SĂ©lectionner une page

Raconter une histoire captivante dans une conversation avec des amis, est une arme redoutable pour un orateur. Le storytelling est sĂ»rement la technique de communication la plus puissante pour convaincre ou capter l’attention du public. Mais elle est aussi la plus complexe Ă  utiliser. Car si vous utilisez mal cette mĂ©thode de communication, votre histoire va juste ĂȘtre ennuyeuse, longue, et pĂ©nible Ă  Ă©couter pour votre public…

Ce qui pourrait ĂȘtre encore plus intĂ©ressant pour vous, c’est de savoir le faire lors d’une prise de parole en public. Nous allons voir dans cet article tout l’intĂ©rĂȘt que vous avez Ă  savoir faire du storytelling (ou raconter une histoire captivante).

Puis nous verrons 3 mĂ©thodes qui offriront plus de vie Ă  vos histoires. Elles vous permettront de capter facilement l’attention du public et de pouvoir transmettre facilement votre message.

Chaque prise de parole a pour but de transmettre un message Ă  votre auditoire, sinon, ne prenez pas la peine de parler.

 

Les avantages de raconter une histoire captivante au public

Mieux comprendre les faits

Dans cet article, mon but est de vous transmettre un message, ce qui sera Ă©galement votre cas Ă  l’oral.

J’ai choisi pour cela de le faire en diffĂ©rents points, car je sais que certaines personnes ne lisent pas la totalitĂ© de mes articles mais juste les titres.

Donc pour vous aider Ă  comprendre facilement le message que j’ai Ă  vous transmettre dans mes articles ou mĂȘme mes vidĂ©os, je structure mes propos par point.

Néanmoins, quand vous parler en public cette méthode se verra beaucoup moins et le public aura tendance à oublier chaque point quand vous les détaillerez.

C’est pourquoi, raconter une histoire fluide et cohĂ©rente vous offrira plus d’attention de la part du public et une meilleure comprĂ©hension des faits.

Vous allez Ă©galement pouvoir illustrer vos propos avec votre histoire. Et rien de tel qu’un exemple pour expliquer un fait complexe ou non.

 

Raconter une histoire captivante pour que le public s’identifie à elle

Si vous racontez une histoire bien ciblĂ©e et en fonction de votre auditoire, vous aurez plus de chances qu’ils puissent facilement se l’imaginer. Ou mĂȘme qu’il l’ait dĂ©jĂ  vĂ©cu.

Si c’est le cas, il la comprendra plus facilement que de simple fait Ă©numĂ©rer les uns aprĂšs les autres.

 

Capter plus facilement l’attention du public

Une phrase magique pour capter l’attention du public est celle-ci « je vais vous raconter une histoire ». A travers ces simples mots, beaucoup d’émotions se dĂ©gagent.

Les histoires sont des choses que l’on nous raconte depuis notre plus petite enfance.

La plupart des gens sont friands de potins, et histoires en tous genres.

C’est d’ailleurs ce qui explique l’explosion de la tĂ©lĂ©rĂ©alitĂ©. Donc structurez votre discours grĂące Ă  une histoire et vous obtiendrez beaucoup plus de chances d’ĂȘtre Ă©coutĂ© du public.

 

Susciter l’émotion du public

J’ai rĂ©cemment entendu une confĂ©rence TED ou l’oratrice en question raconter son histoire et les 9 mois de captivitĂ© et de viol qu’elle avait subi. Son storytelling avait pour but de montrer qu’aujourd’hui elle se devait de tĂ©moigner et d’en parler autour d’elle.

Mais surtout qu’elle devait dĂ©sormais profiter de sa vie et ne pas rester bloquĂ© sur cet Ă©vĂšnement passĂ©.

Cela offrirait Ă  son ravisseur du pouvoir et le moyen qu’elle avait trouvĂ© de pour prendre sa revanche, c’était d’ĂȘtre heureuse.

Cette histoire Ă©tait bouleversante, et l’on a pu apercevoir dans le public des personnes pleurer.

 

Voici 3 conseils pour raconter une histoire captivante

Utiliser une structure narrative

Afin de bien se faire comprendre du public et de ne pas ĂȘtre incomprĂ©hensible, je vous recommande de bien structurer votre histoire.

