Sélectionner une page

Bienvenue √† toutes et tous dans ce nouvel article d√©di√© √† un livre. Aujourd’hui, il s’agit de Conversations cruciales.

Je vais vous r√©sumer ce livre, vous donner mon avis mais aussi vous partager les meilleurs conseils donn√©s par l’auteur dans ce livre. Ensuite, libre √† vous de le lire si vous voulez en savoir plus. C’est parti pour un panorama du livre Conversations cruciales.

Ce livre va √† la fois vous permettre d’avoir plus de conversation. Mais aussi de comprendre les enjeux de chaque conversation que vous pouvez avoir avec les autres. Car les conversation que vous pensez les plus importantes ne sont pas foc√©ment celles qui le sont vraiment !

Si vous ne connaissez pas Stephen Covey, commençons par parler un de celui qui a réaliser la préface de Conversations Cruciales.

Cet homme d’affaires et conf√©rencier nous a malheureusement quitt√©s en 2012, √† l’√Ęge de 79 ans.

Hormis Conversations cruciales, il est l’auteur d’un autre best-seller : Les 7 habitudes de ceux qui r√©alisent tout ce qu’ils entreprennent.

C’est √©galement un excellent livre de d√©veloppement personnel que je chroniquerais certainement.

Dans l’article d’aujourd’hui, je vais vous donner les quatre principes cl√©s du livre Conversations cruciales.

 

Qu’est-ce qu’une conversation cruciale ?

Le premier point de cet article est tr√®s simple : voyons ce qu’est une conversation cruciale.

Il est possible que vous n’ayez jamais entendu ce terme, puisque Stephen Covey en est l’inventeur.

Il a théorisé la conversation cruciale pour cet ouvrage.

On pourrait penser qu’une conversation cruciale c’est un¬†√©change marquant entre deux personnes¬†ou encore un¬†discours important fait devant de nombreuses personnes.

En tout cas quelque chose de complexe, de concret et avec un fort enjeu.

En fait, il n’en est rien !

Pour l‚Äôauteur, les conversations cruciales sont des conversations du quotidien, que l’on a tous vous et moi.

 

Les trois phénomènes de conversations cruciales

Pour nous aider à comprendre le terme de conversation cruciale, l’auteur parle de trois phénomènes différents.

Le premier, c’est le ph√©nom√®ne d’opposition.

Par exemple, vous dites quelque chose et la personne en face de vous n’est pas d’accord. Une conversation cruciale s’engage alors puisqu’il va probablement s’agir d’un d√©bat.

Le deuxi√®me ph√©nom√®ne qui entra√ģne une conversation cruciale c’est lorsque deux personnes parlent √† coeur ouvert, avec beaucoup d’√©motions. On peut penser √† un couple mais on a aussi ce genre de conversations avec nos amis, notre famille et m√™me dans le travail.

Troisi√®me ph√©nom√®ne : les enjeux importants de la conversation. Elle devient alors cruciale ! Il peut s’agir d’une prise de parole, d’une soutenance, d’un entretien, etc.

 

Réagir face à une conversation cruciale

L’auteur nous dit ensuite qu’il y a diff√©rentes mani√®res de r√©agir face √† des conversations cruciales.

Certains vont totalement les fuir: ils vont √©viter l’opposition, l’√©motion et les enjeux.

D’autres vont essayer de r√©soudre les conversations cruciales mais souvent de mani√®re trop frontale¬†et les choses vont rapidement d√©g√©n√©rer.

Enfin, la troisi√®me et meilleure option, c’est d’essayer de r√©soudre les conversations cruciales mais en ma√ģtrisant sa communication.

Pour que vous puissiez faire partie de ces personnes, je vais vous donner les meilleurs conseils de l’auteur.

 

√ätre efficace dans sa communication lors d’une conversation cruciale

Pour ma√ģtriser une conversation cruciale, le premier conseils c’est de faire en sorte que chacun des participants se sente √† l’aise.

Par exemple, si vous avez quelqu’un de timide en face de vous, vous devez lui faire comprendre qu’il peut s’exprimer librement, qu’il sera √©cout√© et entendu.

