fbpx

Vous avez l’impression d’avoir une ego trop grand, un ego trop fort ? C’est dĂ©jĂ  bien de s’en rendre compte ! Cela prouve que vous cherchez Ă  apprendre Ă  vous connaitre, et vous ĂȘtes sur la bonne voix !

Dans cet article, je vous propose un test d’Ă©go pour savoir si vous avez vraiment un ego trop fort ! Le but est de connaĂźtre les caractĂ©ristiques des Ă©gos trop dĂ©veloppĂ©s. 

Cela peut ĂȘtre une maniĂšre de reconnaĂźtre une personne qui a un ego trop grand, afin de vous donner les mĂ©thodes de communication envers elle. Ou alors de vous rendre compte si, vous aussi, vous avez un ego trop important. 

En fonction des critĂšres prĂ©sentĂ©s, vous saurez plus ou moins l’importance de votre ego. Par la suite, j’Ă©crirai un autre article sur la maniĂšre de le rĂ©duire.  

Pour introduire cet article, commençons par dĂ©finir l’ego. C’est la reprĂ©sentation et la conscience que tout individu a de lui-mĂȘme.

Ce qu’il faut savoir, c’est que cette idĂ©e est extrĂȘmement liĂ©e Ă  la notion physiologique de survie. Lorsque vous faites entrer en jeu votre ego, en termes de communication ou de performance, vous allez avoir ce besoin de concurrencer les autres.

Cette envie de montrer que vous ĂȘtes supĂ©rieur rĂ©pond Ă  un besoin physiologique de survie et de comparaison entre deux individus. 

1 – Tester la stabilitĂ© de son ego

L’ego varie trĂšs rapidement et est assez instable. 

On peut vous faire plusieurs compliments sur une journĂ©e, cela va booster votre ego. À l’inverse, certaines critiques peuvent nuire Ă  votre confiance et Ă  votre estime de vous-mĂȘme. 

En ce sens, l’ego est nocif puisqu’il est Ă©phĂ©mĂšre. 

Si vous avez tendance Ă  fortement rĂ©agir aux opinions des autres, c’est peut-ĂȘtre que vous avez un ego trop dĂ©veloppĂ©. 

2- Avoir besoin de s’affirmer 

 L’ego va se traduire par le besoin de s’affirmer et de se faire apprĂ©cier en communautĂ©. C’est l’un des besoins les plus puissants de la pyramide de Maslow. Cela peut se traduire par le fait que vous allez montrer vos compĂ©tences ou vos connaissances. 

En communication, ce sont toutes les phrases commençant par « moi je ». 

Si vous avez l’habitude de montrer certaines compĂ©tences que vous avez, je vous invite Ă  vous remettre en question, et Ă  travailler sur votre ego. 

3 – Tester son ego Ă  travers le besoin de comparaison  

Le besoin de se sentir supĂ©rieur aux autres et de se comparer est un signe probant d’un trop grand ego. 

Par exemple, cela peut se produire dans une salle de sport. Vous allez vouloir prendre autant de poids que la personne qui en porte le plus. Dans ce cas, vous travaillez davantage votre ego que vos muscles ou votre corps. Et au pire, vous risquez une blessure. 

 

4 – Vouloir toujours plus est un signe d’un ego trop fort

En vouloir toujours plus (que ce soit des biens matĂ©riels, de l’argent ou autre) marque un ego trĂšs dĂ©veloppĂ©. 

D’un certain cĂŽtĂ©, cela peut ĂȘtre inspirant d’en vouloir toujours plus. Mais sur le long terme, cela va crĂ©er un sentiment d’inconfort et de frustration. 

A mon sens, il n’est pas nĂ©cessaire de vouloir en faire toujours plus. Dans le milieu sportif par exemple, cela peut entraĂźner des dĂ©rives, comme le dopage. 

Il ne faut donc pas pousser cela Ă  l’extrĂȘme. Si tel est le cas, c’est liĂ© Ă  l’ego. 

