SĂ©lectionner une page

 

Salut Ă  toi futur leader aujourd’hui, je vais vous parler d’un problĂšme que de nombreuses personnes rencontrent lors de prise de parole : la sensation d’ĂȘtre essoufflĂ© en parlant.

Lorsque vous parlez et que vous ne parvenez plus Ă  respirer, cela risque de vous stresser davantage, et l’essoufflement augmente de plus belle. Le but de cet article est donc de briser ce cercle vicieux. Et surtout de vous permettre d’avoir enfin cette sensation de libĂ©rer votre voix quand vous parlez en public.

 

Essoufflé en parlant : quelles sont les causes ?

Je souhaiterais commencer cet article avec les diffĂ©rentes causes qui peuvent crĂ©er cette sensation d’essoufflement. 

  • Le fait de parler trop rapidement. Plus vous parlerez vite, moins vous aurez de temps pour respirer, et donc vous serez essoufflĂ©. 
  • L’oubli de respirer : sans avoir un dĂ©bit de parole trop Ă©levĂ©, certaines personnes oublient simplement de respirer. 
  • Une pathologie comme de l’asthme, des allergies, une maladie cardio vasculaire, etc.
  • Être essoufflĂ© en parlant peut Ă©galement ĂȘtre liĂ© au stress ou Ă  une sensation de gorge serrĂ©e. 
  • Cela peut aussi ĂȘtre liĂ© Ă  une respiration trop saccadĂ©e. C’est Ă  dire que vous respirez, mais pas de maniĂšre fluide, ni logique. Au final, vous ferez des micro respirations qui seront insuffisantes. 

 

Maintenant, je voudrais voir à travers 4 points, comment surmonter toutes ces petites causes d’essoufflement lors de prise de parole. 

La premiĂšre chose Ă  faire est d’identifier, parmi toutes les causes que je vous ai donnĂ©, le problĂšme qui vous concerne. Si c’est liĂ© Ă  une pathologie, je ne vais pas le traiter et je vous invite Ă  vous diriger directement vers un mĂ©decin ou un spĂ©cialiste sur le sujet. En revanche, pour toutes les autres causes, lisez la suite de cet article. 

Essouflé

Le potentiel respiratoire 

Votre respiration se base au niveau de votre diaphragme. C’est le muscle que l’on a juste en dessous des cĂŽtes qui nous permet de faire de grandes respirations. Si ce muscle est dĂ©veloppĂ©, vous aurez naturellement un potentiel de respiration plus grand. 

Comment développer ce muscle ? 

Il faut s’entraĂźner avec l’exercice du diaphragme. Il suffit d’inspirer, de remplir au maximum votre corps et de souffler par un lĂ©ger filet d’air. Le but est que cette expiration soit la plus longue possible. Je vous invite donc Ă  mettre un chronomĂštre Ă  cĂŽtĂ© de vous et d’augmenter progressivement la durĂ©e d’expiration.

Ainsi, vous pouvez expirer d’abord sur 20 secondes, puis 30 secondes, 40 secondes, etc. Vous apprendrez ainsi Ă  contracter et dĂ©contracter votre muscle. De cette maniĂšre, vous saurez faire des pleines inspirations en expirant totalement.

GrĂące Ă  cela, vous parviendrez Ă  avoir des respirations plus grandes. La sensation d’ĂȘtre essoufflĂ© en parlant sera alors plus facilement estompĂ©e si vous vous avez un bon potentiel respiratoire. 

 

À noter que cela est trùs efficace pour les personnes qui font du sport afin d’augmenter leur endurance. 

Le ton solennel

Le second conseil est d’adopter un ton un peu plus solennel lorsque vous vous exprimez à l’oral.

Le but est d’appuyer fortement la ponctuation et les fins de phrases comme si c’était la fin de votre discours.

Vous pourrez prendre de grandes respirations avant chaque début de phrase. Essayez de parler de cette maniÚre au quotidien.

Au fur et à mesure, vous parviendrez à accentuer votre ponctuation et cela deviendra de plus en plus naturel. 

 

Les techniques anti-stress pour ne plus ĂȘtre essoufflĂ© en parlant

Si vous avez un essoufflement liĂ© Ă  des angoisses lorsque vous parlez en public, il existe des dizaines de maniĂšres de rĂ©duire le stress Ă  l’oral. Toutes ces techniques peuvent ĂȘtre trĂšs utiles.

Pour ne plus ĂȘtre essoufflĂ© en parlant, je vous conseille tout simplement de bouger lorsque vous vous exprimez en public. C’est juste le fait de dĂ©tendre son corps et de marcher sur la scĂšne. De cette façon, vous ne penserez plus Ă  votre stress. Maintenant, si vous souhaitez plus de conseil sur la gestion du stress, je vous conseille ma formation de 5 heures sur ce sujet. Que vous pouvez retrouver dans l’espace cours en ligne de mon site. Elle se nomme AISANCE DÉCUPLÉE !

 

Les phénomÚnes parasites 

 

Le fait d’ĂȘtre essoufflĂ© Ă  l’oral peut ĂȘtre liĂ© Ă  plusieurs causes : 

  • Être en surpoids peut causer des problĂšmes respiratoires. Je vous recommande donc d’entamer un rĂ©gime pour diminuer la graisse de votre corps. 
  • La surconsommation d’alcool ou de drogue entraĂźne Ă©galement des difficultĂ©s respiratoires. Vous n’avez jamais vu un sportif consommer des quantitĂ©s astronomiques d’alcool avant une course par exemple. Il est donc recommandĂ© de diminuer Ă  la fois pour votre prise de parole Ă  l’oral, mais surtout pour votre santĂ©. 
  • Cela peut aussi ĂȘtre liĂ© Ă  une surexposition Ă  la pollution. Je vous invite donc Ă  vous ressourcer de maniĂšre rĂ©guliĂšre. 

Ce sont des phĂ©nomĂšnes parasites qui viendront limiter votre potentiel Ă  l’oral et crĂ©eront ainsi cette sensation d’essoufflement lorsque vous parlez. 

 

L’anĂ©mie comme source d’essoufflement Ă  l’oral 

Dernier point bonus concerne une situation particuliĂšre. Il est possible que vous soyez essoufflĂ© en parlant, car vous ĂȘtes en anĂ©mie. Cela m’est arrivĂ© personnellement, car je consommais trop de cafĂ©. Je me sentais fatiguĂ© en permanence avec une sensation d’essoufflement au sport. Une surconsommation de cafĂ© ou de thĂ© empĂȘche le fer de se fixer sur les globules rouges. Cela peut Ă©galement ĂȘtre liĂ© Ă  une mauvaise alimentation. 

 

Nous arrivons au terme de cet article. J’espĂšre que vous aurez compris comment briser le cercle vicieux de l’essoufflement en parlant. Si vous cherchez d’autres techniques pour devenir un meilleur orateur et peut-ĂȘtre avoir une meilleure aisance relationnelle, je vous invite Ă  suivre ma formation gratuite. Il s’agit de 5 vidĂ©os sur la prise de parole en public. 

Les articles qui pourraient vous intéresser :

  1. Ne plus avoir la gorge serrĂ©e Ă  l’oral
  2. Les diffĂ©rents problĂšmes d’Ă©locution
  3. Ne plus avoir la voix qui tremble quand on parle