Il nous conseille √©galement de travailler sur ce qu’il appelle le ¬ę¬†r√©servoir d’informations partag√©es¬†¬Ľ.

Il voit les conversations comme un flux qui est aliment√© par les connaissances et les interventions de chacun des participants. Pour qu’une conversation cruciale se passe bien, il faut alimenter ce flux mais aussi faire en sorte que chacun y prenne part.

En somme, s’assurer que chacun dise ce qu’il a √† dire pour que la meilleure des d√©cisions puisse √™tre prise avec le savoir de chacun.

 

Les éléments qui défavorisent les conversations cruciales

L’auteur nous parle √©galement de¬†certains √©l√©ments qui d√©favorisent les conversations cruciales, qui font que la communication est mauvaise entre les participants.

Le premier, c’est le silence.

Il y a des personnes qui vont se r√©fugier dans le silence, pensant que les autres vont lire entre les lignes et comprendre ce qu’ils ont r√©ellement en t√™te. Mais personne ne peut d√©coder un silence, m√™me quand on conna√ģt tr√®s bien son interlocuteur.

Face √† quelqu’un qui se mure dans le silence, il faut donc r√©agir et lui faire comprendre qu’il peut s’exprimer librement.

On a √©galement les personnes qui changent le sujet de la conversation pour la fuir. A ce moment-l√†, il ne faut pas h√©siter √† intervenir pour lui montrer que la conversation n’est pas termin√©e pour vous.

Enfin, il y a¬†les personnes qui vont s’extraire de la conversation de mani√®re tr√®s claire,¬†par exemple en disant ¬ę¬†je n’ai pas envie/pas le temps de parler de √ßa avec toi¬†¬Ľ. Vous pouvez alors essayer de n√©gocier pour continuer la conversation, ou lui proposer de la reprendre √† un autre moment, lorsque les tensions seront apais√©es.

L’auteur √©voque √©galement la violence verbale.

Cela peut √™tre des jugements moralisateurs, de l’agressivit√©, de la prise de contr√īle, de la manipulation, des attaques directes. Il faut savoir rep√©rer tout cela rapidement pour intervenir et d√©tendre √† nouveau la communication.

 

Les quatre avantages considérables à avoir des conversations cruciales

Dans cette derni√®re partie de l’article, j’aimerais vous donner quatre avantages consid√©rables que vous avez √† rentrer dans des conversations cruciales.

Le premier avantage, c’est que ce sont des conversations cruciales que naissent les opportunit√©s. Les d√©bats, les √©motions et les enjeux sont des occasions de vous d√©marquer, de vous faire entendre et donc d’acc√©der √† des opportunit√©s que vous n’auriez pas eues autrement.

Le deuxi√®me avantage, c’est qu’√†¬†force d’avoir des conversations cruciales, vous g√©rerez mieux votre stress lors de la communication et vous aurez une meilleure estime de vous.

Quand vous verrez que vous apprenez à gérer des conversations qui vous faisaient peur auparavant, vous en tirerez une grande fierté. Et vous aurez raison !

Troisième bénéfice des conversations cruciales : vous allez vous améliorer en communication en général. Toutes les conversations et les prises de parole vous sembleront accessibles !

Et, enfin, dernier avantage √† avoir des conversations cruciales : vous allez communiquer librement et transmettre des valeurs qui vous sont ch√®res. Et ce qu’il s’agit d’une opposition, d’une √©motion ou d’un enjeu. Vous allez apprendre √† √™tre transparent et √† communiquer votre point de vue de mani√®re √† √™tre entendu et √† transmettre des points de vue et des savoirs.

 

On arrive d√©j√† √† la fin de cet article ! Si vous √™tes int√©ress√© par la communication et souhaitez aller plus loin, je vous propose une formation vid√©o d’une heure totalement gratuite sur la prise de parole en public. Je vous apprendrai √† g√©rer votre stress de parler devant les autres¬†et √† communiquer efficacement mais aussi avec plaisir ! Pour participer, il suffit de renseigner votre adresse e-mail.

 

Les articles complémentaires qui pourraient vous intéresser :

  1. Liste de sujets de conversation
  2. Comment poser des questions ouvertes
  3. Comment construire une conversation intéressante
  4. Comment se présenter à une personne