SĂ©lectionner une page

Avoir confiance en soi quand on est timide, plus simple Ă  dire qu’à faire. Le but de cet article est d’aider toutes les personnes timides Ă  prendre confiance en elles. Qu’elles puissent avoir plus confiance en soi grĂące Ă  des mĂ©thodes qui leurs sont adaptĂ©es. Mais avant ça, qu’est-ce qu’ĂȘtre timide ?

C’est le niveau oĂč vous vous situez sur l’échelle de la timiditĂ©.

Vous ĂȘtes plus ou moins confiant, plus ou moins timide, dans certains domaines de votre vie, selon le niveau oĂč vous vous situez sur cette Ă©chelle.

Je donne dans cet article des clés et des actions trÚs concrÚtes pour les personnes qui se sentent timides et qui se considÚrent comme timides.

Ces conseils les aideront Ă  se sentir plus Ă©panouies, plus confiantes et ainsi elles auront une meilleure estime d’elles-mĂȘmes.

Je m’adresse aux personnes qui aimeraient ĂȘtre meilleures en communication ou en prise de parole.

 

Faites le point sur votre timidité 

Quand on est timide, en termes de communication, on a du mal Ă  prendre des dĂ©cisions et Ă  avoir de l’audace.

Il est alors difficile d’essayer de nouvelles choses, d’avoir une certaine aisance relationnelle.

Et surtout de possĂ©der une certaine assurance en public. Si c’est votre cas, il y a du travail Ă  faire car ce sont toutes des qualitĂ©s qu’un bon orateur possĂšde.

Mais ne vous inquiĂ©tez pas. Ce sont des qualitĂ©s que moi aussi je ne possĂ©dais pas et que j’ai travaillĂ©. Aujourd’hui, je possĂšde une meilleure aisance relationnelle.

Comment travailler ces compétences ? Faire le point.

Cela paraĂźt un petit peu simple Ă  appliquer mais faire le point sur votre situation est le premier conseil que je souhaite vous donner.

Pour faire le point sur soi-mĂȘme, il faut rĂ©flĂ©chir Ă  la situation actuelle et savoir oĂč se situer. Il y a 3 axes possibles sur lesquels vous situer.

 

Premier cas de timidité :

« Vous ĂȘtes Ă  l’aise en communication avec les personnes que vous connaissez mais pas avec celles que vous ne connaissez pas. »

Le premier cas est celui oĂč vous ĂȘtes extrĂȘmement à l’aise avec vos amis proches, mais pas en public. DĂšs que vous allez dans un endroit oĂč vous rencontrez de nouvelles personnes, vous avez du mal Ă  parler. Vous avez du mal Ă  ĂȘtre confiant et vous ĂȘtes victime de votre timiditĂ©.

Dans ce cas là, le travail s’effectuera essentiellement sur vos ressentis par rapport aux regards des autres.

Il se peut que vous soyez une personne introvertie, ce qui signifie que vous prĂ©fĂ©rez passer du temps seul, plutĂŽt qu’avec les autres. C’est d’ailleurs ce qui fait la diffĂ©rence entre les introvertis et les extravertis.

Car les extravertis seront dépendant des relations humaines pour vivre pleinement. Ils devront communiquer et se sentir entourés.

Enfin, vous devez travailler sur l’impact du regard des autres sur vous-mĂȘme, que vous soyez introverti ou non !

 

DeuxiÚme cas de timidité :

« Vous ne vous considĂ©rez pas comme quelqu’un de confiant quelque soit la situation. »

Dans cette deuxiĂšme situation, mĂȘme avec vos amis, parents, enfants ou membre de votre famille, vous n’ĂȘtes pas confiant et vous ĂȘtes sans cesse en train de vous rabaisser.

Dans ce cas, le problĂšme vient d’un manque d’estime de vous, de façon gĂ©nĂ©rale.

 

TroisiÚme cas de timidité :

« Vous ĂȘtes timide uniquement dans certains domaines de votre vie. »

Ici, c’est tout simplement dans certains domaines de votre vie que vous Ă©prouvez des difficultĂ©s.

Cela peut ĂȘtre dĂ» Ă  des problĂšmes ou des Ă©vĂ©nements que vous avez rencontrĂ©.

Peut-ĂȘtre des problĂšmes dans les relations amoureuses que vous avez eu. Peut ĂȘtre des dĂ©ceptions en amitiĂ©.

Ou peut ĂȘtre des sacrifices dans le milieu familial, des dĂ©ception dans le milieu professionnel


Suite Ă  cela, vous avez une certaine timiditĂ© dans ces domaines-lĂ . Dans ce cas, cela peut ĂȘtre soit un problĂšme de regard des autres. Un problĂšme d’estime de soi en gĂ©nĂ©ral.

Ou enfin, un problÚme lié à un événement particulier.

 

Une fois que vous avez fait ce point et dĂ©terminĂ© quel est le problĂšme liĂ© Ă  votre timiditĂ©, je vous invite Ă  travailler l’axe identifiĂ©.

Le but de l’exercice est de cibler au mieux l’origine du problùme pour pouvoir mettre en place des actions efficaces.

Plus vous allez analyser votre situation, plus vous pourrez mettre en place des actions dans le domaine pertinent.

Regard des autres, estime de vous, ou traumatisme vécu dans un domaine en particulier.

Ainsi vous arriverez à avoir plus confiance en vous malgré votre timidé. Simplement car vous aurez identifié la situation à transformer.

 

Soyez transparent lors de vos prises de parole

A présent, je vais donner un conseil qui est souvent lié aux prises de parole.

C’est un conseil que je donne souvent aux personnes qui suivent mes programmes avancĂ©s.