Et quoi de mieux que la bonne vieille structure narrative pour cela ? Elle est utilisĂ©e dans la plupart des romans et des contes et voici comment elle s’articule :

  • Situation initiale
  • ÉvĂšnement perturbateur
  • PĂ©ripĂ©ties
  • RĂ©solution du problĂšme
  • Conclusion

Il vous est également possible de faire autrement ou de sauter certaines parties mais je vous recommande ce grand classique si vous débutez.

Faites-en sorte d’avoir des Ă©lĂ©ments qui se rattachent Ă  chacune des parties citĂ©es au-dessus et vous serez sur la bonne voie.

 

Raconter une histoire qui suscite l’émotion

Et pour bien susciter l’émotion du public, il faut utiliser certaines expressions clĂ©s.

On en avait dĂ©jĂ  parlĂ© dans une vidĂ©o sur ma chaine YouTube, le cerveau n’a comme possibilitĂ© de comprĂ©hension que : la vue, le toucher, ou l’audition.

Si vous jouez sur ces sens, vous serez en mesure de raconter une histoire captivante et aussi émouvante. Sachez également que la plupart des personnes sont visuelles (environ 65%). Et trÚs peu sont kinesthésiques (5%).

Voici une liste d’expression que vous pourrez utiliser en communication ou pour raconter une histoire captivante et susciter l’émotion.

Pour les personnes VISUELLES

  • « Imaginez »
  • « Vous visualisez la scĂšne ? »
  • « Vous voyez trĂšs bien que… »
  • « Regardez ! »
  • « Vous distinguez au loin… »
  • « Regardez comment… »

Pour les personnes AUDITIVES

  • « Écoutez ce que le hĂ©ros rĂ©pond »
  • « Vous entendez les canons au loin ? »
  • Faites des bruits pour mimer la scĂšne (des onomatopĂ©es)

Pour les personnes KINESTHÉSIQUES

  • « Vous sentez la pluie tomber sur votre avant-bras »
  • « Une douleur vous pince soudainement le ventre »

 

Jouez sur la différence pour raconter une histoire captivante

Qui aurait envie d’entendre une histoire qu’il a dĂ©jĂ  entendue ? Surtout si elle est racontĂ©e de la mĂȘme maniĂšre que la premiĂšre fois.

Si un storytelling ou une prise de parole est ennuyante, vous ne respectez l’intĂ©rĂȘt numĂ©ro 1 que vous avez Ă  prendre la parole : transmettre votre message.

Par consĂ©quent, il vous faudra apprendre Ă  ĂȘtre original, mĂȘme si vous racontez une histoire trĂšs connue. Et c’est lĂ  l’exercice que je vous recommande.

Racontez une petite anecdote Ă  un ami le jour 1. Le lendemain, ou quelques jours aprĂšs, essayez de replacer cette mĂȘme histoire mais sans qu’il se rende compte de dĂ©jĂ  la connaitre. Si vous gardez son attention jusqu’au bout, vous avez rĂ©ussi.

Une autre mĂ©thode pour capter l’attention de votre auditoire, consiste Ă  commencer ainsi : « je vais vous raconter une histoire inĂ©dite » « une histoire surprenante qui va vous plaire ». Promettez d’avance que votre histoire vaut la peine d’ĂȘtre Ă©coutĂ©e. Attention tout de mĂȘme Ă  ne pas surjouer les faits et de ne pas mentir. Si vous promettez trop, vous passerez pour un menteur.

Vous connaissez dĂ©sormais pour vous avez intĂ©rĂȘt Ă  faire du storytelling et savoir raconter une histoire captivante facilement.

Vous avez aussi appris 3 mĂ©thodes diffĂ©rentes, que j’espĂšre vous utiliserez, pour raconter des histoires. La plus puissante Ă©tant la premiĂšre car elle est le fondement d’un bon storytelling.

Pour aller encore plus loin, vous pouvez suivre ma formation en ligne sur le sotrytelling ! C’est plus de 3h de cours en ligne pour maitriser l’art de raconter de bonnes histoires. Pour savoir comment structurer votre storytelling. Et enfin, comment ĂȘtre un bon orateur Ă  l’oral pour rendre votre storytelling encore plus vivant !

Les articles complémentaires qui pourraient vous intéresser :

  1. Comment structurer un pitch en public
  2. Comment avoir plus de répartie en conversation
  3. Comment rire de soi-mĂȘme
  4. Comment faire de la vulgarisation