SĂ©lectionner une page

Bonjour, aujourd’hui j’aimerai vous expliquer comment capter l’attention du public. Ces techniques font parties des secrets de la prise de parole en public et vous ĂȘtes sur le point de les apprendre…

Les premiĂšres minutes de votre prise de parole sont les plus importantes. C’est Ă  ce moment prĂ©cis que l’auditoire, qui ne vous connaĂźt pas encore, va se faire un avis sur votre personnalité : leader ? charismatique ? Ă  l’aise Ă  l’oral ? introverti ? timide ?

Dans cet article nous allons voir en 3 techniques simples, comment capter l’attention de votre public. Lisez bien jusqu’à la fin l’article, car la derniĂšre technique est extrĂȘmement efficace


Devenir meilleur chaque jour (capter attention public)

Différenciez-vous et commencez par une histoire.

Trop de prĂ©sentations commencent simplement par une prĂ©sentation de l’orateur, se poursuivent par la description du sommaire et c’est parti pour 1h d’ennui profond. Vous avez deux possibilitĂ©s pour ĂȘtre considĂ©rĂ© comme un trĂšs bon orateur :

  • Surpasser la concurrence. Mais elle est immense parce que des milliers de personnes rĂ©alisent des prĂ©sentations de type « classique »
  • Vous diffĂ©rencier. C’est logique si vous faites les choses diffĂ©remment vous allez forcĂ©ment le meilleur de votre catĂ©gorie

Pourquoi ne pas commencer par une histoire ? Cela va surprendre le public et c’est dĂ©jĂ  un point que vous marquez. Ensuite, c’est une mĂ©thode qui a pour but de plonger directement le public dans votre oral. Tout le monde aime les histoires. Elles donnent un cĂŽtĂ© plus humain Ă  la conversation et permettent un bon rapprochement du public.

Vous pouvez par exemple raconter les pĂ©ripĂ©ties que vous avez rencontrĂ©es pour arriver sur le lieu de votre intervention. S’il y avait prĂ©sence d’embouteillages sur la route, un accident, ou tout autre fait divers.

Si l’une des personnes dans la salle a Ă©galement constatĂ© ce fait divers, vous viendrez de crĂ©er un rapprochement, et elle sera plus disposĂ©e Ă  suivre la suite de votre discours. Une histoire Ă  la particularitĂ© de pouvoir ĂȘtre racontĂ© de plusieurs maniĂšres diffĂ©rentes. Vous pouvez raconter la vĂŽtre sous un certain angle, supprimer des faits, en amplifier d’autres.

Vous allez parler de maniĂšre sincĂšre avec votre auditoire. Mettre de l’énergie dans vos propos car vous serez pĂ©nĂ©trĂ© par l’histoire que vous racontez. Par consĂ©quent vous allez laisser filtrer vos Ă©motions et c’est ainsi que le public accrochera forcĂ©ment.

 

Interagissez avec le public dĂšs le dĂ©but et demandez-lui ce qu’il attend

auditeur qui capte attention publicCombinez deux techniques en une seule. Vous faĂźtes participer votre auditoire. Vous attirer toute l’attention sur vous et en plus de ça, vous vous prĂ©parez Ă  adapter votre discours Ă  ce que les personnes attendent. Si vous parlez au public de ce qui l’intĂ©resse, il sera beaucoup plus attentif que si vous Ă©voquez des points qui ne le captivent pas.

La puissance de cette technique réside surtout dans le dernier point : le public se sentira obligé de vous écouter. Tout simplement parce que vous répondrez à son attente ou ses questions : « Quels sont les 2 principaux aspects du sujet que vous voudriez que je vous présente ? ». Il vous répond le point A et le point C. Et tout au long de votre présentation, vous donnerez une réponse détaillée des points A et C.

Cette mĂ©thode est trĂšs efficace et peu utilisĂ©e parce qu’elle demande quelques prĂ©dispositions :

  • Etre assez Ă  l’aise pour interroger votre auditoire
  • Bien avoir fait le tour de son sujet pour s’assurer que les points annoncĂ©s par le public soient dans le diaporama, sinon

  • Avoir la facultĂ© de pouvoir improviser sur les points de sa prĂ©sentation

Pour bien vous illustrer la façon de procĂ©der, voici une liste d’expressions pour interroger votre auditoire :

« Alors quels sont donc selon vous les deux points-clĂ©s que nous allons voir aujourd’hui ? »

« Donc maintenant, je vais vous demander de voter à main lever qui (aimerait, pense) que je vais commencer par (ce point/cet aspect) du sujet. »

« Avant de commencer je vais demander Ă  l’un d’entre vous, monsieur en avec la chemise bleue par exemple, quelle est la principale question Ă  laquelle vous aimeriez que je rĂ©ponde dans cette prĂ©sentation ? »

Laissez du suspense

Vous avez plein de choses Ă  raconter j’en suis sĂ»r, sinon vous ne seriez pas devant une assemblĂ©e d’une cinquantaine de personnes.

Mais apprenez Ă  laisser une part d’ombre sur certains points pour susciter la curiositĂ© du public. Tout le monde est curieux, alors utilisez ce trait de caractĂšre Ă  votre avantage. Si vous regardez cette partie en premier, c’est que vous venez de dĂ©montrer que vous ĂȘtes Ă©galement curieux.

Car vous avez lu ce que j’ai mis dans l’introduction et vous ĂȘtes directement allez lĂ  oĂč votre curiositĂ© vous a menĂ©. NĂ©anmoins, votre public ne peut pas faire la mĂȘme chose en direct avec l’orateur.

Laissez du suspens en promettant d’offrir quelque chose Ă  la fin Ă  la personne qui rĂ©pondra Ă  l’une de vos questions. ProposĂ© de donner un aspect important de votre prĂ©sentation plus tard. Laissez vraiment l’auditoire suspendu Ă  vos lĂšvres durant tout votre oral.

J’espĂšre que vous avez apprĂ©ciez cette article, Ă  bientĂŽt.

 

Les articles qui pourraient vous intéresser :

  1. SĂ©duire le public Ă  l’oral
  2. Commencer un discours en public
  3. Comment se prĂ©senter Ă  l’oral
  4. Savoir gérer son temps pour une prise de parole