fbpx

Bonjour à toutes et à tous ! On se retrouve pour un nouvel article de blog dédié à un livre : Nouveau manuel de manipulation de Gilles Azzopardi.

J’ai choisi ce livre car il regorge de mĂ©thodes pour influencer, convaincre, manipuler, nĂ©gocier. On peut lire ce livre pour apprendre comment utiliser ces techniques mais aussi pour apprendre Ă  s’en protĂ©ger. Dans cet article, je vais vous partager les techniques de manipulation mentale que j’ai trouvĂ©es les plus pertinentes.

 

Nouveau manuel de manipulation : un ouvrage grand public

Le livre Nouveau manuel de manipulation, malgrĂ© son titre scolaire, n’est pas rĂ©servĂ© Ă  une Ă©lite.

Il est mĂȘme plutĂŽt grand public. MĂȘme si vous n’avez pour l’instant pas Ă©normĂ©ment de connaissances en communication, vous devriez trouver cet ouvrage trĂšs simple car l’auteur explique ces techniques de maniĂšre trĂšs terre Ă  terre, avec des exemples parlants.

Pour autant, il ne présente pas que des techniques « basiques ». On est sur un niveau expert !

Si vous avez déjà des connaissances dans le domaine, vous allez pouvoir progresser avec ce livre.

Ici, je vais vous prĂ©senter quatre parties du livre, que j’ai dĂ©coupĂ©es moi-mĂȘme car les idĂ©es se rapprochaient, et de nombreuses techniques d’influence et de manipulation.

 

Savoir analyser les poignées de main des manipulateurs

La premiĂšre partie de l’ouvrage se concentre sur les influences du quotidien, que les autres peuvent avoir sur vous et que vous pouvez avoir sur les autres.

La premiĂšre influence, c’est la poignĂ©e de main, qui peut ĂȘtre lourde de sens.

Tout d’abord, une personne qui vous tend la main avec la paume vers le bas vous envoie un signe de domination.

Elle le fait peut ĂȘtre inconsciemment mais cela signifie tout de mĂȘme que cette personne veut vous dominer ou estime ĂȘtre au dessus de vous.

Au contraire, quelqu’un qui vous tendrait la main avec la paume dirigĂ©e vers le haut a plutĂŽt une attitude de soumission.

Lorsque la main est tendue de maniĂšre verticale, cela signifie que vous ĂȘtes d’Ă©gal Ă  Ă©gal.

DeuxiĂšme poignĂ©e de main lourde de sens : celle qui est suivie d’un contact sur l’Ă©paule, ou quand la personne vous prend dans ses bras sans vraiment le faire, alors que vous n’ĂȘtes pas trĂšs proches.

C’est une technique souvent utilisĂ©e par les hommes politiques et les commerciaux pour crĂ©er du lien mais, bien Ă©videmment, ce n’est pas sincĂšre dans leur cas.

La troisiĂšme poignĂ©e de main possible c’est la poignĂ©e de main toute molle. Cela signifie que la personne en face manque de confiance en elle.

Vous pouvez alors essayer de la mettre Ă  l’aise en adaptant votre comportement en fonction de son ressenti.

Ou en profiter pour dominer la conversation. A votre guise !

Le deuxiĂšme type d’influence du quotidien que j’ai trouvĂ© intĂ©ressant c’est le phĂ©nomĂšne du perroquet.

Cela signifie que rĂ©pĂ©ter les paroles de votre interlocuteur permet de le mettre en confiance, de crĂ©er un lien positif. L’auteur donne l’exemple du restaurant : les serveurs qui rĂ©pĂštent la commande du client pour ĂȘtre sĂ»rs d’avoir bien notĂ© ont un pourboire supĂ©rieur que ceux qui se contentent d’un « c’est noté ».

Vous pouvez faire la mĂȘme chose quand quelqu’un vous demande un service ou quand un collĂšgue, un supĂ©rieur vous donne une mission.

Cela montre votre implication et c’est toujours apprĂ©cié !

 

Persuader pour créer un lien de complicité : synchroniser le langage

Dans une deuxiĂšme partie de l’ouvrage l’auteur donne des techniques pour persuader les personnes que vous avez en face de vous et crĂ©er un lien de complicitĂ©.

Un facteur majeur que j’ai retenu est la synchronisation du langage. Il s’agit de parler de la mĂȘme maniĂšre que votre interlocuteur. Alors bien sĂ»r vous n’allez pas tout copier mais si vous remarquez certains tics, certaines particularitĂ©s, vous pouvez les reproduire.

Par exemple si la personne utilise beaucoup le conditionnel, utilise des mots en anglais, répÚte une expression, etc.

Que la personne en face de vous en prenne conscience ou pas, cette synchronisation du langage va forcément créer du lien entre vous.

