme dans votre corps, pour ensuite sortir par votre bouche et votre nez. L’un ne va pas sans l’autre, car si vous obstruez l’un des canaux, votre voix sera totalement différente.

Si vous parlez naturellement du nez et que vous bouchez votre bouche, on devrait toujours ĂŞtre capable de comprendre (approximativement) ce que vous dites.

TROUVER LA BALANCE : 3 EXERCICES

Apprendre Ă  articuler

Pour ne plus parler avec le nez, il faut que vous appreniez à articuler lorsque vous communiquez. Quand vous commencez à être fatigué ou encore stressé, c’est à ce moment-là que votre voix va partir du nez. Les muscles de votre mâchoire et de votre gorge vont s’affaiblir. Vous allez commencer à moins articuler.

Pour améliorer votre articulation et votre diction, j’ai rédigé pour vous un article avec des exercices à réaliser. Vous les trouverez ici.

Comment ne plus parler avec le nez – 3 exercices à faire

Modifier sa posture, son intonation et avoir de la volonté

Comme je vous le disais, une voix qui part du nez peut être due à la fatigue, mais aussi à une mauvaise posture ou à un manque d’engagement de l’orateur.

Si votre posture est adéquate et que vous avez une réelle intention lors de vos prises de parole, vous ne devriez pas parler du nez. Travaillez sur ce point et vous verrez que, couplé avec l’exercice précédent, vous devriez avoir une voix équilibrée.

Vous pouvez aussi faire en sorte d’avoir un canal vocal (c’est-à-dire tous les résonateurs qui vont s’enchaîner tels que : le ventre, la cage thoracique, la gorge, la trachée, la bouche et le nez) qui soit le moins obstrué possible.

Par exemple, en vous penchant en avant, vous obstruez votre cage thoracique et votre gorge.

Comment ne plus parler avec le nez – 3 exercices à faire

 

Pincer l’os de son nez

Bien évidemment, cet exercice n’est pas à réaliser lors d’une prise de parole. Par contre, il est très intéressant de le pratiquer chez vous. 

Pincez l’os de votre nez, au plus haut que vous puissiez. Vous allez ressentir les vibrations. Aussi, cela va vous permettre de garder un équilibre entre la voix qui sort de votre nez, et la voix qui sort de votre bouche. Si vous pincez au bon endroit, vous ne devriez pas modifier votre voix.

Nous arrivons au terme de cet article. J’espère que vous avez compris comment ne plus parler avec le nez.

Si vous souhaitez d’autres conseils en relation avec la voix, vous pourrez retrouver sur mon blog, d’autres articles concernant : les voix puissantes, les jolies voix, les voix plus graves, le timbre de voix, etc.

Je vous invite également à suivre ma formation gratuite d’une heure pour enrichir vos compétences en :

  • communication ;
  • prise de parole ;
  • aisance relationnelle ;
  • charisme ;
  • placement de la voix Ă  l’oral, etc.

Cette formation contient 5 vidéos différentes que je vous ferez parvenir par e-mail, une fois renseigné sur cette page.

Ces vidéos sont encore plus structurées et développées que mes vidéos YouTube, et elles sont actuellement suivies par des centaines (bientôt des milliers) de personnes.