SĂ©lectionner une page

Savez-vous comment structurer un pitch afin qu’il soit captivant et que vous rĂ©ussissiez Ă  convaincre votre auditoire ? L’art de savoir pitcher ses idĂ©es fait partie des meilleurs techniques de communication orale ! Car vous allez voir qu’un pitch, Ă  l’inverse d’une lourde prise de parole, peut ĂȘtre utilisĂ© partout !

Une réunion : pitchez !

Une négociation : pitchez !

Une conversation qui part en débat : pitchez !

C’est pourquoi dans ce nouvel article, nous allons voir en dĂ©tail comment faire un pitch et comment le structurer. 

Je vous dĂ©voile un plan efficace, pour rĂ©ussir Ă  rĂ©soudre la problĂ©matique d’un bon pitch. Je vous donnerai Ă©galement une astuce pour rendre votre pitch, encore plus impactant.

Qu’est-ce qu’un bon pitch ? 

La dĂ©finition d’un pitch se rĂ©sume Ă  un court discours (gĂ©nĂ©ralement connu pour durer entre 30 secondes et 5 minutes) de quelques phrases, qui va susciter l’intĂ©rĂȘt et la curiositĂ© de votre audience. Toutefois, il faut veiller Ă  ne pas trop en dire. Ce n’est pas une grande prise de parole appuyĂ©e d’un support vidĂ©o.

Un bon pitch, c’est donc un message :

  1. concis
  2. précis (un seul message transmis)
  3. compréhensible

Le storytelling : utiliser le schéma narratif pour créer un bon pitch

Le schĂ©ma narratif est utilisĂ© lorsqu’une histoire est Ă©crite, ou racontĂ©e. Son cheminement est le suivant : 

  • dresser le dĂ©cor ;
  • parler d’un Ă©lĂ©ment perturbateur, qui attise la curiositĂ© du public ;
  • dĂ©rouler de courtes pĂ©ripĂ©ties et actions ;
  • se prĂ©senter ou prĂ©senter un produit ;
  • conclure avec appel Ă  l’action ;

Le pitch peut-ĂȘtre utilisĂ© lors d’un recrutement. Tout au long de cet article, je vais donc prendre pour exemple, un entretien. Vous avez un recruteur en face de vous, et vous allez vous pitcher vous-mĂȘme.

1. Poser le cadre

GĂ©nĂ©ralement, c’est le moment oĂč l’on commence Ă  peine Ă  introduire la problĂ©matique.

Ici, vous allez expliquer au recruteur que vous ĂȘtes la personne idĂ©ale pour intĂ©grer son entreprise.

Par exemple : son entreprise est dans un domaine d’activitĂ© X et vous avez Ă©galement fait des Ă©tudes dans ce domaine.

Vous ne parlez ni des problĂšmes, ni de leur solution.

2. Définir une problématique

C’est à ce moment-là que vous insistez sur le problùme, et que vous faites en sorte d’appuyer dessus.

Par exemple : un manque d’effectif dans l’entreprise suite au dĂ©part d’un employĂ©, ou encore suite Ă  une crĂ©ation de poste. Vous appuyez donc sur la problĂ©matique liĂ©e Ă  ce poste en question.

3. Dérouler les péripéties et action

Sur un pitch de 3 ou 4 minutes, le dĂ©roulement dure environ 1 minute. À prĂ©sent, vous allez montrer que vous ĂȘtes la personne qu’il faut pour l’entreprise.

À chaque problĂšme, sa solution. L’entreprise a besoin au secrĂ©tariat de quelqu’un qui :

  • rĂ©pond efficacement au tĂ©lĂ©phone : vous avez l’expĂ©rience en tant que tĂ©lĂ©vendeur et ĂȘtes capable de gĂ©rer cette partie ;
  • gĂšre la partie administrative : vous ĂȘtes quelqu’un d’organisĂ© et avez eu l’occasion de travailler dans des structures similaires ;
  • ait un bon relationnel : vous ĂȘtes une personne sociable et ouverte aux Ă©changes ;
  • est efficace, multitĂąche et rĂ©actif : citez vos compĂ©tences, votre expĂ©rience, etc.

Le but est de lister les problĂšmes en lien avec le poste, ainsi que vos atouts et vos compĂ©tences. Dans le cas d’un entretien, cette partie peut facilement ĂȘtre prĂ©parĂ©e au prĂ©alable.

Pour conclure le pitch :

Vous devez faire comprendre Ă  votre interlocuteur que vous lui apportez une solution. Dans ce cas, vous devez subtilement faire comprendre que vous ĂȘtes la personne pour le poste.

Si vous prĂ©sentez un produit ou un service, vous devez tout simplement montrer que c’est ce dont ils ont besoin. C’est le produit qui rĂ©pond Ă  toutes leurs attentes et leurs besoins*.

Si vous atteignez cet objectif, vous avez réussi votre pitch.

* À noter, la diffĂ©rence entre attentes et besoins :

  • attente : quelque chose sur lequel on compte (exemple : boire un cafĂ© le matin) ;
  • besoin : Ă©tat de nĂ©cessitĂ© (exemple : boire un cafĂ© de qualitĂ©)

4. Se présenter ou présenter un produit 

Dans le cas d’un entretien, vous vous rĂ©vĂ©lez et vous prĂ©sentez plus en dĂ©tails. S’il s’agit d’un produit, vous dĂ©voilez ses caractĂ©ristiques techniques et ses capacitĂ©s.

