SĂ©lectionner une page

Bonjour Ă  tous ! Pour rĂ©pondre Ă  de nombreuses demandes, je vais vous donner 7 techniques de communication orale. Le but de cet article est de vous montrer un rĂ©sumĂ© des diffĂ©rentes mĂ©thodes pour enrichir votre communication verbale. Pour chaque technique, je dĂ©taillerais l’intĂ©rĂȘt et la mise en place de chaque mĂ©thode.

Il faut aussi que vous sachiez que j’ai mis Ă  jour cet article sur les meilleurs techniques de communication. C’est donc 12 techniques et non 7 qui vous attendent ici !

 

1- Le pitch comme technique de communication orale 

Un pitch est un petit discours assez court ayant pour but de capter l’attention de l’auditoire. Il ne s’agit pas de tout expliquer mais de susciter l’intĂ©rĂȘt du public.

Il faut trouver la juste mesure entre en dire suffisamment pour intéresser, mais pas trop pour ne pas tout dévoiler. 

C’est une technique de communication orale que vous pouvez mettre en place dans le cas d’une prĂ©sentation brĂšve pour une recherche d’emploi ou d’alternance, d’une vente de produit ou de service, etc.

C’est aussi intĂ©ressant face Ă  des investisseurs pour prĂ©senter un projet. 

 

2- Le storytelling 

Le storytelling c’est le fait de savoir raconter des histoires Ă  l’oral. C’est un format fortement employĂ©, car il est trĂšs attractif. Lors d’un story telling, on commence gĂ©nĂ©ralement par “je vais vous raconter une histoire”.

À ce moment, vous embarquez le public avec vous. Cette mĂ©thode de communication orale permet rĂ©ellement de susciter la curiositĂ©. À la fin de votre histoire, vous pouvez terminer par une moralitĂ©. C’est un format attractif et dynamique. 

Attention Ă  ne jamais oublier la moralitĂ© de l’histoire, parce que c’est souvent le fondement du story telling. 

 

3 – La nĂ©gociation 

Vous souhaitez qu’une personne accepte votre proposition ? Vous allez alors nĂ©gocier pour obtenir les meilleurs avantages. 

La négociation se base sur un ensemble de techniques pour parvenir à un accord . Dans ce cas, vous devez vous baser sur plusieurs points : 

  • L’argumentation pour convaincre avec des Ă©lĂ©ments factuels.
  • La persuasion en faisant entrer en compte l’émotion.
  • Le rapport de force pour imposer les cadres. 

 

4- L’argumentation pour convaincre à l’oral  

Cette technique de communication orale peut ĂȘtre utilisĂ©e lors de nĂ©gociation ou lors de pitch ; il s’agit de l’argumentation. C’est le fait d’apporter des preuves factuelles. 

Cette mĂ©thode est souvent mal employĂ©e avec des arguments qui peuvent ĂȘtre bancals. Lorsque vous souhaitez argumentez, posez vous la question de la finalitĂ© de votre argumentation.

Dans de nombreux cas, on souhaite davantage montrer que l’on a raison. Et cela peut crĂ©er des conflits alors que la finalitĂ© est en fait inutile. 

À mon sens, l’argumentation est trĂšs intĂ©ressante si vous pouvez apporter des faits ou des chiffres. 

 

5- La prise de parole en public 

Le but d’une prise de parole est de prĂ©senter quelque chose Ă  votre auditoire et de crĂ©er un Ă©change avec ce dernier.

Vous devez transmettre un message fort à votre public, et surtout qu’il retienne quelque chose. 

Pour vous, c’est aussi le fait de prendre plaisir Ă  transmettre des informations Ă  votre auditoire. C’est un format trĂšs standard que l’on utilise dans de nombreux cas ; ce peut ĂȘtre dans le milieu scolaire, professionnel ou mĂȘme personnel. 

Cette technique de communication orale n’a pas forcĂ©ment pour objectif de convaincre. Il peut s’agir simplement de donner des informations ou distraire le public. 

Technique de communication

6- Le débat comme technique de communication orale 

C’est trĂšs diffĂ©rents d’une prise de parole en public. Animer un dĂ©bat nĂ©cessite d’autres compĂ©tences supplĂ©mentaire vis Ă  vis de la prise de parole en public. J’ai eu l’occasion de mener un dĂ©bat rĂ©cement et j’ai trouvĂ© l’exercice vraiment sympa. C’est pourquoi je vous le partage aujourd’hui comme une technique de communication Ă  part entiĂšre !

En effet, lors d’un dĂ©bat, il s’agit d’animer une communication entre des personnes. Il faut aussi trouver des sujets qui peuvent ĂȘtre source de conflit, de discussion.

Si vous souhaitez animer un dĂ©bat, il faut trouver des thĂ©matiques conflictuelles avec de nombreux points de vue divergents. Si tout le monde est d’accord, le dĂ©bat n’aura plus vraiment de raison d’ĂȘtre par manque d’opposition.

Il faut Ă©galement revenir Ă  l’argumentation avec des sources fiables et des Ă©lĂ©ments factuels. Cela peut s’avĂ©rer un peu complexe pour ceux qui ne sont pas forcĂ©ment Ă  l’aise Ă  l’oral. 

 

7- La vulgarisation 

Pour cette 7Ăšme technique, il s’agit de faire en sortes que les choses soient facilement comprĂ©hensibles pour le public.

