Sélectionner une page

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouvel article où je vais vous donner des techniques et pour mémoriser plus facilement les choses. Il peut s’agir d’un discours que vous devez apprendre rapidement, d’un cours ou tout simplement d’informations utiles que vous voulez retenir. Pour apprendre rapidement, on va se concentrer sur les techniques de mémorisation. Vous êtes prêts ?

 

Connaître le fonctionnement de la mémoire pour apprendre rapidement

Comment apprendre rapidement

Je voudrais tout d’abord que l’on fasse un point sur le fonctionnement de la mémoire puisque cette connaissance est essentielle pour comprendre pourquoi les techniques de mémorisation sont efficaces. La mémoire fonctionne donc majoritairement par un phénomène de répétition. Saviez-vous que, demain, vous n’aurez retenu que 33% de ce que vous avez appris aujourd’hui ? Après-demain, vous ne vous rappellerez plus que de 10% des informations qui vous sont parvenues aujourd’hui. Les choses que l’on mémorise sont donc celles que l’on entend plusieurs fois, que l’on fait régulièrement, sur lesquelles on travaille, etc.

La mémoire ne fonctionne pas exactement de la même manière pour tout le monde. Certaines personnes ont tendance à retenir toutes les informations, même les plus futiles. Certaines retiennent même majoritairement les informations les moins importantes. Elles pourront vous dire combien elles ont dépensé au supermarché il y a deux semaines mais n’auront pas retenu le sujet d’un travail demandé la veille. D’autres, au contraire, oublient vite les informations du quotidien (où sont leurs clés, où elles se sont garés) et se concentrent sur le savoir.

 

Les moyens mnémotechniques pour apprendre rapidement

Le premier conseil que je peux vous donner pour apprendre rapidement c’est d’utiliser des moyens mnémotechniques. Leur efficacité n’est plus à démontrer ! Je suis sûr que vous vous rappelez encore du fameux « Mais où est donc Ornicar » qui nous a permis à tous de retenir les différentes conjonctions de coordination. Mais il existe beaucoup d’autres moyens mnémotechniques que vous pouvez utiliser ! Par exemple, si vous avez des difficultés à vous rappeler où sont l’est et l’ouest, vous pouvez penser au mot orange : le O se trouve à gauche comme l’ouest et le E à droite, comme l’est. L’avantage, c’est que vous pouvez créer vos propres moyens mnémotechniques pour les choses qui vous posent problème et que vous voulez apprendre rapidement.

 

De l’importance de connaître votre type de mémorisation

comment apprendre rapidement

Troisième conseil pour vous aider à mémoriser et apprendre rapidement : connaître votre type de mémorisation. On distingue trois stratégies d’apprentissage dominantes : visuelle, auditive et kinesthésique. Le dernier mot peut paraître un peu obscur mais il est très simple : cela se rapporte à la perception des déplacements des différentes parties du corps. Les personnes qui ont une mémoire kinesthésiquevont très bien se rappeler des choses qu’elles ont écrites, soulignées, surlignées. Elles vont également bien se rappeler des trajets effectués, de chorégraphies, etc. Les personnes qui ont une bonne mémoire auditive pourront apprendre rapidement en répétant les choses à voix haute ou en s’enregistrant pour se repasser le contenu. Les personnes qui ont une bonne mémoire visuelle auront elles tout intérêt à faire des fiches avec ce qu’elles veulent apprendre, à inventer des schémas, même sommaires, pour rendre l’information visuelle.

 

Les associations d’idées pour apprendre plus rapidement

Quatrième et dernier conseil de cet article : créez des associations d’idées entre différents mots, différents termes. Ca marche pas mal pour les langues étrangères, et notamment l’anglais. On peut retenir le sens de certains mots car on les connaît grâce à nos références culturelles par exemple. Mais ça fonctionne aussi en français pour un nouveau mot que vous pouvez associer à un autre.

Pour conclure cet article, j’aimerais vous donner un dernier conseil sous forme de bonus. Les techniques que je vous ai énoncées sont très efficaces mais elles ne fonctionneront que si ce que vous essayez d’apprendre est clair et logique pour vous. Vous ne pourrez pas utiliser un moyen mnémotechnique si vous n’avez pas bien compris le sens de ce que vous essayez de retenir par exemple. Mais ça marche avec toutes les astuces pour apprendre rapidement. L’essentiel est que les choses soient claires dans votre esprit. Une grande partie du travail de mémorisation sera alors déjà fait. S’il s’agit de retenir une présentation orale, je vous conseille de retenir surtout le lien entre vos différentes idées, vos différentes parties. Si vous maîtrisez le sens, le reste suivra.

J’espère que ces quatre conseils et ce petit bonus vous permettront d’apprendre plus rapidement et plus facilementà l’avenir. Si vous voulez en apprendre plus sur la prise de parole en public, vous pouvez profiter de ma formation gratuite d’une heure. Il s’agit d’une série decinq vidéos accessibles quand vous le voulez pour apprendre à devenir un meilleur orateur. Pour vous inscrire et recevoir les vidéos, il suffit de renseigner votre adresse e-mail.