5. Appeler à l’action : “call to action”

Vous devez absolument faire en sorte de crĂ©er un appel Ă  l’action. Il s’agit de faire agir votre interlocuteur, de le faire passer d’un Ă©tat passif Ă  actif. 

Si vous ĂȘtes face Ă  un recruteur, vous pouvez lui demander s’il pense que vous correspondez aux critĂšres de l’entreprise. Vous pouvez Ă©galement le sonder : pense-t-il que votre candidature peut ĂȘtre intĂ©ressante ?

Dans le cas d’un produit, rappelez-vous que vous ĂȘtes “seulement” en train de rĂ©aliser un pitch (vous cherchez Ă  attiser sa curiositĂ©). C’est-Ă -dire que vous aurez besoin d’un autre rendez-vous, pour parler plus en dĂ©tail de votre produit. Vous souhaitez donc le rencontrer Ă  nouveau. Invitez-le Ă  vous communiquer son adresse e-mail, Ă  vous donner son premier avis sur le produit prĂ©sentĂ©.

Dans tous les cas, votre appel Ă  l’action doit ĂȘtre simple et unique. Ne demandez pas plusieurs choses.

Conseils : pour aller plus loin dans votre pitch

Nous avons vu la dĂ©finition d’un bon pitch et sa structure. J’aimerais Ă  prĂ©sent vous donner deux petits conseils Ă  appliquer au sein de ce plan. Ces deux astuces vont rendre votre pitch encore plus intĂ©ressant et efficace.

À noter que vous pouvez aussi propulser votre Ă©lĂ©vator pitch grĂące Ă  un livre de communication spĂ©cialisĂ© sur le pitch ! Il s’agit du livre d’Oren Klaff l’Art du Pitch que je vous recommand vivement de lire. Dans ce livre, l’auteur vous expliquera la structure idĂ©al pour un bon pitch, mais aussi tous les conseils autour du pitch. Comment pitcher une idĂ©e nouvelle ? Comment prendre le contrĂŽle de la conversation ? Et Ă©galement les 3 formes de cerveaux que nous avons ! Donc retenez bien ce livre : l’Art du Pitch d’Oren Klaff

1. Travailler l’accroche de votre pitch

Comme nous l’avons vu, le premier point de ce schĂ©ma narratif, c’est de poser le cadre. Poser le cadre, c’est trĂšs bien. InsĂ©rer une accroche, c’est encore mieux. 

Je vous recommande d’incorporer une phrase clĂ© sur qui vous ĂȘtes, ou sur l’entreprise que vous reprĂ©sentez. Cette idĂ©e me viens directement du livre POP de Sam Horn qui expliquait comment faire un bon pitch en public. L’auteur nous recommandais vivement d’avoir 2 ou 3 phrases clĂ©s un peu Ă  l’image d’un proverbe ou d’une citation !

Si vous travaillez au sein d’une petite start-up, vous allez montrer son Ă©volution quant au nombre d’employĂ©s par exemple. Vous ĂȘtes passĂ©s de 3 employĂ©s dĂ©but 2019, Ă  un effectif de 52, six mois aprĂšs. Directement, vous attisez la curiositĂ© de votre public. 

Si votre entreprise est trĂšs innovante, il sera facile de vous dĂ©marquer. De la mĂȘme maniĂšre, chaque personne est unique. Si vous devez vous prĂ©senter, trouvez une phrase qui vous dĂ©finisse au mieux. 

2. Préparer des questions de fin de pitch

Face Ă  un auditoire silencieux, vous pouvez commencer Ă  douter de l’efficacitĂ© de votre pitch. Il se peut qu’il n’ait pas assez interpellĂ© votre public. Quand vous demandez en fin de discours s’il y a des questions, il se peut qu’il n’y ait pas de rĂ©ponse. 

C’est donc le moment d’appliquer ce second conseil. PrĂ©parez trois ou quatre questions supplĂ©mentaires que le public pourrait potentiellement se poser. À vous de les aborder et d’y rĂ©pondre.

faire un pitch efficace en public

 

Nous arrivons à la fin de cet article. J’espùre que vous aurez compris : 

  • ce qu’est un pitch ;
  • comment construire un pitch ;
  • les deux conseils pour amĂ©liorer votre pitch ;

Vous ĂȘtes encore en train de lire cet article ? C’est que vous ĂȘtes sĂ»rement intĂ©ressĂ© par la communication, la prise de parole en public ou sur le point de faire un pitch.

Je vous invite donc Ă  suivre gratuitement mon cours en ligne d’une heure, sur la prise de parole en public. Entrez votre e-mail et on se retrouve, juste aprĂšs, dans votre boite mail pour une premiĂšre vidĂ©o.

Les articles complémentaires qui pourraient vous intéresser :

  1. Qu’est ce que le Small Talk en communication
  2. La méthode Gordon pour gérer un conflit
  3. Comment vulgariser un sujet compliqué
  4. Comment avoir de la répartie en conversation