5 – Agir de maniĂšre spontanĂ©e

Vous avez tendance Ă  prendre des dĂ©cisions trop hĂątives et trop brusques ? Si c’est le cas, vous avez un ego trop dĂ©veloppĂ©. Les personnes qui agissent de maniĂšre trĂšs spontanĂ©e en communication font entrer leur ego dans la communication. C’est le besoin de s’affirmer.

En soi, ĂȘtre spontanĂ© n’est pas un problĂšme, sauf lorsque cela devient irrĂ©flĂ©chi.

La plupart du temps, ces dĂ©cisions sont suivies de regret une fois que l’ego aura dĂ©gonflĂ©. Mais par fiertĂ©, c’est quelque chose de difficile Ă  assumer en public. 

6 – Être souvent impatient, c’est avoir un ego trop grand

Vous devenez rapidement impatient et vous voulez absolument avoir les choses rapidement ?

Cela peut ĂȘtre liĂ© Ă  la volontĂ© d’en vouloir toujours plus, et d‘en attendre plus de la part des autres. 

Si vous vous sentez dans la plupart des cas impatients, c’est peut-ĂȘtre un que vous ne savez pas maitriser votre ego. 

7 – Être sur la dĂ©fensive

Certaines personnes sont souvent sur la dĂ©fensive Ă  chaque remarque. Elles ont une certaine appĂ©tence pour le dĂ©bat et le combat en communication. Au final, elles aiment contredire les autres. C’est une maniĂšre de prendre le contrĂŽle de la situation en montrant qu’elles sont plus fortes, Ă  travers l’utilisation de termes plus agressifs. 

Pour rappel, l’ego est liĂ© Ă  des phĂ©nomĂšnes physiologiques de survie et donc de protection. 

Les personnes sur la défensive se sentent donc menacées en permanence. 

Avez-vous un ego trop grand ? 

Nous avons donc vu les différentes étapes pour tester son ego. Je vous invite à faire votre score. 

Vérifiez les points qui vous correspondent et posez vous une question : 

Mon ego prend-il le contrĂŽle de ma communication ?

  • Si vous avez entre 0 et 2 : vous avez le contrĂŽle.
  • Si vous avez entre 3 et 5 : vous perdez parfois le contrĂŽle. 
  • Si vous avez 6 ou plus : il faudra peut-ĂȘtre prendre des mesures correctives. 

 

Point important : L’ego est-il vraiment nocif ? 

 J’aimerais terminer cet article par un point important : l’ego est-il vraiment nocif ?

A mon sens, il n’est pas mauvais. Il faut juste comprendre que votre ego est prĂ©sent dans plusieurs domaines de votre vie. 

Par ailleurs, je pense qu’il a davantage de risque d’ĂȘtre nocif en termes de communication dans vos relations avec les autres. 

Mais si c’est quelque chose que vous gardez pour vous afin d’en faire plus en permanence, c’est une bonne chose. Il vous permet de vous challenger, de vous surpasser. 

Par exemple, si vous ĂȘtes attachĂ© aux connaissances intellectuelles, votre ego va vous pousser Ă  lire davantage, Ă  suivre des confĂ©rences, etc. C’est alors un comportement qui fait de vous une meilleure personne au quotidien. 

En revanche, le fait de se mettre en avant et de rabaisser les autres peut devenir problématique. 

 

J’espĂšre que vous aurez apprĂ©ciĂ© cet article. Si vous avez terminĂ©, c’est que toutes les questions d’ego, de communication et d’aisance relationnelle vous intĂ©ressent. 

Dans ce cas, je vous invite Ă  aller plus loin, et ce, gratuitement. Je vous offre une formation sur la communication et la prise de parole en public.

C’est une formation d’une heure sur 5 vidĂ©os afin de vous expliquer comment convaincre un public Ă  l’oral, comment ĂȘtre plus Ă  l’aise en communication et plein d’autres conseils. Il vous suffit de renseigner votre mail ci-dessous. 

Les articles complĂ©mentaires qui pourraient t’intĂ©resser :

  1. Comment ĂȘtre soi-mĂȘme
  2. Comment ĂȘtre sympathique avec les autres
  3. Comment attirer les bonnes personnes
  4. Comment trouver sa voie professionnelle