SĂ©lectionner une page

Bonjour Ă  toutes et Ă  tous. Je vous souhaite la bienvenue dans ce nouvel article. Je vais vous prĂ©senter aujourd’hui, une mĂ©thode de communication trĂšs efficace : la mĂ©thode Gordon.

Cette technique va vous permettre d’amĂ©liorer votre communication avec votre entourage, et vous aidera Ă  gĂ©rer les conflits.

De plus grĂące Ă  la mĂ©thode de Thomas Gordon, vous allez comprendre comment avoir une communication plus positive. Une sorte de nouvelle vision de la communication, afin d’amĂ©liorer les techniques de communication que vous connaissez dĂ©jĂ  !

 

Thomas Gordon, créateur de la méthode de communication Gordon

Pour comprendre la mĂ©thode Gordon, il est important de s’intĂ©resser Ă  son crĂ©ateur. Si ce sujet vous intĂ©resse, je vous invite Ă  lire son livre dans lequel il dĂ©veloppe plus amplement ses mĂ©thodes. 

Thomas Gordon est nĂ© en 1918 et dĂ©cĂ©dĂ© en 2002. Psychologue et docteur, il s’intĂ©ressait de prĂšs Ă  la sociologie et Ă  la communication. Ses recherches l’ont amenĂ© Ă  faire un constat sur la rĂ©solution de conflits. Il a donc mis en place une mĂ©thode qui porte aujourd’hui son nom. 

La méthode Gordon a pour but de mettre en place une communication gagnant/gagnant, notamment lors de la gestion de conflits. En effet, de maniÚre générale, dans un conflit (entre parents, enfants, professeurs ou inconnus), il y a toujours un dominant et un dominé.

En d’autres termes, il y a un perdant et un gagnant.

Évidemment, la personne dominĂ©e est celle qui tire le plus d’avantages de cette technique.

La méthode Gordon point par point

 

1- L’écoute active pour gĂ©rer un conflit gagnant-gagnant

Sa mĂ©thode se base principalement sur le principe de l’écoute active. Il s’agit ici d’écouter et de poser des questions Ă  une personne sans :

  • essayer de la couper pour lui donner des conseils ou un avis ;
  • conseiller ;
  • menacer ;
  • argumenter ;
  • donner des solutions ;
  • rassurer la personne, etc.

 

C’est une attitude que l’on adopte machinalement, notamment lorsque l’on souhaite venir en soutien Ă  un ami par exemple. Pourtant, c’est une erreur. La personne en face de vous doit se rendre compte elle-mĂȘme des solutions qui s’offrent Ă  elle.

Par la suite, cette personne aura beaucoup plus de facilitĂ© Ă  appliquer les conseils qu’elle aura elle-mĂȘme trouvĂ©s. C’est le mĂȘme cas lorsque vous voyez un produit apparaĂźtre dans une publicitĂ©, et quand vous cherchez un produit par vous mĂȘme.  Dans le second cas, vous avez encore plus envie de l’acheter.

 

2- L’affirmation de soi

Ce deuxiĂšme point de la mĂ©thode Gordon consiste en une affirmation de soi Ă  travers un “message-je”. Le but est, dans une situation de conflit, de ne pas blĂąmer la personne en lui disant ce qu’elle devrait faire. Il faut plutĂŽt affirmer ses idĂ©es Ă  travers l’utilisation du pronom “je”.

Je vous conseille gĂ©nĂ©ralement d’éviter d’adopter cette attitude dans mes vidĂ©os. En revanche, dans le cas prĂ©sent, utiliser cette technique aura plus d’impact que d’employer le pronom “tu”.  

Prenons un exemple simple. Vous ĂȘtes en conflit avec une personne qui commence Ă  se mettre en colĂšre, et Ă  vous crier dessus. Vous ne devez pas lui dire “tu devrais te taire”, mais plutĂŽt intĂ©rioriser la situation. Choisissez la rĂ©ponse suivante : “Lorsque tu cries, je me sens mal Ă  l’aise”. 

Le but est d’exprimer :

  • les faits ;
  • les effets sur vous ;
  • votre ressenti.

 

La rĂ©solution d’un conflit : trouver un Ă©quilibre gagnant/gagnant

Une fois que vous avez appliquĂ© les deux points prĂ©cĂ©dent, il est temps d’utiliser le plan d’action en 4 Ă©tapes que je vais vous donner tout de suite. 

1. Définition de la problématiqu

C’est Ă  ce moment lĂ  oĂč vous allez pratiquer l’Ă©coute active, et faire en sorte de comprendre les enjeux de la personne avec qui vous Ă©changez. 

2. La barriÚre 

AprĂšs avoir dĂ©fini la problĂ©matique, mettez une barriĂšre avec votre interlocuteur. Mettez en suspend votre communication et isolez vous pour rĂ©flĂ©chir aux solutions qui s’offrent Ă  vous.

3. La liste des solutions

Cette étape consiste à énumérer à la personne en face de vous, les solutions que vous avez trouvé. Vous allez commencer à éliminer les solutions qui ne correspondent pas au systÚme gagnant/gagnant.

4. La solution finale

Durant cette quatriĂšme Ă©tape, vous allez

  • dĂ©finir la solution que vous allez sĂ©lectionner ; 
  • choisir oĂč vous allez la mettre en place ;
  • dĂ©cider avec qui ;
  • dĂ©finir le moment ;
  • Ă©numĂ©rer les rĂ©sultats attendus.

 

J’ajouterais Ă©galement une cinquiĂšme Ă©tape Ă  cette mĂ©thode. Il s’agit de faire un feedback positif sur le confit, ainsi que sur la mĂ©thode choisie.

Nous arrivons au terme de cet article. Si vous ĂȘtes intĂ©ressĂ© par la communication et que vous souhaitez devenir plus persuasif, je vous propose de participer Ă  ma formation “Performance communication”. Cliquez sur le lien prĂ©cĂ©dent et retrouvez une vidĂ©o qui vous dĂ©voilera le contenu de la formation qui vous attend.

 

 

Les articles complémentaires qui pourraient vous intéresser :

  1. Qu’est ce que le Small Talk
  2. Faire un pitch en public
  3. Comment avoir plus de répartie avec les gens
  4. L’autodĂ©rision ou se moquer de soi-mĂȘme
  5. Comment animer un débat