Celles qui sont timides et qui sont victimes de cette non aisance relationnelle.

Celles qui ont du mal Ă  capter l’empathie et les Ă©motions de leur public et Ă  faire en sorte d’ĂȘtre plus performantes Ă  l’oral. 

C’est un conseil que vous pouvez utiliser dans votre vie en gĂ©nĂ©ral : il faut ĂȘtre transparent avec votre audience. 

Si vous n’ĂȘtes pas confiant, dites-le. “J’ai travaillĂ©, je me suis investi et aujourd’hui je suis devant vous pour vous prĂ©senter tel sujet
 Par contre, je ne suis pas quelqu’un qui est trĂšs confiant Ă  l’oral je vais faire de mon mieux, j’ai travaillĂ© pour [
..]”.

Expliquez la situation en toute honnĂȘtetĂ©. Cela peut ĂȘtre appliquĂ© dans vos vidĂ©os.

Le public ou votre auditoire, va se dire que vous ĂȘtes quelqu’un de transparent et qui affronte une certaine peur que vous avez du regard des autres par exemple.

Par consĂ©quent, vous obtiendrez une certaine empathie et mĂȘme si vous n’avez pas fait une prise de parole parfaite, il y a de grandes chances que votre public vous applaudisse et reconnaisse votre travail.

 

Lors d’une conversation avec de nouvelles personnes, vous pouvez dire “Je suis pas quelqu’un de trĂšs extraverti, je suis plutĂŽt introverti. J’aime pas forcĂ©ment m’ouvrir aux autres mais avec vous j’essaie de le faire et je trouve que je m’en tire plutĂŽt bien.”

Les personnes peuvent potentiellement vous dire suite à cela “Je te trouve trùs confiant, trùs à l’aise avec nous [
]”

Si vous acceptez, ces fĂ©licitations, cela va booster Ă©normĂ©ment votre ego. A mon sens, ce qui m’a aidĂ© le plus Ă  vaincre ma timiditĂ© rapidement, c’est Ă  partir du moment oĂč les personnes ont commencĂ© Ă  me fĂ©liciter. Cela permet de se sentir bien et plus confiant.

 

Inspirez-vous des personnes confiantes

Inspirez-vous des personnes qui sont confiantes et Ă  l’aise. Cela peut ĂȘtre une personne de votre entourage ou des personnes que vous ne connaissez pas (acteurs, journalistes
).

Posez-vous la question : Qu’est-ce que cette personne ferait dans cette situation ?

Analyser les comportements des personnes charismatiques.

 Quelles postures ont-elles ? Ont-elles un timbre de voix qui va ĂȘtre engagĂ© et motivant ? Dans quelles situations vont-elles prendre la parole ?

Inspirez-vous de tout ça.

Vous pouvez vous demander si elles font du sport, si elles possĂšdent des objectifs concrets dans leurs vies.

Les personnes qui sont charismatiques et confiantes ont une bonne organisation, un planning, des choses Ă  faire dans leur journĂ©e. Faites la mĂȘme chose.

Vous devez analyser ces personnes et mettre en place des actions similaires pour ĂȘtre Ă  votre tour confiant et charismatique.

 

Agissez malgré votre timidité

Vous devez agir au lieu d’attendre. Vous devez agir plutĂŽt que chercher des objectifs et des rĂ©sultats concrets. Si vous pensez que vous allez attendre et que la confiance va arriver d’un seul coup, vous vous trompez. La confiance, ça se travaille. 

Il faut donc agir plutĂŽt que d’ĂȘtre passif et comprendre qu’agir ce n’est pas qu’aller chercher un rĂ©sultat concret.

Par exemple, de façon gĂ©nĂ©rale, en rĂ©union, l’objectif est de prendre la parole et de convaincre les autres personnes que votre idĂ©e est la bonne. Si vous ĂȘtes timide, l’objectif c’est juste de parler, d’agir, de prendre la parole mĂȘme si ce que vous dites n’est pas Ă©coutĂ©.

Petit à petit, vous pourrez mettre en place d’autres techniques de communication, le pitchs le storytelling, le discours de motivation, le discours convainquant 


Mais faire en sorte de rĂ©aliser l’objectif gĂ©nĂ©ral est la prochaine Ă©tape.

DĂšs maintenant, le but c’est juste d’agir. Prenez la parole. Engagez-vous et agissez. C’est comme ça que vous pourrez vaincre votre timiditĂ© en public et booster votre confiance face Ă  un public.

 

Conclusion pour avoir confiance en soi quand on est timide : 

J’espĂšre que vous aurez compris toutes les actions Ă  mettre en place pour vous permettre d’ĂȘtre plus confiant et de vaincre une bonne fois pour toute votre timiditĂ©.

Si ce sujet vous intĂ©resse et que vous cherchez d’autres actions concrĂštes Ă  rĂ©aliser, je vous invite à dĂ©couvrir ma formation totalement gratuite. Je vous ai donnĂ© ici 4 actions, il en reste 50 autres qui vous attendent dans la formation AISANCE DÉCUPLÉE.

Vous pouvez suivre cette formation ou consulter le contenu du programme en cliquant sur le bouton en bas de cette article. Gestion de l’anxiĂ©tĂ© et augmentation de l’estime de soi, ce programme est axé sur la confiance en soi en gĂ©nĂ©ral.

En suivant cette formation, vous pourrez communiquer avec moi sur une adresse VIP.

Je répondrai à vos questions et interrogations et je vous donnerai des clés concrÚtes à mettre en place pour vaincre votre timidité.

Cette formation gratuite sur la prise de parole en public vous aidera Ă  avoir une meilleure aisance relationnelle.