 

Repérer les mensonges des manipulateurs

Dans une troisiĂšme partie de l’ouvrage, l’auteur donne des techniques de manipulation mentale pour dĂ©tecter lorsque quelqu’un vous ment.

Au niveau des signes physiques, vous avez la contraction des pupilles : si la personne cligne beaucoup des yeux, c’est un signe qu’elle est en train de mentir.

La multiplication du contact entre les mains et le visage est un autre signe frĂ©quent : la personne se gratte le visage, se touche les cheveux, le cou, etc. D’autres personnes, au contraire, vont ĂȘtre trĂšs statiques quand elles mentent.

Cela ne les empĂȘchera pas forcĂ©ment de cligner des yeux et de se toucher le visage.

Le fait d’ĂȘtre statique trahit gĂ©nĂ©ralement des personnes qui essayent de ne pas ĂȘtre trahis par leur comportement.

Un autre signe est la latence au niveau des rĂ©ponses. Si la rĂ©ponse met un certain temps Ă  rĂ©pondre, se rĂ©pĂšte, bĂ©gaye, se trompe sur des mots simples, c’est gĂ©nĂ©ralement qu’elle ment.

Je dis bien gĂ©nĂ©ralement car des fois on a du mal Ă  s’exprimer tout simplement car l’on est fatiguĂ©, un peu malade, un peu ailleurs, etc.

Mais si vous remarquez plusieurs signes, il est fort probable que la personne soit en train de vous mentir.

 

DĂ©tecter la manipulation dans le milieu professionnel

Enfin, dans une quatriĂšme partie, l’auteur parle du bonheur au travail et explique comment on peut dĂ©tecter les personnes qui essaieraient de nous manipuler.

Cela fonctionne aussi bien dans une toute petite entreprise que dans une multinationale.

 

Les faux compliments, un signe de manipulation

Le premier cas de figure c’est lorsque vous arrivez dans une entreprise et que certains collĂšgues vous font Ă©normĂ©ment de compliments. GĂ©nĂ©ralement cela signifie qu’ils essaient de vous mettre dans leur poche.

Ils vont certainement vous demander un service aprÚs ou essayer de vous utiliser. Si cela arrive et que vous ne souhaitez pas les laissez faire, ne répondez pas à ces compliments.

Changez de sujet comme si de rien n’Ă©tait !

 

Les ragots et les potins : le signe d’une personne toxique

DeuxiĂšme cas de figure : les ragots. On rencontre des personnes comme ça dans toutes les entreprises : elles propagent des rumeurs et essayent d’impliquer tout le monde pour avoir des choses Ă  dire sur tous leurs collĂšgues.

Si vous y ĂȘtes confrontĂ©, essayez de temporiser. Dites que cela ne vous intĂ©resse pas, que ce ne sont que des rumeurs, que vous n’avez pas Ă  savoir cela sur telle ou telle personne. Surtout, ne participez pas, car cela n’amĂ©nera que du nĂ©gatif.

 

Les faux petits services à répétition

TroisiÚme cas de figure : le fameux petit service. Dans une entreprise, on va forcément venir vous demander un petit service.

Rien de mal Ă  cela, sauf si cela se rĂ©pĂšte et que vous ĂȘtes surchargĂ© de demandes.

Le conseil que donne l’auteur, c’est d’accepter le premier service que l’on vous demande, pour montrer votre bonne volontĂ© et votre sympathie.

Ensuite, expliquez que vous devez vous concentrer sur d’autres missions, que vous ĂȘtes dĂ©jĂ  dĂ©bordĂ©.

Ce n’est pas mentir et vous Ă©vitez d’ĂȘtre manipulĂ© par votre entourage professionnel.

 

VoilĂ  ce que je voulais vous partager concernant le livre Nouveau manuel de manipulation de Gilles Azzopardi.

Je l’ai apprĂ©ciĂ© parce qu’il est bien Ă©crit et bien structurĂ©. Il se lit facilement et on prend uniquement ce que l’on a envie de prendre !

C’est un trĂšs bon ouvrage pour commencer Ă  dĂ©couvrir les techniques de manipulation mentale qui nous entourent. Et faire en sorte de pouvoir les contrer ou les utiliser Ă  notre avantage.

Si vous souhaitez convaincre et influencer lors de vos prises de parole en publicet ĂȘtre plus Ă  l’aise lors de celles-ci, j’ai une heure de formation totalement gratuiteĂ  vous proposer.

Il s’agit d’une sĂ©rie de cinq vidĂ©os que je vous envoie par e-mail. Je vous y prĂ©sente notamment des solutions pour dynamiser vos prises de parole et ĂȘtre plus convaincant Ă  l’oral.

 

Les autres livres sur la négociation et la persuasion :