SĂ©lectionner une page

Bonjour Ă  toutes et Ă  tous. Je vous souhaite la bienvenue dans ce nouvel article. Je vais vous prĂ©senter aujourd’hui, une mĂ©thode de communication trĂšs efficace : la mĂ©thode Gordon. Cette technique va vous permettre d’amĂ©liorer votre communication avec votre entourage, et vous aidera Ă  gĂ©rer les conflits.

 

Thomas Gordon, créateur de la méthode de communication Gordon

 

Pour comprendre la mĂ©thode Gordon, il est important de s’intĂ©resser Ă  son crĂ©ateur. Si ce sujet vous intĂ©resse, je vous invite Ă  lire son livre dans lequel il dĂ©veloppe plus amplement ses mĂ©thodes. 

 

Thomas Gordon est nĂ© en 1918 et dĂ©cĂ©dĂ© en 2002. Psychologue et docteur, il s’intĂ©ressait de prĂšs Ă  la sociologie et Ă  la communication. Ses recherches l’ont amenĂ© Ă  faire un constat sur la rĂ©solution de conflits. Il a donc mis en place une mĂ©thode qui porte aujourd’hui son nom. 

 

La mĂ©thode Gordon a pour but de mettre en place une communication gagnant/gagnant, notamment lors de la gestion de conflits. En effet, de maniĂšre gĂ©nĂ©rale, dans un conflit (entre parents, enfants, professeurs ou inconnus), il y a toujours un dominant et un dominĂ©. En d’autres termes, il y a un perdant et un gagnant.

 

Évidemment, la personne dominĂ©e est celle qui tire le plus d’avantages de cette technique.

 

La méthode Gordon point par point

 

L’écoute active

 

Sa mĂ©thode se base principalement sur le principe de l’écoute active. Il s’agit ici d’écouter et de poser des questions Ă  une personne sans :

  • essayer de la couper pour lui donner des conseils ou un avis ;
  • conseiller ;
  • menacer ;
  • argumenter ;
  • donner des solutions ;
  • rassurer la personne, etc.

 

C’est une attitude que l’on adopte machinalement, notamment lorsque l’on souhaite venir en soutien Ă  un ami par exemple. Pourtant, c’est une erreur. La personne en face de vous doit se rendre compte elle-mĂȘme des solutions qui s’offrent Ă  elle.

 

Par la suite, cette personne aura beaucoup plus de facilitĂ© Ă  appliquer les conseils qu’elle aura elle-mĂȘme trouvĂ©s. C’est le mĂȘme cas lorsque vous voyez un produit apparaĂźtre dans une publicitĂ©, et quand vous cherchez un produit par vous mĂȘme.  Dans le second cas, vous avez encore plus envie de l’acheter.

 Liste des solutions au conflit

L’affirmation de soi

 

Ce deuxiĂšme point de la mĂ©thode Gordon consiste en une affirmation de soi Ă  travers un “message-je”. Le but est, dans une situation de conflit, de ne pas blĂąmer la personne en lui disant ce qu’elle devrait faire. Il faut plutĂŽt affirmer ses idĂ©es Ă  travers l’utilisation du pronom “je”.

 

Je vous conseille gĂ©nĂ©ralement d’éviter d’adopter cette attitude dans mes articles et vidĂ©os. En revanche, dans le cas prĂ©sent, utiliser cette technique aura plus d’impact que d’employer le pronom “tu”. 

 

Prenons un exemple simple. Vous ĂȘtes en conflit avec une personne qui commence Ă  se mettre en colĂšre, et Ă  vous crier dessus. Vous ne devez pas lui dire “tu devrais te taire”, mais plutĂŽt intĂ©rioriser la situation. Choisissez la rĂ©ponse suivante : “Lorsque tu cries, je me sens mal Ă  l’aise”. 

 

Le but est d’exprimer :

  • les faits ;
  • les effets sur vous ;
  • votre ressenti.

 

La rĂ©solution d’un conflit : trouver un Ă©quilibre gagnant/gagnant

 

Une fois que vous avez appliquĂ© les deux points prĂ©cĂ©dent, il est temps d’utiliser le plan d’action en 4 Ă©tapes que je vais vous donner tout de suite. 

Équilibre gagnant gagnant dans la rĂ©solution d'un conflit

1. Définition de la problématique

 

C’est Ă  ce moment lĂ  oĂč vous allez pratiquer l’Ă©coute active, et faire en sorte de comprendre les enjeux de la personne avec qui vous Ă©changez. 

2. La barriÚre 

 

AprĂšs avoir dĂ©fini la problĂ©matique, mettez une barriĂšre avec votre interlocuteur. Mettez en suspend votre communication et isolez vous pour rĂ©flĂ©chir aux solutions qui s’offrent Ă  vous.

3. La liste des solutions

 

Cette étape consiste à énumérer à la personne en face de vous, les solutions que vous avez trouvé. Vous allez commencer à éliminer les solutions qui ne correspondent pas au systÚme gagnant/gagnant.

4. La solution finale

 

Durant cette quatriĂšme Ă©tape, vous allez :

 

  • dĂ©finir la solution que vous allez sĂ©lectionner ; 
  • choisir oĂč vous allez la mettre en place ;
  • dĂ©cider avec qui ;
  • dĂ©finir le moment ;
  • Ă©numĂ©rer les rĂ©sultats attendus.

 

J’ajouterais Ă©galement une cinquiĂšme Ă©tape Ă  cette mĂ©thode. Il s’agit de faire un feedback positif sur le confit, ainsi que sur la mĂ©thode choisie.

Nous arrivons au terme de cet article. Si vous ĂȘtes intĂ©ressĂ© par la communication et que vous souhaitez devenir plus persuasif, je vous propose de participer Ă  ma formation “Performance communication”. Cliquez sur le lien prĂ©cĂ©dent et retrouvez une vidĂ©o qui vous dĂ©voilera le contenu de la formation qui vous attend.