C’est gĂ©nĂ©ralement le cas pour des sujets scientifiques, Ă©conomique, politique ou complexes en gĂ©nĂ©ral.

Mais comment vulgariser un sujet compliqué ?

Il existe une rĂšgle simple !

En fait, lors de la prĂ©paration, vous devez faire en sortes qu’un enfant de 10 ans puisse tout comprendre. S’il a tout compris, la mission est accomplie. 

À travers des mĂ©taphores, une histoire ou des schĂ©mas, il faut vulgariser au maximum le sujet.

8- La méthode Gordon, une technique de communication gagnant/gagnant !

Créé par Thomas Gordon, la méthode Gordon est une technique de communicationn visant à gérer un conflit gagnant-gagnant entre 2 personnes !

Le problĂšme de la plupart des conflits, c’est qu’ils se terminent par une partie qui gagne et un partie qui perd. Et que dans bien des cas, la communication est violante (physique ou verbale) et blessante (car le vaincu se sent mal).

GrĂące Ă  la mĂ©thode gordon, vous allez poser les carte sur la table, dĂ©finir le problĂšme, trouver une solution, puis l’appliquer dans les moindres dĂ©tails 

  • choisir oĂč vous allez mettre en place la solution
  • avec qui vous souhaitez la mettre en place
  • Ă  quel moment temporel vous voulez la mettre en place
  • puis finalement, faire un retour (feed-back) sur les rĂ©sultats !

Et c’est souvent ce feed-back final qui est oubliĂ© dans la gestion de conflit. C’est donc une technique de communication trĂšs complĂšte que je vous invite Ă  avoir dans votre portefeuille de technique de com’.

9- L’autodĂ©rision une technique de communicationn interpersonnelle

Parmi les meilleures techniques de communication, je peux aussi vous conseiller d’utiliser le fait de savoir rire de soi-mĂȘme. Aussi appelĂ© autodĂ©rision, vous allez avoir la capacitĂ© de mieux rĂ©agir aux critiques des autres.

Mais vous allez aussi pouvoir faire de l’humour sur votre propore personnne.

Et c’est en montrant ce cĂŽtĂ© dĂ©callĂ© de votre personnalitĂ©, en parlant avec dĂ©tachement et humour de vous, que les autres vont comprendre que vous savez ne pas vous prendre au sĂ©rieux.

Personnellement, j’utilise souvent cette technique en communication pour ne pas passer pour une personne hautaine. Car d’un cĂŽtĂ© je travaille beaucoup sur le dĂ©veloppement de mes compĂ©tences, de ma personne et de mes activites professionnelle. Donc, je pourrais passer pour quelqu’un de supĂ©rieur en communication envers les autres.

GrĂące Ă  cette technique de communication orale, j’arrive Ă  montrer aux autres que je sais ĂȘtre sĂ©rieux sans pour autant me prendre au sĂ©rieux dans certains cas.

10- Faire du Small Talk pour créer de bonnes conversation

Dans l’art de la conversation, une grand partie est rĂ©servĂ©e aux petites techniques permettant de crĂ©er un lien rapidement avec son interlocuteur. Et le small talk est une de ces mĂ©thodes de communication.

Faire du small talk, comme la traduction l’indique, c’est savoir crĂ©er un petit discours lĂ©gĂ© avec une personne. C’est une technique de communicationo interpersonnelle, souvent employĂ©e lorsque l’on connait peu son interlcuteur.

Pour vous donner des adjectifs qui qualifie un bon small talk, en voici 3 :

  • lĂ©ger et futile : les discours ne sont pas politiques, religieux et autres sujets conflictuels
  • accĂšs sur l’environnement : il ne s’agit pas ici de l’aspect environnemental, de la nature ou du rĂ©chauffement climatique, mais plutĂŽt tout ce qui t’entoure comme ton nouveau tĂ©lĂ©phone par exemple
  • positif : évitez de parler de chose nĂ©gative, ou de critiquer, parlez toujours de chose positive dans votre conversation

 

11- La répartie, un bon moyen de renverser une communication

Pour vous dĂ©voiler cette onziĂšme technique de communication, j’aimerais vous faire comprendre une chose. Lors d’une communication avec une ou plusieurs personne, il y aura toujours un rapport de force qui va s’Ă©tablir. Certains seront dominants, d’autres neutres (mĂȘme si c’est rare), et enfin des dominĂ©s…

Utiliser et avoir de la rĂ©partie est un bon moyen de renverser l’Ă©quilibre Ă©tablie par une personne dominante. Lorsque cette derniĂšre tentera de vous soumettre encore plus, usez de votre rĂ©partie pour la destabiliser Ă  son tour.

Vous pourrez mĂȘme aller jusqu’Ă  prendre la place de dominant si vous avez un trĂšs bon sens de la rĂ©partie.

Nous arrivons au terme de cet article. Il existe d’autres techniques de communication orale que vous pouvez retrouver sur mon blog.

Si vous souhaitez approfondir sur toutes les questions de communication, je vous conseille de suivre ma formation gratuite. Il s’agit de 5 vidĂ©os sur la prise de parole en public, l’aisance relationnelle et la communication en gĂ©nĂ©ral. 

Les articles complémentaires qui pourraient vous intéresser :

  1. Comment ne plus avoir de tic de langage
  2. Comment avoir de la conversation avec les autres
  3. Comment avoir plus de vocabulaire
  4. Avoir une communication plus positive